Un bilan 2021 très virtuel

Ecrit par

Brigitte Billard

Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

L’année 2021 touche à sa fin, une année de peines et d’espoir, une année qu’on espère de transition, avant de pouvoir petit à petit retrouver nos activités d’avant.

J’aurais pu me projeter dans l’année 2022 à venir, mais je vais commencer par dresser un bilan rapide de l’année écoulée, une année où j’ai un peu le sentiment d’avoir délaissé mes ancêtres, tout en passant beaucoup de temps à parler de généalogie sur les réseaux sociaux.

Ma généalogie dans Heredis

Il suffit d’une recherche intelligente rapide dans Heredis pour constater que je n’ai ajouté que 18 Sosa cette année à mon arbre. Tout juste 18 noms ajoutés à mes bouts de branche, et auxquels je n’ai consacré que peu de temps. Ils concernent presque tous la branche de maman, et ce ne sont pour l’instant que des noms et quelques dates.

Je souhaitais en début d’année 2021 consacrer du temps à la branche paternelle de ma belle-mère, la famille Karcher, en Alsace et en Suisse, mais j’ai besoin d’avoir accès aux registres paroissiaux de Colmar – qui ne sont pas en ligne – et aux archives notariées à Strasbourg et Colmar, où je n’ai pas eu la possibilité de me rendre.

Sur le blog

Même si je n’ai pas cette année participé au ChallengeAZ, pour la première fois depuis sa création, j’ai malgré tout publié 22 articles, soit un peu moins d’un toutes les deux semaines. C’est beaucoup moins que ma production habituelle, et je regrette de ne pas avoir écrit davantage. Ce n’est pas faute d’avoir des choses à raconter …

Néanmoins, je travaille à la sauvegarde de mon blog, et à son intégration dans mon histoire familiale. Etape par étape, j’intègre les articles consacrés à différentes personnes de ma généalogie à leur fiche dans Heredis, et ces articles apparaissent sur mon arbre Geneanet.

Articles de blog sur la fiche de Jean Joseph Billard sur Geneanet

Si des curieux ou de lointains cousins souhaitent en apprendre plus sur une personne, ils peuvent ainsi facilement accéder à mon blog, et y lire mes histoires.

L’intégration des articles n’est pas terminée, mais c’est une question de semaines.

Néanmoins, je suis frustrée d’avoir aussi peu écrit cette année. C’est un problème d’organisation qu’il va falloir que je gère en 2022.

2022 sera l’année des 10 ans de mon blog, une étape que je souhaite célébrer en publiant plus régulièrement, et en participant à nouveau au Challenge AZ.

Geneatech

En 2021, une grosse partie de mon temps libre a été consacrée à Geneatech. Je fais partie des membres fondateurs de cette association, et je suis très contente de ce que nous vous avons proposé cette année.

  • Le Mois Geneatech. En février 2021, tous les jours nous vous avons proposé une vidéo postée sur notre chaine Youtube. Nous espérions quelques centaines d’abonnés, quelques centaines de vues, et nous finissons l’année avec plus de 1600 abonnés, et certaines de nos vidéos ont été visionnées plusieurs milliers de fois. C’est une réussite qui nous fait chaud au cœur, et nous encourage à continuer l’aventure.

J’ai posté plusieurs vidéos à cette occasion

  • .Les Geneathèmes. Nous vous avons proposé chaque mois un thème d’écriture, auquel les généablogueurs semblent avoir pris goût. J’ai participé à plusieurs de ces challenges d’écriture.
  • Le Tour de France des Archives. Des bénévoles de Geneatech ont accompagné le Tour de France 2021 pour mettre en avant les archives des départements traversés.

A cette occasion, j’ai présenté les archives de l’Indre et les archives de l’Aude.

  • Le Challenge AZ. C’est tous les ans un événement important pour les généablogueurs francophones. Depuis la seconde année de la création du Challenge AZ, j’assiste Sophie Boudarel, qui a lancé l’idée en France, pour gérer l’événement. Il s’agit de conserver et de promouvoir les articles qui sont publiés dans le cadre de ce challenge. L’année dernière Sophie a souhaité passer la main à Geneatech, qui gère l’événement depuis. Et je suis en première ligne. La gestion du Challenge AZ c’est entre 3 et 4 heures de travail quasiment chaque jour, pendant les quatre semaines de publication. Bien qu’étant retraitée, c’est une grosse partie de mon temps que je consacre en novembre à ce challenge, et à Geneatech.
  • La GeneaListe. En ce mois de décembre, Geneatech vous propose de partager sur Twitter les idées de cadeaux que vous souhaiteriez. Même si le temps de préparation de l’événement est raisonnable, c’est autant de temps que je ne passe pas à chasser mes ancêtres dans les registres.

En 2021, Geneatech a occupé beaucoup de mon temps. Nous avons encore des projets sympathiques en 2022, que je vais essayer de mieux concilier avec une activité généalogique personnelle plus régulière.

Des conférences virtuelles et présentielles

En février 2021, depuis mon salon, j’ai assisté à Rootstech. La conférence, 100% en ligne, 100% gratuite, proposait près de 1500 sessions vidéos, dans de nombreuses langues, dont le français. Une de mes vidéos y était présentée – 5 questions à se poser avant de faire un test ADN.

Pendant les trois jours de la conférence, j’ai visionné beaucoup de videos, et j’en ai regardé une bonne dizaine d’autres depuis. Toutes les videos sont toujours en ligne, et toujours gratuites.

Une accalmie sur le front sanitaire m’a permis de participer à la conférence proposée par le Cercle Généalogique des Deux-Sèvres, à Saint-Maixent, et d’y déjeuner avec mes cousines Nat et Caroline. De belles rencontres « pour de vrai » qui ont fait du bien au moral.

Une dizaine de jours plus tard, j’ai participé au Salon de la Généalogie du XVème, l’occasion de revoir une grande partie de mes amis généalogistes. Tout comme les archives en ligne sont indispensables, mais ne pourront jamais rivaliser avec l’émotion ressentie en archives quand on tient un document signé des siècles plus tôt par son ancêtre, les conférences virtuelles, les webinaires, les tutoriels, ne rivaliseront jamais avec le plaisir d’échanger avec d’autres généalogistes autour d’un café.

De nouvelles compétences

En 2021, je me suis essayée à de nouveaux outils pour partager mon intérêt et mes connaissances en généalogie. J’ai appris à faire des vidéos – utiliser PowerPoint, utiliser un logiciel d’enregistrement, utiliser un logiciel de montage – et même si j’ai encore une marge de progression importante, je commence à être plus à l’aise avec les différentes outils. Je viens d’ailleurs de passer une partie des cinq dernières semaines à préparer trois présentations vidéos qui seront mises en ligne lors de Rootstech 2022.

J’ai également découvert Twitch, grâce à mes copines de Geneatech, et depuis l’été je « streame » une fois par semaine, autour de la généalogie : retour d’expérience, tests, paléographie.

Clairement, cette année a été remplie, très remplie au niveau de l’interaction sociale virtuelle avec mes copains généalogistes.

Mais je ne suis allée que très peu, deux fois seulement, aux archives, pandémie et mesures sanitaires obligent. Et je n’ai passé finalement que peu de temps avec mes ancêtres. Bien trop peu de temps.

En attendant 2022, de nouveaux objectifs, plus d’écriture, plus de découvertes, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année, sereines, avec les personnes que vous aimez.


8 réponses à “Un bilan 2021 très virtuel”

  1. Bravo en effet pour tout ce que vous avez réalisé !
    pour ma part, j’apporterai un petit bémol : le distanciel me convient de mieux en mieux ; Geneatech m’a tellement appris !

    1. Merci et tant mieux si vous apprenez des choses grâce à Geneatech. C’est en tout cas ce que nous souhaitons faire.
      J’apprécie le distanciel, pour sa facilité, et les multiples ressources mises à disposition. Mais disccuter avec des copains, aller furter dans les archives, ca reste nécessaire pour moi – et ca commence à vraiment me manquer

  2. C’est une année vraiment bien remplie !
    Je te comprends tout à fait quand tu dis avoir délaissé tes ancêtres pour tes autres projets. J’ai fait pareil pendant quelques années quand je m’occupais du projet des tables de mariages de Provence.
    Mais ce n’est que pour mieux y revenir ensuite. C’est même sain de laisser un peu ses ancêtres de côté, on les retrouve ensuite avec grand plaisir et on porte parfois un regard neuf sur nos épines généalogiques.
    Bravo pour tout ce que tu as fait cette année et j’ai hâte de découvrir ce que 2022 te réserve 🙂

    1. Merci Thomas et tu as raison sur le fonds
      Mais un soupçon d’organisation ne me ferait pas de mal pour ne pas avoir l’impression de passer à côté des choses 🙂

  3. Tu peux être fière de ton année Brigitte ! Trouver l’organisation idéale qui nous fera concilier recherches perso et activités Généatech ou autres asso généalogiques …….au fait ça pourrait pas être un thème pour un Geneachat ?…….oui je sais Brigitte je file le noter sur Notion . Bravo et merci Brigitte de faire le chef d’orchestre Généatech ! Bises

  4. Encore une sacrée année. Certes 22 articles (ce qui est pour moi déjà énormes), mais ils sont extrêmement fouillés.

    Pour les 18 sosas, ce n’est pas non plus un bon indicateur. Suivant l’avancement de nos recherches, 18 nouveaux sosas, cela peut paraitre faramineux.

    Espérons que la situation sanitaire s’améliore afin que nous puissions retrouver une pratique généalogique plus classique.

    Passe de très belles fêtes de fin d’année. L’année 2022 devrait être magique.

  5. Bravo pour le travail accompli et merci pour l’animation Geneatech avec tes camarades de jeux. Et ne t’inquiète pas, tes ancêtres seront toujours là à attendre patiemment que tu aies un peu plus de temps à leurs consacrer

  6. Une année généalogique bien remplie, et même si elle n’a pas ressemblé à ce que tu imaginais tu peux en être fière !

Répondre à Béatrice Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Continuez votre lecture

À propos de l’auteur :

Actualité

Mes services

Parlons ADN

Catégories

Rechercher

Archives

Membre de

Hébergement

Ce blog est hébergé depuis 2012 chez Infomaniak. Utilisez ce lien pour héberger vos blogs ou votre cloud sur leurs serveurs


Testez
MyHeritage

Abonnez-vous
au blog

Ne ratez plus nos mises à jour, inscrivez vous et vous recevrez un mail par semaine reprenant les derniers articles publiés sur le blog

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.