Pour moi, comme pour la majorité des généalogistes, la généalogie est un loisir, juste un loisir, au même titre que le jardinage, le cinéma, la pratique d’un sport ou le tricot. Pour d’autres, c’est une profession, choisie par passion, mais dont la pratique doit aussi leur permettre de nourrir leurLire l article

Je vais m’épargner de revenir sur l’année 2015, même si sur le strict plan de la généalogie l’année a plutôt été bonne.  Parlons plutôt que ce que j’attends de 2016, et des nombreux – trop nombreux – projets sur lesquels j’espère avancer. Tout d’abord, je voudrais vous parler de la naissanceLire l article

La Revue Française de Généalogie proposait en ce froid mois de novembre un séminaire de trois jours consacré à la découverte des archives judiciaires, et à leur utilité dans nos recherches généalogiques. Je n’ai pas résisté à l’appel des chouquettes et à la curiosité. Le stage était animé par JerômeLire l article

Je ne fais de la généalogie de façon un peu sérieuse que depuis à peine deux ans, et je suis encore en phase de  rodage. J’ai besoin d’acquérir de l’expérience, et chaque fois que j’en ai l’occasion, j’essaie de participer à un des séminaires de la Revue Française de Généalogie.Lire l article

En Septembre 2012, je m’étais demandé sur ce blog s’il fallait transcrire ou non les actes que je récupérais et que j’utilisais pour sourcer mes recherches. Les commentaires sur ce billet ont été nombreux – pour mon blog – et les avis étaient partagés. Six mois plus tard, je neLire l article

Certains de mes confrères généalogistes ont insisté ces dernières semaines sur une des qualités indispensables pour qui veut partir à la rechercher de ses ancêtres : la patience. Certes. Le dictionnaire  Larousse définit la patience ainsi : Aptitude à ne pas s’énerver des difficultés, à supporter les défaillances, les erreurs.Lire l article