Un des plaisirs de la généalogie réside dans la sérendipité, ce mot barbare qui signifie “trouver par hasard ce qu’on ne cherchait pas”. Ce dimanche matin, j’avais laissé de côté pour la matinée mes poilus du canton de Vouillé, et choisi de continuer à travailler sur la généalogie descendante de monLire l article

Lors de ma visite aux ANOM en juin, j’ai récupéré une photo du registre matricule de François Jules César RISSE, le frère ainé de ma grand mère paternelle. J’avais trouvé sa fiche de mort pour la France sur le site de Mémoire des Hommes. Lors de recherches sur Gallica, j’avaisLire l article

J’avais en arrivant à Aix en Provence lors de mon séjour de juin un objectif majeur : retrouver la trace dans les registres matricules d’Alger de mon grand oncle François Jules Risse, tombé à l’ennemi le 12 septembre 1916 à Cléry et vérifier à travers les registres matricules la nationalitéLire l article

Je ne fais de la généalogie de façon un peu sérieuse que depuis à peine deux ans, et je suis encore en phase de  rodage. J’ai besoin d’acquérir de l’expérience, et chaque fois que j’en ai l’occasion, j’essaie de participer à un des séminaires de la Revue Française de Généalogie.Lire l article

En travaillant sur ma lignée patronymique, pour préparer encore et toujours ma semaine à Aix en Provence, je viens de découvrir coup sur coup trois documents qui m’ont un peu perturbé. Travailler sur sa famille proche dans le temps, ici les grands parents de mon père, est plus chargé auLire l article

Courant juin, je vais participer à Aix en Provence à un séminaire de la RFG, aux ANOM, intitulé “Ancêtres français et européens en Algérie”. Je vais profiter du déplacement pour rester toute la semaine à Aix et aller fouiner dans les Archives d’Outre Mer. J’ai donc actuellement donné la prioritéLire l article