Q comme Question

Comment se limiter à une seule question quand on fait de la généalogie ? Elles sont multiples, et souvent sans réponse. Mes ancêtres parisiens n’échappent pas à cette règle, ma liste de questions les concernant s’allonge au fur et à mesure de mes découvertes.

C’est du cas de Jean Mathurin Goret de Fontenay, fils de Mathurin Goret et Anne Crelot, frère d’Anne Angélique Goret, que je vais aujourd’hui vous parler, car l’homme m’interpelle. Il sera d’ailleurs l’objet d’un second billet.

Lors des recherches que j’ai faite pour le Challenge AZ, j’ai mis la main sur deux documents que je ne connaissais pas encore, l’un grâce à une recherche sur Genealogie.com, l’autre en farfouillant dans les registres de notaires parisiens.

Commençons par

l’acte de baptême de Jean Mathurin

le 17 mars 1731 à Préfontaines, dans le Gâtinais, entre Montargis et Nemours(1).

AD45 - BMS Préfontaines 1716-1742 - vue 71/115
AD45 – BMS Préfontaines 1716-1742 – vue 71/115
1 Jean Mathurin fils de messire jean mathurin de Crelot de
2 fontenay ancien officier d’infanterie et de jeanne
3 Rappillard son epouse ses père et mère a été baptisé
4 ce Aujourd huy dix sept mars mil sept trente un par
4 moy Curé soubsigné pere et mere de la parroisse
5 de St Eustache en la Ville de Paris le
6 parain Messire Jean Charles de Disguard lieutenant
7 des dragons au regiment Nicolaÿ représenté pour
8 cause de maladie par messire jean pierre de Bonafou
9 son cousin issu de germain la maraine noble
10 dame Marthe Defiete épouse de messire jean
11 de disguard capitaine de dragons au regiment de
12 Nicolay seigneur de Préfontaines et autres lieux lesquels
13 ont signé avec moy
Signé : Defiete – Deguiscard – de bonnefous
Crelot De Fontenay

Quelles sont les questions que soulève cet acte ?

  • Je n’ai aucun doute sur le fait qu’il s’agit bien de la naissance d’un fils de Jean Mathurin Goret de Fontenay, la signature de l’acte est parlante. Mais pourquoi utilise t’il le patronyme de son grand père Jacques Crelot, et non celui de son père Mathurin Goret ? Comment peut il fabriquer ce “nom” Crelot de Fontenay que je rencontre pour la première fois ?
  • Les parents sont dits être de la paroisse Saint Eustache à Paris. L’acte ne mentionne pas la date de naissance de l’enfant. Est il né sur place ? Pourquoi diable leur enfant est il donc baptisé dans le Gâtinais ?
  • Qui sont les parrain et marraine de l’enfant, qui visiblement appartiennent à la bonne société de l’endroit ?

J’ai réussi à répondre à cette dernière question, grâce aux cercles généalogiques du Gâtinais et aux documents historiques qu’ils ont mis en ligne (2).

Marthe de Fiette est la fille de Jean François de Fiette, écuyer, et de Marthe des Prèz, ou Desprèz , descendante par sa mère de la famille de Thiballier, seigneurs de longue date du village de Nargy, à proximité de Préfontaines. Marthe de Fiette, dame de Préfontaine, épouse Jean de Guiscard, ancien capitaine de dragons au régiment de Nicolaÿ, qui par son mariage devient seigneur de Préfontaine.

Par curiosité, j’ai regardé sur la carte de Cassini où se trouvaient ces différents lieux.

Gallica - Carte générale de la France. 008, [Orléans]. N°8. Flle 10e / [établie sous la direction de César-François Cassini de Thury]
Gallica – Carte générale de la France. 008, [Orléans]. N°8. Flle 10e / [établie sous la direction de César-François Cassini de Thury]
Quelle surprise pour moi de découvrir, juste à quelques lieues de Préfontaine, et de Nargis, fief de la famille Thiballier, un village qui porte le nom de Fontenay. Est ce en rapport avec le “de Fontenay” que Jean Mathurin Goret ajoute à son nom ? Et me voilà avec une question supplémentaire.

Je suis bien sûr immédiatement allée farfouiller dans les registres paroissiaux de Fontenay, mais sans y trouver d’autre trace de Jean Mathurin, de son fils ou de sa femme …. Il n’y a rien non plus à Préfontaines. A part cette naissance dans ce village que je n’arrive pas à rapprocher de mon arbre pour l’instant, et que j’ai trouvée grâce au travail d’indexation d’une association, il n’y a rien qui m’apporte la moindre réponse.

Passons maintenant à l’

obligation

que Jean Mathurin Goret a signé en faveur de Jeanne Rappillard devant maitre François Prevost le 06 mai 1732 à Paris (4).

Obligation
26 may 1732
===
1 Pardevant les conseillers du Roy notaires à Paris soussigné
2 fut present Jean Mathurin Goret sieur de Fontenay ancien
3 officier d’infanterie demeurant à Paris rue de Grenelle
4 (.) paroisse Saint Eustache, lequel a reconnu devoir bien
5 et legitimement à damoiselle Jeanne Rapillard fille
6 majeure demeurante à Paris rue poissonnière paroisse
7 notre dame de bonne nouvelle à ce présente et acceptante
8 la somme de trois mil livres pour prendre pareille
9 somme qu’elle luy a fait pour employer à ses affaires

Il s’agit  d’une reconnaissance de dettes de Jean Mathurin Goret envers une jeune femme célibataire ne résidant pas au  même endroit que lui et nommée Jeanne Rapillard.

J’imagine que vous voyez ma question : s’agit il ou non de la même Jeanne Rapillard ? Quelles sont les probabilités pour que Jean Mathurin connaisse et fréquente deux Jeanne Rapillard ? Si c’est la même, comment peut il être marié avec elle en mars 1731 à Préfontaines, avoir un fils avec elle, et qu’en mai de l’année suivante à Paris, elle soit célibataire ?

Quand je vous disais que ce personnage est intrigant ….

Alors, s’agit il d’un mariage tenu secret parce que non accepté par Anne Crelot, la mère de Jean Mathurin ? En Mai 1736, Jean Mathurin signe une obligation, une reconnaissance de dettes pour être clair, à un tailleur parisien, Jean Emmanuel Sanson, pour le paiement de vêtements de deuil faits pour lui et son épouse dans le cadre du décès de sa mère. C’est la première fois que je trouve une mention de cette épouse dans les actes notariés où il est mentionné, et le nom de son épouse n’est pas indiqué.

L’enquête commence, rendez vous un jour sur ce blog pour une éventuelle solution.

sherlock

Sources et liens
  1. Baptêmede Jean Mathurin de Fontenay – AD45 – BMS Préfontaines 1716-1742
  2. Gatinais Genealogie – La famille Thiballier
  3. Fontenay
  4. Minutier Central des Notaires – MC/ET/XX/549

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.