De Stuttgart à Odessa

Dans la branche paternelle de mon mari, je bute sur une épine que j’espérais résoudre grâce aux archives de Salt Lake City. Ce n’est pas un mur de brique, parce qu’il me manque quelques éléments, mais que j’ai bien la chaine familiale.

Remontons donc la branche qui me pose problème, à partir d’Adele Kuehner, la grand mère de mon mari, la maman du jeune Boris qu’elle tient dans les bras peu de temps après la naissance, en juillet 1910 à Odessa.

Ete 1910 - le petit Boris vient de naître.

Ete 1910 – le petit Boris vient de naître.

Je vous avais parlé d’Adele en avril 2013. Aujourd’hui je vais m’interroger sur ses origines.

Adele  est la fille de Eduard Kühner – Kuehner dans les indexations de fichiers ou arbres en ligne internationaux – et de Teresa Porro.

Nous avons le certificat de baptême original dans nos papiers de famille, aucun doute donc sur l’ascendance directe d’Adele.

 

Certificat de naissance et de baptême d'Adele Kuehner - Odessa

Certificat de naissance et de baptême d’Adele Kuehner – Odessa

Bezirk des St Petersburgischen Ev.-Luth. Consistorii N° 636
=========
Geburts- und Taufschein
=========
Auszug aus dem Geburts- und Taufregister
der Evangelisch-Lutherischen Gemeinde St
Pauli in Odessa Gouvernement Cherson
Eintausendachtundert sechsundachtzig
./. 1886 ./. am achten (8)
februar um 7. Uhr abends
wurde in der Platz Odessa
Gouvernement Cherson geboren
und am 25sten februar
eintausendachthundert achtundachtzig
./. 1886 ./. von Pastor Bienemann
in Odessa getauft :
Adele-Louise
ehelicher Geburt.
Eltern : Eduard Kühner
Odessaer Bürger, ? ,
und dessen Ehefrau The
rese gebor. Porro ; ev
luth . ?? Konfession
Taufpathen : Louis Porro
Schiffbaumeister, Cae
cilie Pancieri , ?
?Die wortgetreue Uebereinstimmung dieses Aus
zuges mit dem vorstehend angegebenen Verzeich
nisse bestätigt desmittelst unter Beifügung des Kir
chensiegels
============
Odessa 10. August 1898

J’ai retrouvé dans les tables – metric book –  de la paroisse lutherienne d’Odessa la mention du mariage d’Eduard et Teresa, le 1er septembre 1868. Malheureusement, après avoir posé quelques questions aux spécialistes germanisants de la Family History Library à Salt Lake City, il semble que je doive renoncer à mon espoir de mettre la main sur un acte de mariage complet,  avec filiation. Rien n’est entreposé à Salt Lake City, et la personne à qui je me suis adressée – qui lit les registres en vieil allemand avec autant de facilité que moi le dernier roman policier d’Harlan Coben – pense même qu’il n’y a pas d’autre registre de mariage. L’identité des familles était tenu dans un Familienbuch – family book – livre de famille, sorte de livret de famille avant l’heure, tenu par le pasteur dans l’église dont dépent la famille. Ce Familienbuch était mis en place lors du mariage, et les actes concernant la famille y étaient repris. Ce serait à partir de là que les éventuels certificats de mariage pouvaient être établis.

J’ai trouvé en bibliothèque une indexation des livres de famille de l’église luthérienne d’Odessa ….. mais qui ne couvre pas la période qui m’intéresse.

Indexation de la paroisse luthérienne d'Odessa par le GRHS

Indexation de la paroisse luthérienne d’Odessa par le GRHS

Et s’il y a eu un registre pour la période 1868 et au delà, il n’a pas été numérisé et indexé …

Ca ressemble à un mur de briques, à une impasse, et pourtant je connais une partie de l’étape d’avant …. Dingue, non ? ….

Toujours dans les papiers de famille, nous avons une copie du certificat de baptême d’un certain Friedrich Wilhelm Kuehner.

Extrait de baptême de Friedrich Wilhelm Kuehner - Stuttgart

Extrait de baptême de Friedrich Wilhelm Kuehner – Stuttgart

 

Il s’agit d’un extrait d’acte de baptême, établi en 1936 à Stuttgart, concernant Friedrich Wilhelm Kuehner, né le 25 mai 1808 à Stuttgart, de Johann Martin Kuehner et Johanna Christiana Dorothea Schoennagel. L’intérêt de ce document, c’est qu’il est annoté de la main du père de mon mari- le bébé de la photo-  qui a indiqué que le dénommé Friedrich était son arrière grand père.

Son arrière grand père, donc le grand père d’Adele, donc le père d’Eduard.

Par ce document, je remonte à Stuttgart, capitale du Würtemberg qui a fourni une émigration importante vers la Crimée à la fin du 18ème siècle et au début du 19ème siècle. Odessa n’était pas pour les habitants de Stuttgart un lieu lointain et inconnu, mais une destination “classique” pour qui voulait chercher fortune ailleurs.

Seulement, pour quitter le Würtemberg, un citoyen devait obtenir un passeport des autorités du duché.

L’histoire familiale, racontée par ma belle mère qui la tenait de son mari – oui dires, Votre Honneur … – prétend qu’Eduard, dernier fils, qui ne devait donc pas bénéficier de l’héritage paternel, a voulu tenter sa chance à Odessa.

Il y a à la Family History Library un grand nombre de livres d’indexation des passeports de citoyens du Wurtemberg. J’ai passé un moment à y chercher un Eduard Kuehner, ou un Friedrich Kuehner, originaire de Stuttgart. J’ai fait chou blanc.

Pas moyen non plus de mettre la main pour l’instant sur les éléments suivants :

  • la naissance d’Edouard à Stuttgart, dans les années 1830 -1840 probablement. Il se marie à Odessa en 1868, il est donc vraisemblable qu’il soit né entre 1830 et 1840.
  • un mariage de Friedrich Wilhelm …. qui a eu un enfant légitime a priori, donc a bien dû convoler en justes noces

Bizarrement, je n’ai pas vraiment eu de mal à remonter la piste une fois à Stuttgart, malgré les trois paroisses, mon déchiffrage un peu rudimentaire de l’allemand et le nombre important de bobines que j’ai consultées. Malgré tous ces inconvénients, j’ai pu retrouver presque tous les actes concernant les parents de Friedrich Wilhelm, j’ai pu retrouver qui étaient ses grands parents – les Schoennagel à Stuttgart, les Kuehner à Nussdorf, village au nord de Stuttgart.

Mais de Friedrich après son baptême, rien, que pouic …. Si je n’avais pas une annotation de mon beau père sur une copie établie en 1936 d’un document de 1808, je penserais que Friedrich Wilhelm a quitté ce monde avant d’y avoir laissé des descendants ….

Lors de mes deux jours à Salt Lake City, je n’ai à peu près travaillé que sur ce sujet. La matière sur place est abondante, et bien sûr je suis loin d’avoir pu tout éplucher.

Certains éléments glanés au cas où m’interpellent malgré tout.

Dans l’indexation d’Odessa, j’ai trouvé une famille Kuehner …. dont le père de famille est un certain Albert , pas Friedrich, mais qui a un fils Eduard né en 1844 …. Et si c’était Friedrich qui avait quitté Stuttgart ?

GRHS - Indexation eglise luthérienne Odessa

GRHS – Indexation eglise luthérienne Odessa

Et si Friedrich et sa famille n’habitaient plus à Stuttgart ? La mère de Friedrich, Johanna Schoennagel, se remarie en effet après le décès prématuré le 27 juillet 1812 de son mari. Elle épouse un proche, le parrain de son fils dernier né, Carl Eduard, né le 21 mai 1812. Ont ils ensuite quitté Stuttgart ? ou ont ils juste quitté la paroisse de la Stiftskriche pour partir plus loin, en “banlieue”?

A ce stade de mes recherches, j’aimerais vraiment mettre la main sur le livre de famille de Johann Martin Kuehner et Johanna Schoennagel. Dans la table des mariages de la Stiftskirche, à côté de la date du mariage, il y a une référence : “VIII 303″. Après vérification auprès du bénévole germaniste de la bibliothèque, cela signifierait que le livre de famille du couple est dans le volume VIII des livres de famille de la Stiftskirche de Stuttgart …. que je n’ai pas trouvé à Salt Lake City. A t’il été numérisé ?

Je me suis tournée à mon retour vers les archives de Stuttgart, je viens d’avoir une réponse la semaine dernière : les archivistes ne font pas de recherche, si je veux chercher, je viens chez eux ou je m’offre un généalogiste professionnel. J’aurais bien voulu qu’ils me disent si ma référence était plausible, au moins.

Quelles sont donc mes prochaines étapes ?

  • Je vais à nouveau potasser l’inventaire en ligne sur le site de Family Search pour vérifier quels microfilms commander. Je n’ai pas eu le temps de me pencher sur les microfilms des passeports d’émigration du Würtemberg, juste sur leur indexation. Mon interlocutrice – qui s’est occupée avec une collègue de cette indexation – m’avait précisé que moins de 50% de la totalité du fonds est indexée …. Il faut aussi que je reprenne mes recherches à Stuttgart, plus je lis ces registres allemands et plus j’arrive à les déchiffrer. Il faut juste que j’accepte de passer des après midis entiers à m’user les yeux sans résultat immédiat.
  • J’envisage de plus en plus sérieusement d’adhérer au GRHS. Il semble qu’ils ont un certain nombre de ressources réservées à leurs adhérents, peut être ont ils un élément qui me permettrait d’avancer.
  • Je vais continuer à mettre en ligne sur FamilySearch cette branche de mon arbre, en espérant qu’un autre généalogiste, qui aurait plus de renseignements, vienne s’y rattacher …Sur un plan aussi international, Geneanet ne m’apporte malheureusement que peu de résultats.

Cette recherche est un peu un fil rouge pour moi, je viens d’y consacrer beaucoup de temps, je vais laisser un peu reposer ….

 

Comments

  1. Frédéric says

    Bonjour,
    je reste admiratif de vos recherches ou chaque avancée est une victoire….
    si j’ai bien suivi, entre autre, vous avez réussi un saut de génération sur la famille Kuehner grace a une demande d’acte de naissance établi en 1936 en Allemagne. Quand l’histoire familliale rejoind l’Histoire d’une nation…
    toujours au plaisir de vous lire.
    Courage
    Frédéric

    • Brigitte says

      vous avez parfaitement compris …. ce document trouvé, c’est la tante de mon beau père qui l’avait semble t’il demandé pour récupérer la nationalité allemande ….. droit du sang et non droit du sol en Allemagne jusqu’à il y a fort peu de temps
      C’est compliqué à faire, chronophage, mais passionnant et instructif
      Merci de vos commentaires
      Brigitte

      • Frédéric says

        je me demandais, en relisant bien vos textes, il y a énormément de possibilités… du coup, vous naviguez entre Stuttgart et Odessa.
        la difficulté est la date de la vraie immigration de l’Allemagne vers la Russie. Peut être est-elle ancienne? Si la tante a demandé ce document pour prouver sa nationalité allemande, il est possible que les suivants soient né en Russie ??
        je suppose que vous avez étudié la piste de “Nikolai Kuehner” : “N.Kuehner was born into a family of a music teacher, his father was Wilhelm Friedrich (Vasily) Kuehner (d. 1911), an ethnically German music teacher in the St. Petersburg Mariinsky Women’s Institute, a composer and accompanist, of Lutheran confession.” : http://en.wikipedia.org/wiki/Nikolai_Kuehner
        est-il possible que plusieurs branches Kuehner existent en Russie ?? une branche ainée et votre branche.
        Remonter celle de Nikolai Kuehner jusqu’a possiblement à Friedrich Wilhelm de 1808 à Stuttgart.
        je pense à tord, il n’y a pas de hasard en généalogie, un chercheur d’origine allemande, de confession lutérienne…..
        cordialement
        Frédéric

  2. Sebastien says

    … et moi qui trouve mes recherches compliquées, alors que je cherche toujours dans la même paroisse !!!! Impressionnant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>