Etape 1 – L’interface MyHeritage

Temps de lecture: 6 minutes


En ce début d’année 2019, il est probable que de nouveaux généalogistes – ou juste des curieux – vont avoir fait un test récréatif d’ADN. Je ne reviendrai pas ici sur le débat de la légalité, de la pertinence ou du bien fondé de cette analyse. C’est fait, vous avez sauté le pas, et vous avez reçu vos résultats …. 

Youpeeee ……. 

Vraiment ? Une fois passées vos interrogations sur vos prétendues origines géographiques – sur lesquelles j’ai déjà dit à quel point ce ne devait pas être une raison de faire un test – vous ouvrez la page des correspondances – parce que c’est LA partie sympathique voire passionnante de ces tests : retrouver grâce à vos lointains cousins aussi curieux que vous des ancêtres communs, potentiellement encore inconnus ….. 

Mais pratiquement, comment faire, quelles sont les différentes situations que vous pouvez rencontrer et comment pouvez vous les utiliser ?

Plusieurs personnes m’ont récemment demandé comment s’y prendre. Je vous propose donc sur les semaines qui viennent une série d’articles pratiques pour partager avec vous ma petite expérience sur le sujet, pour savoir ce que vous pouvez espérer trouver, à quelles questions vous pouvez éventuellement répondre – avec une probabilité de réussite plus ou moins forte, et comment vous y prendre.

Je suis toujours en phase d’apprentissage, parce que le sujet est en évolution constante, de nouveaux outils sont développés, qu’il faut apprendre à utiliser, mais les quelques petites choses que j’ai comprises pourront vous aider à entrer plus vite dans le vif du sujet.

Tous les exemples sont pris à partir de MyHeritage, qui semble avoir fait une grosse entrée auprès des potentiels clients français. Commençons donc aujourd’hui par faire le tour des fonctionnalités que MyHeritage vous propose.


Vue globale


Sur ce premier écran, vous trouvez une présentation globale de vos résultats ADN : les origines ethniques estimées par l’analyse, un récapitulatif de vos correspondances ADN – c’est à dire des gens ayant fait eux aussi le test et présentant sur une partie plus ou moins grande de leur genome une correspondance avec vous, indiquant que probablement, il y a quelque part dans votre arbre et le leur un couple d’ancêtres commun.

MyHeritage vous présente ensuite vos correspondances ADN, classées à partir de votre pourcentage d’ADN commun avec eux, dont est déduit un niveau de parenté.

Si comme moi, des membres de votre famille génétique ont été testés et que vous les connaissez, vous ne serez pas surpris de les trouver dans la sous rubrique famille proche. En revanche, si vous trouvez dès cet écran des correspondances dans la rubrique Famille proche ou Famille élargie, commencez par faire des recherches sur ces correspondances. Vous pourriez y découvrir des secrets de famille, y retrouver la trace d’un parent proche inconnu, bref, si vous devez faire une découverte majeure sur votre famille génétique proche, ce sont dans les cercles Famille proche et Famille élargie que vous trouverez les correspondances qui vous intéresseront.

Mais la majorité de vos correspondances apparaîtront dans le cercle Parents éloignés, ce qui ne vous empêchera pas d’utiliser ces correspondances pour lancer de vraies recherches généalogiques, parfois avec succès. 

Les pays dans lesquels vivent actuellement vos correspondances ADN sont indiqués sur une carte. Si vous souhaitez commencer à étudier vos cousinages possibles par vos compatriotes, cet écran est pour vous.

Sur le même principe, MyHeritage vous propose une distribution de vos correspondances ADN par “origines ethniques” si d’aventure vous en trouvez l’utilité.


Origines ethniques


MyHeritage vous présente ensuite vos “origines ethniques”. Vous pouvez à partir de cet écran visualiser à nouveau la vidéo d’introduction. Vous pouvez également afficher sur cette carte le nombre d’événements de votre arbre généalogique ayant eu lieu dans chacune des zones – si bien sûr vous avez un arbre généalogique sur MyHeritage.

A titre de comparaison, voici l’analyse “ethnique” que me propose Ancestry, avec exactement le même échantillon d’ADN, puisque les données traitées par MyHeritage sont celles que j’ai importées après analyse et traitement chez Ancestry … Je vous laisse juger de la pertinence actuelle de ce genre d’analyse.


Correspondances ADN


C’est sur le troisième écran que vous passerez probablement le plus de temps, celui de vos correspondances ADN. Par défaut, elles sont classées par ordre descendant selon votre ADN partagé. 

J’ai saisi une partie de mon arbre dans MyHeritage et j’ai relié ma famille aux tests ADN pratiqués. MyHeritage calcule à partir de nos correspondances génétiques ma relation estimée – 1 – et précise la relation familiale que j’ai indiquée dans mon arbre – 2 – .

La notion d’ADN partagé – 3 – est déterminante pour vos recherches. Vous voyez que j’ai 49,6% d’ADN commun avec maman – donc je déduis que je dois en avoir 50,4% avec papa – et j’ai 40,5% d’ADN en commun avec mon frère et 38,3% avec ma sœur. Mon frère a un peu plus d’ADN commun avec maman – 49,8% – et un peu moins avec ma sœur – 36,8%. Quant à ma sœur, elle a exactement 50% d’ADN commun avec maman.

La répartition génétique qui est faite au moment de la conception, entre les gênes du père et ceux de la mère, n’est pas une opération mathématique exacte : on reçoit en gros la moitié – de façon aléatoire – des gênes de chacun de ses parents. Les termes “en gros” et “aléatoire” soulignent bien le caractère imprécis et hasardeux de cette répartition.

A chaque nouvelle conception, une nouvelle répartition génétique est faite, qui ne prend pas les mêmes segments génétiques chez chacun des parents, ce qui explique les variantes multiples d’ADN partagé entre chaque membre d’une fratrie, et entre chacun d’eux avec chacun de ses parents biologiques. 

Autre notion qui va avoir de l’importance, celle de Segments partagés. – 4 – Rappelons comment se transmet l’ADN. Au départ, vous recevez la moitié de votre ADN hors chromosome 23 – le chromosome qui porte la différenciation sexuelle – de chacun de vos parents, soit 22 segments de votre père, et 22 de votre mère. Mais l’ADN de vos parents, que vous recevez pourtant a priori comme un tout, est composé de l’ADN de ses propres parents, composé de l’ADN de leurs parents, et de leurs grands parents, et ainsi de suite sur globalement 6 ou 7 générations de façon à peu près identifiable. Quand cet ADN vous est transmis, il se sépare à nouveau pour ne vous donner que certaines parties du tout. Un petit bout de l’ADN du père inconnu d’Edvige Colnay, mon arrière arrière grand mère maternelle, est probablement encore quelque part sur l’ADN de maman, et peut être encore en proportion infime sur celui de mon frère, de ma sœur ou le mien. Cet ADN qui semble un tout quand je le reçois de mes parents est en fait une mosaïque de l’ADN qu’elle a reçu de façon aléatoire de ses parents avant elle, et dont elle me transmet la moitié. Quand la cellule sexuelle – ovule ou spermatozoïde – se forme, cette moitié de génome – ces 22 segments de génome correspondant à 22 chromosomes qui vont former la moitié de l’ADN du futur bébé – a été recomposée à partir d’une mosaïque d’éléments, recombinée à l’infini …. Et c’est cette recombinaison qu’on voit dans chacun des enfants d’une fratrie.

Alors oui, mon frère, ma sœur et moi avons bien 22 segments en commun avec maman, mais nos segments communs sont le résultat d’une recombinaison totalement aléatoire. –5

A titre d’exemple, extrait de la triangulation des ADN de ma mère, ma soeur, mon frère et moi montrant les segments d’ADN que nous partageons tous les quatre.

Là je sais que je vous ai perdus – je me suis un peu perdue aussi … – mais cette notion de segment partagé pourra nous être utile plus tard, lors de nos “travaux pratiques”.

Vous avez sur la droite de l’écran, en haut, des options de filtre, de tri et de recherche. Utilisez les au maximum, vous pourriez vite être dépassé par le nombre de vos correspondances … et ne plus savoir par quoi commencer.

 Examiner une correspondance ADN spécifique

Entrons dans le vif du sujet avec les correspondances ADN individuelles. 

Plusieurs rubriques sur cet écran :

  • Un premier cartouche avec vous à gauche – vous serez toujours indiqué à gauche lors de toutes les représentations – et votre correspondant à droite : ses informations patronymiques, ou son pseudo ; les informations de la personne qui gère son ADN; son appartenance ou non à un arbre en ligne sur le site, avec accès à cet arbre, un bouton de contact et la possibilité de prendre des notes, qui vous resteront personnelles
  • Le second cartouche présente votre relation “estimée” à partir de votre correspondance ADN, exprimée en nombre de segments et en cM ou centimorgan. 
  • Le cartouche suivant compare les noms des ancêtres que vous avez mentionnés dans votre arbre avec ceux communiqués par votre lointain cousin. Vous pourriez avoir une bonne surprise et retrouver facilement votre lien à partir de cette information.
  • Vient ensuite un cartouche indiquant les lieux de vie de vos ancêtres. A chaque lieu est associé un ou plusieurs patronymes. Tout dépend bien sûr des informations entrées dans l’arbre de votre correspondance – et des votres.
  • Le cartouche suivant concerne les Correspondances ADN partagées, et c’est l’outil qui va vous être clairement le plus utile si vous n’avez aucun indice vous permettant de lancer votre recherche. 


Les correspondances d’ADN partagés sont des personnes génétiquement liées à vous et à votre correspondance ADN. Les résultats d’ADN partagés peuvent accroître la confiance dans votre lien d’ADN et vous aider à apprendre de quel côté de la famille votre lien ADN est rattaché à vous. ( Extrait de l’aide MyHeritage)

Cet écran est fondamental pour vos recherches futures, si vous n’avez aucune vraie piste. A gauche, les données qui vous concernent, à droite, les données de votre correspondance, et en dessous sont listées les correspondances communes. C’est le petit symbole de triangulation, à droite, qui va vous intéresser. Il signifie qu’il est hautement probable que vous êtes trois – vous, votre correspondance, et la troisième personne, à partager un couple d’ancêtres communs. Intéressant, non ? 

Sur l’écran ci dessus, que j’ai pris dans les résultats de mon mari, et sur lequel je travaille en ce moment, les cinq personnes concernées – mon mari, et chacune des quatre correspondances – partagent en fait une seule et unique triangulation. Quelque part, il y a un couple d’ancêtres communs à nous cinq, qui nous attend.

Lors du prochain article, je reviendrai justement sur cette recherche, pour vous expliquer comment j’ai retrouvé le premier couple commun pour les deux cousines issues de germain, qui partagent 433 cM, sachant que seule l’une d’elle avait un arbre en ligne, sans accès aux vivants. L’aventure continue …

Print Friendly, PDF & Email

46 commentaires

  1. Mon grand-père paternel était un enfant trouvé et je me demande d où il venait qui était sa famille nôtre famille du côté de mon père

  2. Bonjour,
    J’ai reçu mes résultats d’ADN et je suis un peu perdue.
    Je recherche mon grand-père paternel que je n’ai pas connu. Les scores les plus élevés sont deux petites cousines.
    0,8 % (54.3 cM) 3 segments partagés et 36.3 cM segment le plus long.
    0.9% (60.4 cM) 4 segments partagés et 40,5 cM segment le plus long.
    Est-ce une indication suffisante pour retrouver mon grand-père paternel.
    Un tout grand merci pour votre réponse

    1. Author

      Bonjour

      Les deux correspondances sont elles triangulées ? Si oui, ca peut être un point de départ, même si ce sont des correspondances un peu lointaines. Avez vous déjà fait votre arbre généalogique pour toutes les branches que vous connaissez, jusqu’à la génération 7 ou 8 en gros ? D’autres personnes de votre famille ont elles fait un test ADN ? Pour retrouver un grand mère juste à partir de vos résultats à vous, ca peut être long et compliqué.
      Vos deux correspondances ont elles un arbre en ligne ? si oui, y avez vous accès ?

      Ayez bien en tête que retrouver votre grand père paternel est théoriquement possible, mais que cela va vous demander du temps et de faire beaucoup de généalogie.

      Si vous souhaitez plus d’aide plus personnelle, envoyez moi un email

      Et soyez patiente

      Brigitte

  3. Bonjour,
    J’ai aussi fait un test ADN, dans le but de retrouver mon grand-père paternel (l’après-guerre, une période assez floue…).
    J’ai eu 4 résultats avec des personnes que je ne connaissais pas, et qui étaient liées entre elle (de 0,9% a 2,6%) et après de nombreuses recherches, analyses de leur arbres et des dates, et contact grâce aux réseaux sociaux, une personne, qui pourrait être le demi-frère de mon père va faire le test également. Encore quelques longues semaines a attendre, en espérant avoir un résultat concluant !!!
    Bref tout cela pour dire que je comprend l’excitation qu’on peut avoir lors de ces recherches !!!
    J’ai une question qui n’a pas trop de lien, mais je n’arrive pas a trouver sur Myheritage, comment avez vous précisé le lien entre les correspondances ADN et votre arbre généalogique ? (en 2 sur les images)
    Merci beaucoup

    1. Author

      Bravo, ce n’est pas simple de retrouver quelqu’un, il y faut du temps et de la patience.
      J’espère que vous aurez une réponse
      Ceci étant, je ne comprends pas la question que vous me posez. Parlez vous du fait que Myheritage précise que telle personne est ma mère, et telle autre mon frère ? Si c’est le cas, c’est eux, par leur analyse, qui le déterminent. Un certain niveau de cM partagé correspond à un degré de parenté, et certains sont plutôt uniques
      Si je ne répond pas à la bonne question, n’hésitez pas à la reposer

      Brigitte

      1. Bonjour,
        Merci pour votre réponse, je comprends mieux. Je pensais que vous aviez confirmé vous-mêmes cette relation.
        Sinon effectivement, les recherches ont pris pas mal de temps, mais c’était vraiment très intéressant et même amusant, un vrai jeu de piste !
        Je croise les doigts pour avoir bientôt la confirmation de mes trouvailles, mon père pourra faire la connaissance de demi-frère et sœur, nièces et neveux, et aura enfin les réponses qu’il attend depuis si longtemps !

      2. Bonjour, né sous x quelles sont les chances de trouver quelque chose sur mes origines ? J’ai fait le test MyHeritage et ai trouvé des petits cousins ou arrière petits-cousins. Ce n’est pas simple en effet, sachant que je ne peux m’appuyer ni sur mon nom ni sur mon histoire. Snif !

        1. Author

          Bonjour

          Il est effectivement possble de retrouver tout ou partie de ses origines avec un test ADN, mais il va vous falloir beaucoup de temps et de motivation. Il est peu probable que le résultat vous arrive tout cuit. Cela passe déjà par des correspondances ADN suffisamment élevées pour etre significtifes, et des triangulations. J’ai consacré un article à la métholodogie à mettre en place, l’avez vous lu ? Ensuite, il va falloir faire beaucoup de généalogie, celle de vos correspondants. Y etes vous prete? Savez vous comment faire ? Vous pouvez vous faire aider par des généalogistes professionnels. Si vous voulez plus de renseignements, contactez moi directement sur mon email.
          Et soyez patiente
          Brigitte

  4. Bonjour
    Mes résultats avec Myheritage et LivingDNA indiquent que j’ai des origines anglaises et écossaises à hauteur de 20% pour Myheritage et 30% selon LivingDNA.
    Les analyses ADN permettent de remonter à 6 générations, sauf erreur de ma part.
    Est il possible de savoir, à partir de mes résultats, quelle est la génération de mes ancêtres qui me lie avec l’Angleterre et l’Écosse ?
    Merci pour votre réponse

    1. Author

      Bonjour, désolée pour le retard, je n’avais pas vu votre commentaire
      Malheureusement, actuellement aucun outil ne permet de lier les origines affichées par les algorithmes des sociétés de test avec nos ancêtres réels.Donc, non vous ne pourrez pas savoir à quelle génération remonter pour trouver ces ancêtres de Grande Bretagne
      Brigitte

  5. Bonjour à tous
    Je viens de recevoir le résultat du test Myheritage.
    Je suis née sous X et j’espère retrouver ma famille grâce à ce test.
    J’ai 6,6% (470,4‎ cM) d’ ADN partagé avec cette personne, 18 Segments partagés, 80‎ cM Segment le plus long.
    Plusieurs relations sont possibles. Mais, je m’y perds un peu!
    Pouvez vous m’aider à comprendre cette correspondance adn?
    Très cordialement.
    Alice

  6. Bonjour
    Cela fait un mois que je me creuse
    La tête et qu’elle bonheur tous les commentaires ce matin il me semble que ma tête et moins lourde c’est clair il faut vraiment bien comprendre et surtout pas mélanger les données c est un travail de patience pour moi c’est un peut plus simple j’ai retrouvé un cousin germain il y à maintenant
    4 ans et après calme et sans bousculé les étapes moi qui étais à la recherche de mon père dans aucun Indice de toutes mon Excistance me voilà à l aube de mes 74 ans sur une bonne voie
    Nous avons mon cousin et moi fait le teste et notre résultats MyHeritage résume
    Que avec
    ADN partager ,6.6 0/0 et 470,3cM
    Segments partager 17
    Segments le plus long 57,8 cM
    Et segments triangulés au moins
    2 cMs
    J ai vécu 74 ans sans aucune famille
    Paternel et enfant naturel alors
    Que cette famille était toute près de moi 25 km a la ronde et que mon père qui et sûrement le père de mon cousin retrouver c est une page qui se tourne aux archives départementales j’ai retrouvé toutes ou presque ma vrais famille
    Paternel depuis 1806
    Que de jolies prénoms métiers
    Et d enfants reconnu par le mariage
    Que du bonheur
    Si je me suis pas trompés !!!
    Merci à vous j ai lus vos commentaires c est vraiment beau tous votre travail pour aider les autres encore merci
    A bientôt
    Michel.

    1. Author

      Bonsoir
      Je suis très contente pour vous, c’est une belle histoire. Profitez bien de votre nouvelle famille
      Bonne soirée
      Brigitte

      1. Bonjour,

        Je viens de lire votre article sans doute un peu trop tard, je le trouve assez intéressant mais je me suis un peu perdu .

        J’aimerais savoir si c’est possible de retrouver le père d’une arrière-arrière-grand-mère , enfant naturel , j’ai plusieurs cas comme sa dans mon Arbre et j’aimerais savoir si avec le test MyHeritage je peut retrouver plusieurs branches ?

        1. Author

          Bonjour

          Vous abordez ici les limites de ce qu’on peut faire en pratique.
          En théorie, vous portez probablement de l’ADN de cet ancêtre, puisqu’on peut remonter jusqu’à la 7ème génération. Mais pas pour tous vos ancetres de cette génération, donc juste une partie d’entre eux.
          Ensuite, pour retrouver une personne dans son arbre, il faut recouper des correspondances, et plus elles sont génétiquements proches de vous, plus vous avez de chance de trouver la relation. Les statistiques disent que vous pouvez avoir 35 cM en moyenne en commun avec cet arriere arrire arrière grand père, avec une plage allant de 0 à 127 cM. Honnetement, retrouver quelqu’un à ce niveau va être compliqué, demander à ce que de nombreuses personnes de votre famille soient testées, ca vous prendra longtemps et vous coutera cher

          J’ai un projet du meme type, pour lequel je pensais ecrire un article explicatif prochainement, je vais essayer de l’écrire avant fin janvier

          Désolée de ne pas avoir de réponse plus positive ou plus affirmative, mais en résumé, c’est possible en théorie, mais actuellement peu probable en pratique

          Bonnes recherches
          Brigitte

        2. Bonjour
          Pour moi je suis plus sur de retrouvé
          Avec les actes de naissance intégral j’ai vraiment pû remonter assez loin et je suis passionné a chaque fois il y à le nom des parents lieu et date de naissances et les marges nous donnes des informations incroyable pour les enfants reconnue ou légitimé c’est mon passe temps j adore je suis même allée aux archives départementales il y à des trésors bon courage.
          Cordialement Jacqueline Michel.
          Normandie.

  7. Bonjour,

    Je viens de recevoir mes résultats ADN, la correspondance la plus importante n’est que de 0,9%.
    La mère et le demi-frère (paternel) de cette personne ont aussi fait le test mais aucune correspondance avec moi.
    Si je suis ma logique, les liens ne peuvent venir que du côté de son père (qui a pu transmettre une partie de son ADN à sa fille mais pas la même partie à son fils).

    Pourriez-vous me confirmer svp ?
    La correspondance de 0,9 % est-elle suffisante et comment l’exploiter, l’objectif est de trouver mon père ?

    merci par avance
    Priscilla

    1. Author

      Bonjour, désolée pour le retard dans la réponse.
      Votre logique a l’air corecte.
      Malheureusement, avec 0,9¨% sur une seule correspondance, ca va etre difficile. Pour retrouver un parent ou grand parent, il faut au moins avoir 2 correspondances triangulées entre elles, avec au moins une de nos correspondances de plus de 50 cM et une forte correspondance – genre au minimum 200 cM – entre elles, ou bien des arbres généalogiques assez complets sur 4 ou 5 générations.
      Sinon, vous partez totalement à l’aventure et à l’aveugle
      Ne croyez pas les personnes qui disent qu’elles peuvent trouver votre père juste avec une info.
      Soyez patiente, beaucoup de gens continuent à faire des tests, surveillez les résultats toutes les semaines – en vous concentrant sur les correspondances importantes et sur les nouvelles triangulations
      En 1 ans, j’ai retrouvé une petite dizaine de cousins que j’ai pu relier à l’arbre de mon père ou de ma mère, et qui n’avaient pas été testés en novembre 2018.
      Il faut juste être patient
      Bonnes recherches
      Brigitte

      1. Votre blog est très intéressant. Pour ma part j aimerais et faire un test ADN pour savoir si j ai des frères et soeurs aux états Unis.je sais que mon père qui ne m a pas reconnu lorsqu’il était en France dans les années 60 à eu d autres enfants aux États unis. Ai je une chance d en retrouver et si oui quelle société me co nseillezvous.
        Merci
        Lydia

        1. Author

          Bonsoir
          Si vous cherchez surtout sur les Etats Unis, je vous conseille de passer par Ancestry – qui a une base de plus de 15 millions de personnes – ou 23&me – 8 millions environ. Les probabilités de retrouver de la famille génétique sont assez fortes. Si vous êtes en France, il est un peu plus compliqué de se procurer ces tests, mais ca reste possible. Les tests de MyHeritage concernent plutot actuelleemnt des personnes en Europe, ce n’est donc a priori pas vraiment la cible que vous visez.

          Bon courage pour vos recherches, et soyez patiente, il faut parfois attendre un peu avant de trouver un résultat intéressant
          Brigitte

  8. Merci pour ce blog très intéressant et un peu éclaircissant pour ma part….
    J’ai fait ce test car mon père a été adopté et nous n’avons strictement aucunes informations au sujet de son histoire et voilà que je suis en lien avec une femme avec qui je partage 6% d’ADN commun.
    Il se trouve qu’elle est née 12 ans après mon père et surtout dans la même ville (à Oran, pendant l’Algérie française).
    Mon père a aussi fait le test pour lequel nous attendons les résultats….nous allons peut-être avoir une explication à cette histoire inconnue et ce secret de famille. C’est terriblement excitant, nous y misons tous nos espoirs…

    1. Bonjour,

      J’ai fait tout comme vous ce test car ma mère a également été adopté qui elle aussi est née à Oran en 1959, elle partage 5% d’ADN commun avec un monsieur, j’ai aussi fait faire pour le coup ce test à ma mère, donc c’est assez similaire à votre histoire est ce que vous avez pu en savoir plus sur cette histoire ?

  9. Bonjour
    Que c’est compliqué! j’ai fait un test chez My héritage, je passe sur les origines ethniques, j’essaie de comprendre les cousinages parce que je recherche des arrières grands parents inconnus, mon grand père a été abandonné à la naissance.
    Entre autres, j’ai un résultat qui m’intrigue: 5,5 (?) cousine germaine éloignée au premier degré, issue de germains. Est une cousine proche ou lointaine? Je pensais qu’un cousin germain n’était pas éloigné?
    Ce nom est inconnu dans ma famille, bien qu’il soit originaire de ma région, la Corse.
    Il y a aussi d’autres personnes avec des nombres commençant par 0,…
    Avec la “5,5” pensez vous que nous pourrions avoir des arrières grands parents en commun? J’ai cherché un arbre généalogique à ce nom sur généanet mais il n’y en a pas.
    Merci de votre réponse

    1. Author

      Bonjour

      Pour mieux visualiser les relations que vous avez avec vos correspondances, utilisez l’outil Shared cM Project ici – https://dnapainter.com/tools/sharedcmv4
      Si je comprends bien, vous avez une correspondance de 5,5% avec une personne ? Si c’est le cas, c’est une excellente correspondance, l’équivalent de 410 cM en commun, ce qui en fait quelqu’un avec qui vous cousinez soit par vos grands parents, soit vos arrières grands parents. C’est donc une piste particulièrement intéressante. Avec vous des correspondances en commun avec cette personne ? L’avez vous contacté ? toujours avec diplomatie, et surtout en ne parlant pas d’enfant abandonné, meme à ce stade 🙂 Il faut toujours avancer par étape

      Sinon, faites attention aux “relations” telles que les sites vous les présentent. La dénomination en anglais est assez claire – genre dans votre cas probablement second cousin ou first cousin once removed, alors que traduit en français, ca devient vite mal compris et mal interprété. Passez par l’outil graphique dont je vous ai mis le lien, qui vous permet de visualiser les relations possibles, c’est plus parlant
      Bonnes recherches

  10. Bonjour
    mes résultats de mon ADN c’est surprenant de savoir ses origines scandinave ibère anglais , mais je pensais trouvé des traces au moins de mes deux parents et la c’est que du coté de mon père comment vous expliquez ça ?

    1. Author

      Bonjour
      C’est difficile à dire
      Comme je le répète souvent, les estimations d’origines géographiques ne sont pas très fiables. Celles de ma mère, totalement poitevine depuis 1600, indiquent une grande part d’Italie et d’Espagne, ce dont je doute. Les marqueurs, surtout chez MyHeritage, ne sont pas asssez précis ni identifiés. Et ils ne peuvent certainement pas dire si une origine vient de votre père ou de votre mère. Après, c’est nous qui interprétons une information peu fiable 🙁
      Un seul conseil : ne vous servez pas de ce genre de résultats pour faire des recherches ou émettre des hypothèses
      Pour info, Myheritage travaille sur une grosse mise à jour de son algorithme, peut etre aurons nous des informations plus pertinentes quand ce sera fiat

  11. Bonjour, je lu vos différents articles sur les test ADN. Je souhaite en faire un, mais je ne sais pas trop encore par quelle société passer. J’ai lu, si j’ai bien compris que sur my heritage il fallait prendre un abonnement pour la triangulation ? et je me suis demandée si on doit avoir son arbre en ligne sur my heritage obligatoirement ?

    Cordialement

    Nathalie

    1. Author

      Bonjour
      La première question est de savoir pourquoi vous voulez le faire ? Quels sont vos objectifs? Selon ces objectifs, le choix peut etre différent. Si vous voulez avoir une idée de vos origines géographiques, préférez plutot 23&me ou Ancestry, mais il est difficile de se les procurer en France. Si vous êtes plutot d’origine française/européenne et que vous cherchez des cousins, passez par MyHeritage. Effectivement, vous devrez alors en plus du test, pour bénéficier de tous les outils de recherche et d’analyse des résultats, prendre un abonnement payant. Mais vous n’êtes pas obligé de mettre en ligne un arbre, vous pouvez ne pas en avoir, le rendre totalement privé, n’indiquer que quelques générations.
      Donc déjà, essayez de savoir pourquoi vous voulez faire le test :=
      Bonne soirée
      Brigitte

  12. comment faire pour retrouver mes grands parents

    1. Author

      Bonjour
      La question est un peu abrupte. Tout dépend de la situation. ESt ce que ce sont les parents de votre père ou de votre mère, et votre parent concerné est il encore vivant? S’agit il d’un abandon ? Si oui, avez vous déjà regardé si vous trouviez le dossier d’enfant abandonné de votre parent ? Faites déjà le tour de tout ce que vous savez pour essayer de mettre en place un plan d’action. Si vous voulez communiquer avec moi plus directement, vous pouvez m’envoyer un message sur la page Facebook du blog https://www.facebook.com/Chroniquesdantan/ j’essaierai de vous répondre de façon plus précise et en toute confidentialité

  13. Bonsoir, une de plus larguée après les résultats MyHeritage…j ai bien compris le côté aléatoire de ces analyses mais chez moi cela touche au sublime…je suis clairement d ascendance suisse et française sur bien des générations mais malgré cela on ne m attribue aucune appartenance dans ces deux pays alors que mon fils si…je serais anglaise à 44,6% sans aucun ancêtre anglais connu dans mon arbre….et je suis bien la fille de mon père et de mes parents…help!!!!

    1. Author

      Bonjour
      Difficile de vous répondre précisément. L’algorithme qui détermine les “origines ancestrales” chez MyHeritage reste pour moi peu comprehensible. Comme je le répète à chaque article, il ne faut pas paser de temps à essayer de l’interpréter pour l’instant. Au fur et à mesure que la base de MyHeritage grandit, j’espère qu’ils seront en mesure de l’affiner. Les résultats de ma mère la donne anglaise à 60% et espagnole à 40%, alors que la quasi totalité de son arbre généalogique jusqu’au 17è siècle se trouve dans le poitou, entre Cholet et Poitiers ….. Allez y comprendre quelque chose. Ce sont vos correspondances avec des cousins éventuels qui peuvent vous permettre de faire des avancées sur votre généalogie, je suis toujours très dubitative sur les ‘origines ancestrales”

  14. bonjour,
    et Merci également pour cet article ! en fait mes enfants m’ont acheté pour Noel my heritage ADN

    1/ je ne comprend pas, est ce que c’est illimité ? car je n’ai pas la partie prenium,
    et j’ai peur du coup, par ex , au bout d’un an, que l’on me ferme mon espace et que je perde mon résultat adn, qu’en pensez vous ?

    je ne sais pas comment télécharger le résultat de l’ADN, pourriez vous m’aider ?

    2/ je viens juste de recevoir le résultat adn aujourd’hui !!! en fait, après l’exitation de lire mes origines, en fait j’y comprend rien, j’étais de toute façon certaines que du coté de ma mère , qui est bretonne j’aurai des origines anglaise, j’ai donc plus de 50% bretagne, irlande , gallo, ecosse,

    et mon père normand de Rouen, je me doutais bien qu’il y aurait du viking, je pensai à la Norvège, mais je n’ai que 7% de Finlande ! ors mon papa dans sa lignée sur son arbre est vraiment normand durant des siecles

    je suis étonnée car j’ai de l ibérique à 25 % ! mais de qui ? nous sommes tous blonds aux yeux bleus dans ma famille et avons aussi des roux et la peau tres blanche (style anglais, normand) donc je me dis ,est ce que c’est pas les celtes qui seraient venus en Espagne, puis qu’il y avait une communauté celtlique, j’avais appris par ailleurs que les vrais Espagnols étaient blonds,

    cette remarque est pas tres importante, c est juste pour comprendre si mes ancêtres normand ou bretons viennent de l espagne, où si c’est les bretons ou les normands qui sont venus en espagne ! et pour poursuivre mes recherches cela peut etre interessant

    j’ai trouvé un arriere cousin qui a emigré en Argentine et a établi une lignée et pleins de bambins, est ce que c’est eux qui représentent les 25% d’Ibérique ?
    en fait c est le frere de mon ancêtre qui a émigré en Argentine vers 1880 et des années , donc il a un adn partagé, mais bon je sais po quoi penser, surtout que my heritage voit rien en argentine !

    l’autre chose, c’est que j’ai du grec !!! 6,et de l’italie du sud, et 5% Afrique, là je voit pas mais c’est sympa

    bref, tout mon commentaire est un peu long, mais je vois pas ce que je fais de tout cela, ! comment analyser! que faire!

    , je suis perdue dans tous les cousins que l’on nous propose, j’ai ecris a une personne, au etats unis, qui m’a gentiment répondu de suite, (et qui a pensez a la France et notre catastrophe de notre Cathédrale !) mais rien n’en ai sorti, il me dit n avoir pas d ancetres francais, ! il a juste comme moi, irlande ecosse etc,

    je suis complétement paumée, en plus il y a plein de prénium, et du coup je peux pas voir bien les arbres des autres personnes,
    beaucoup de choses semblent payantes dans ce site

    Donc, je vais finir, lol, avec tout mon long long baratin, par vous dire, que je vais me calmer, respirer bien fort, et lire vos explications, qui me sont venues comme un cadeau !!!! j ‘espère comprendre tout bien, j’ai vu ce que Elise fait ! pffff elle est géniale ! et vous aussi apparemment,

    voilà c’est fini !
    Bien cordialement,

    1. Author

      Bonjour

      Que de questions

      Déjà, les résultats de votre kit chez MyHeritage ne seront pas effacés, vous allez continuer à recevoir de nouvelles correspondances quand elles ont lieu. Malhereusement, pour exploiter vraiment ces correspondances et avoir accès aux différents outils, il faut effectivement prendre un abonnement chez MyHeritage. Je crois que le moins cher, à 79 euros, suffit, mais je me renseigne pour une cousine pour être sure. Ce n’est pas optimum comme politique commerciale, je l’avoue.

      Ensuite, concernant les origines, comme je l’ai dit souvent dans ems articles, il ne faut pas y attacher vraiment d’importance, c’est le resultat d’un algorythme qui travaille à partir de bases de données, et ca n’est pas forcément pertinent avec votre ascendance réelle. J’ai écrit plusieurs articles où j’explique ça. En plus, c’est clairement actuellement MyHeritage qui a les résultats les plus mauvais au niveau de ces origines ancestrales, donc ne vous perdez pas de temps à essayer de comprendre, cela ne vous apportera rien du tout.

      Ce qui est vraiment intéressant, c’est la possibilité à travers les cousins vivants que vous allez découvrir, de nouer des liens, d’avoir des informations sur des ancêtres dont vous savez peu de choses. Mais retrouver les liens de parenté entre la plupart de ces cousins et vous va vous demander du travail, des efforts, de nombreuses heures de généalogie, et une bonne pincée de chance. Ne vous découragez pas, informez vous sur les différentes techniques, si vous parlez anglais, regardez tous les webinaires qui expliquent comment ca marche. Très souvent, pour retrouver un cousinage, vous devrez travailler sur l’arbre de votre cousin. Remontez vos manches, et soyez patiente.

      Bon courage
      Et si vous avez une autre question, un peu plus précise, n’hésitez pas à me la poser, j’essaierai de répondre plus précisément
      Bonne journée
      Brigitte

  15. Bonsoir,
    Merci pour ces éclaircissements, il est vrai qu’à la lecture des résultats, c’est assez déroutant de voir les origines ethniques. J’avoue être quelque peu perdue, je me pose d’énormes questions qui me taraudent énormément….

    1. Author

      Bonsoir et merci pour le commentaire
      Les résultats des origines sont souvent déroutants, essayez de ne pas vous focaliser dessus, il est probable qu’il seront modifiés au fur et à mesure que les bases de données et les algorythmes deviendront plus précis. C’est un domaine très nouveau, dans lequel nous n’avons encore aucun recul
      Si vous avez des questions précicses, n’hésitez pas à les poser, si je peux vous aider à y répondre, je le ferai volontiers
      Brigitte

    2. Bonsoir,
      J’ai reçu mes résultats ce matin et my héritage me trouve une cousine germaine du 2ème degré avec seulement 5 segments d’adn partagés en tout 89,5cm dont 32,6cm pour le plus long et 1,3% de concordances. Puis je considérer avec ce faible record que cette personne est vraiment une cousine ? Merci de m’aider c’est vraiment très compliqué lorsqu’on débute . Cordialement

      1. Author

        Bonjour
        Ne soyez pas découragé, c’est clairement une bonne correspondance, aussi surprenant que cela paraisse. Cette personne est bien une cousine, avec laquelle vous partagez des arrières arrières grands parents vraisemblablement. L’étape suivante dépend de ce auquel vous avez accès. Y at’il un semblant d’arbre en ligne ? Reconnaissez vous des noms dans cet arbre. Si oui, essayez d’identifier si cette personne a bien dans son arbre des gens que vous reconnaissez. Sinon, il va vous falloir la contacter – avec diplomatie – pour demander des renseignements sur son ascendance et remonter son ascendance pour retrouver vos liens.
        C’est une vraie enquete de généalogie qui commence, mais vous avez véritablement une correspondance intéressante.
        Bonne chance
        Brigitte

  16. Merci beaucoup pour ce partage d’expérience. Je vais faire en ce mois de juillet le test ADN parce que mon père m’a appris 15 jours avant le grand départ qui était mon grand-père. Je voudrais avoir cette confirmation.

    1. Author

      Bonjour
      Vous ne découvrirez pas forcément immédiatement l’information que vous cherchez. Mais si vous chez une confirmation, il y a différentes façons de procéder. Si vous connaissez des descendants – autre que vous – de cette personne, leur demander de faire un test également serait la solution la plus simple.
      En tout cas bonnes recherches
      Cordialement

  17. Merci beaucoup pour cette explication détaillée et bien illustrée, c’est beaucoup plus clair ! Je n’ai pas encore sauté le pas mais assurément ça donne envie comme tu dis pour retrouver des cousins lointains et identifier des ancêtres communs. J’ai hâte de lire la suite de ta série !

    1. Author

      Merci . Gros exercice pour moi, essayer de clarifier et d’organiser la façon dont je m’y prends, ce que j’ai compris et les outils que j’utilise, de façon didactique. Une bonne façon d’approfondir ses connaissances – Mais ca prend encore plus de temps que je l’imaginais 🙂

  18. Je ne suis encore pas tout à fait prêt pour me mettre aux test ADN mais ton article m’a beaucoup plu et je comprend maintenant ton enthousiasme lorsque tu nous parles des possibilités de retrouver des cousins généalogiques. Je lirai avec attention tes prochains articles !

  19. Super cette nouvelle série d’articles ! Ayant fait le test au moment de Noël, j’avoue être un peu perdue depuis pour exploiter et interpréter les résultats … J’avais déjà relu plusieurs articles que vous aviez publiés sur ce sujet ; cette série tombe à pic et j’attends la suite avec impatience. Merci beaucoup de nous faire partager votre expérience.

  20. Excellente initiative que cette série d’articles ! Je ne suis pas encore prête à franchir le pas de mon côté, mais en attendant je lis avec avidité tes billets sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.