Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ont probablement vu passer depuis juin des messages étranges. Je propose à mes lecteurs de me retrouver, chaque semaine, sur un média encore peu investi par les généalogistes français, le site Twitch.

Commençons par le début, de quoi s’agit il?

Twitch est une plate-forme de vidéos, qui permet principalement – du moins c’était le cas à ses débuts – de regarder en direct des gens qui jouent à des jeux video. Oui, des gens qui jouent à des jeux videos, chez eux sur leur PC, seuls ou en multijoueurs, et qui diffusent en direct le contenu de leur jeu. Un peu comme une retransmission en direct d’un match de football, dans un grand stade international ou sur le petit stade local du village d’à côté.

Contrairement à la diffusion de videos sur Youtube, autre plateforme de videos que vous connaissez sûrement, sur Twitch les événements ont lieu en direct, alors que dans la majorité des cas les videos publiées sur Youtube sont éditées et montées avant leur mise en ligne. Le rythme et la qualité sont différents, les objectis des visiteurs aussi.

Petit à petit, le monde de Twitch s’est ouvert à d’autres univers que le jeu video. Tout le monde peut y créer sa chaine – un peu comme une chaine de télévision personnelle – et y diffuser du contenu. Bien sûr tout le monde n’a pas le même succès.

Au printemps 2021, Samuel Etienne, que vous connaissez peut-être comme journaliste sur France Télévisions ou comme animateur du jeu Questions pour un Champion, a fait le buzz sur Twitch en y créant une chaine sur laquelle il commentait en direct le matin les journaux du jour. Les habitués de la plate-forme Twitch ont apprécié le concept, et d’autres personnes, qui n’y avaient que très peu mis les pieds – virtuellement bien sûr – ont commencé à fréquenter Twitch.

J’ai fait partie de ces nouveaux arrivés du printemps 2021.

Auparavant, j’avais parfois visionné certains événements, comme Z Event, projet caritatif qui en 2019 avait collecté 3,5 M€ pour l’Institut Pasteur et en 2020 5,7 M€ pour Amnesty International.

Le succès de Samuel Etienne montre qu’on peut parler d’à peu près tout sur Twitch, alors pourquoi pas de généalogie ?

Lancer une chaine Twitch sur la généalogie, pourquoi faire ?

C’est en discutant avec d’autres membres de Geneatech que l’idée d’une chaine Twitch a commencé à m’intéresser. Sur Twitch vous pouvez partager un écran, vous pouvez donc l’utiliser pour faire une présentation, et de façon beaucoup plus fluide que sur les outils type Zoom ou Google Meet. L’inconvénient est que Twitch est une plate-forme de videos en ligne, et pas une plate-forme d’échange. Les personnes qui regardent le flux video en cours – on appelle ça le stream – ne peuvent donc interagir avec le « streameur » que via un chat – et pas de vive voix. Mais c’est déjà ce qui se passe lors de toutes les conférences en ligne auxquelles nous assistons depuis le début de la pandémie, pour tous les événements qui ont été proposés dans le monde de la généalogie, au niveau français et international. On visionne une video et on ne peut communiquer avec l’intervenant qu’à travers des commentaires ou un chat ….

Un autre inconvénient de Twitch est que c’est un outil qui privilégie le direct. Le stream est enregistré sur les serveurs de Twitch, si vous souhaitez le regarder en replay, mais la video ne reste accessible que pendant quatorze jours. Au delà de ce délai, elle est effacée des serveurs. Le streameur peut la récupérer, et la mettre en ligne s’il le souhaite sur une autre plateforme, après éventuellement un peu de montage, mais cela représente une charge de travail supplémentaire.

Malgré ces quelques limitations, Twitch est un outil assez simple à prendre en main et qui permet de partager facilement avec une communauté. Son utilisation dans le monde de la généalogie est donc tout à fait pertinente. Des associations de généalogie pourraient utiliser l’outil pour faire de la formation avec leurs adhérents, présenter de nouvelles ressources.

A titre personnel, au cours de l’été, j’ai partagé sur Twitch différents aspects de ma pratique généalogique :

  • L’utilisation de l’application Notion pour ma généalogie
  • Les alertes Geneanet
  • Les sauvegardes mensuelles
  • La gestion des sources dans Heredis
  • La saisie par événements dans Heredis, les recensements, les registres matricules
  • La gestion des lieux dans Heredis
  • Le classement de mes ressources sur Notion, ou Zotero
  • ….

Et j’ai plusieurs fois fait de la paléographie, en transcrivant en direct, avec l’aide de la communauté qui regardait le stream, un acte notarié que je n’avais pas encore traité. J’avais des doutes sur l’intérêt de ce genre de séances, mais j’avais tort. Elles permettent aux différentes personnes qui y assistent de progresser et j’ai pu venir à bout d’actes qui me posaient des problèmes.

Quelques idées pour la suite de ma chaine Twitch

Les débuts ont été un peu compliqués. Il y a longtemps que je n’avais pas dû prendre la parole en direct devant une assemblée, même réduite, surtout sans avoir vraiment préparé le contenu de mon intervention. Il a aussi fallu régler quelques problèmes techniques et gérer mon appréhension.

Au fil des semaines, je suis devenue plus à l’aise et je prends maintenant du plaisir à ces rendez vous hebdomadaires, à cette interaction en direct avec des gens qui ont des centres d’intérêt communs avec moi. Ca ne vaut pas une discussion devant un café lors d’un salon généalogique, mais c’est ce qui s’en rapproche le plus pour l’instant. C’est la communauté qui fait la force de Twitch, en permettant aux spectateurs de donner des conseils ou de discuter avec le streamer.

Je vous propose donc deux activités que je vais mettre en place régulièrement sur ma chaine Twitch à partir de septembre.

La paléographie

Je vous propose de transcrire des actes concernant vos ancêtres, des actes qui vous posent un problème ou pour lesquels vous aimeriez un peu d’aide.

Les actes doivent être en français, sur les 17ème ou 18ème siècles, et faire un maximum de 4 pages. Au delà de trois pages, surtout si l’écriture du notaire est compliquée à déchiffrer, nous n’aurions pas le temps de traiter l’acte en totalité, et c’est dommage.

Si vous voulez qu’un de vos actes soit transcrit, il faut me l’envoyer, dans la meilleure des qualités possibles – sur l’email de contact du site, en bas à droite sur la page d’accueil, en fournissant un peu de contexte : le lieu où l’acte a été passé, la date, le patronyme des personnes concernées.

L’aide à la résolution de vos épines généalogiques

Je vous propose également de vous aider – grâce à notre communauté – à résoudre une épine généalogique, ou à trouver de nouveaux indices pour votre recherche.

Il doit s’agir d’une recherche en France, concernant des individus ayant vécu au 18ème ou 19ème siècle uniquement. Vous devrez m’envoyer sur le mail du site tous les renseignements pertinents que vous avez trouvés, toutes les sources qui confirment ce que vous avez déjà trouvé, et les sources que vous avez consultées sans résultat. Je soumettrai votre problème sur le forum de Geneatech une à deux semaines avant le stream pendant lequel nous essaierons de trouver de nouvelles pistes.

Ce programme vous intéresse ? J’ai éveillé votre curiosité? Sachez que vous n’avez pas besoin d’ouvrir un compte ou de vous enregistrer pour assister à un stream en direct, il vous suffit d’avoir internet, et une connection correcte.

J’espère vous voir bientôt sur le chat de ma chaine stream, n’hésitez pas à dire bonjour quand vous me rendrez visite.

Sources et liens

Vous avez une chaine Twitch de généalogie que je ne connais pas ? Contactez moi

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.