Alors qu’en France, les salons et conférences généalogiques retrouvent doucement une organisation présentielle, comme le Salon de la Généalogie du XVe qui aura lieu à Paris du 27 au 30 octobre, il est plus difficile pour les événements de stature internationale d’envisager de retrouver à nouveau du public sur site. Quand les participants viennent habituellement de tous les Etats-Unis, et de nombreux pays en Europe, comment se positionner plusieurs mois à l’avance sans savoir où en sera la pandémie au niveau international? Comment demander à des généalogistes français de prévoir pour le printemps suivant un billet d’avion, une réservation d’hôtel, alors que les frontières des Etats-Unis ne vont rouvrir pour les voyageurs français totalement vaccinés que dans quelques semaines ?

C’est la raison pour laquelle dès le début de l’été 2021, FamilySearch, la branche Généalogie des Mormons, ou plutôt de l’Eglise des Saints des Derniers Jours, selon leur dénomination officielle, a annoncé qu‘en 2022, leur conférence Rootstech Connect serait une nouvelle fois virtuelle.

Du 3 au 5 mars 2022, vous pourrez ainsi assister depuis chez vous à un très grand nombre de présentations videos, dont certaines probablement en direct cette fois ci, dans de nombreuses langues. Comme en 2021, toutes les videos seront sous titrées, ce qui permet à l’ensemble des visiteurs du salon virtuel d’avoir accès à la totalité de l’offre pédagogique.

Rootstech Connect 2021 a été un énorme succès, avec plus d’un million de visiteurs venus de 240 pays différents. Et pas une minute les visiteurs n’ont subi une latence due aux serveurs, pourtant extrêmement sollicités.

Savez vous que vous continuez à avoir accès aux plus de 1500 vidéos proposées lors de l’événement RootsTech Connect 2021? Vous n’avez sûrement pas tout vu, alors pourquoi ne pas retourner faire un tour sur le portail, toujours en ligne?

Fort de cet immense succès, FamilySearch travaille depuis le printemps pour nous proposer une expérience encore plus intéressante en 2022.

De très nombreuses propositions de présentations vidéo ont été soumises en septembre à FamilySearch, qui vient tout juste vendredi d’envoyer les mails d’acceptation pour les vidéos en anglais, clairement les plus nombreuses. Les réponses pour les vidéos en français devraient arriver lundi. J’ai soumis trois propositions, je vous avoue que je suis un peu stressée de savoir si certaines seront acceptées – et pressée le cas échéant de me mettre au travail pour respecter les délais assez court – fin décembre – imposés par FamilySearch.

Parallèlement aux présentations faites par des généalogistes, en 2022 vous pourrez aussi visionner les keynotes, ces sessions plenières toujours fortes en émotion qui font la force de Rootstech en présentiel. Mes souvenirs les plus forts de Rootstech, ce sont ces keynotes, à Salt Lake City ou Londres.

C’est à Salt Lake City pendant une des keynotes de février 2014, en écoutant Spencer Wells, l' »Indiana Jones de la génétique » parler du Genographic Project, que j’ai décidé d’en apprendre plus sur la généalogie génétique, en commençant par faire analyse l’ADN de ma famille proche. C’est à Salt Lake City toujours, en février 2016, que Paula Madison m’a fait vibrer en racontant sa quête des origines chinoises de sa famille.

Une keynote réussie, c’est une personnalité qui sait faire passer ses émotions au public qui l’écoute, certes, mais c’est aussi la présence du public, ses réactions, son émotion collective. Ce frisson que vous ressentez en écoutant Dan Snow parler du rôle désastreux de son grand-père pendant la 1ère guerre mondiale, ou quand Donny Osmond chante Puppy Love devant une assistance conquise d’avance, à Londres en 2019, elle est augmentée parce que toute la salle – enfin presque toute la salle – partage la même émotion. Les keynotes de Rootstech, c’est un peu le concert de rock des généalogistes internationaux. Seul devant son écran, même en stéréo et haute définition, c’est moins intéressant qu’au milieu d’une foule venue comme vous partager ce moment.

En février 2021, je n’ai que peu regardé les keynotes. Même si les personnalités invitées étaient intéressantes, une session vidéo enregistrée n’a pas la force d’une keynote en direct, dans une salle de 8000 personnes, telle que Rootstech nous les propose depuis dix ans. Espérons que pour Rootstech Connect 2022, FamilySearch nous proposera une expérience un peu différente.

Et après ? …..

Après, c’est l’automne 2022, avec peut-être, peut-être, la reprise de conférences généalogiques internationales. Nous n’en saurons pas plus avant mars 2022, mais dès à présent j’espère qu’à l’automne 2022, FamilySearch enverra ses équipes dans une capitale européenne pour proposer aux généalogistes du Vieux Continent une conférence en présentiel.

En attendant, réservez les dates du 3 au 5 mars 2022 pour une immersion dans la généalogie internationale, en ligne sur le portail de RootsTech.

Si vous souhaitez être au courant des dernières nouvelles concernant cet événément généalogique, vous pouvez suivre le groupe Facebook RootsTech Connect 2022 pour les francophones.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.