Le mariage non filiatif de Pierre Tallet et Jeanne Coste

Le 18 juillet 1769, à Jumilhac-le-Grand, dans le Périgord, Pierre Tallet épouse Jeanne Coste (1).

AD24 - BMS Jumilhac 1769-1792 - vue 16/268
AD24 – BMS Jumilhac 1769-1792 – vue 16/268
Le dis huit juliet 1769 apres les fiansailles et les
trois publications de bans de mariage entre
pierre talet et jeanne coste sans quil se
soit decouvert aucun enpechement soit syvil
soit quanonique je declare leur avoir donné
la benediction nuptiale selon
les regles prescriptes par la ste eglise selon les
regles prescriptespar la ste eglise en presence
de aubin coste pierre talet aubin coste et
de jean talet qui non scut signer

Pierre Tallet et Jeanne Coste sont les ancêtres à la génération 8 de mes enfants, avec un arbre presque totalement reconstitué.

tallet_09_2015_7

 

Malheureusement, l’acte de mariage ne contient aucun renseignement sur les parents des époux, ni sur leur âge, ce qui dans un premier temps bloque mes recherches. Pourtant les registres paroissiaux de Jumilhac-le-Grand remontent jusqu’au milieu du 17ème siècle, soit un siècle avant le mariage de Pierre Tallet et Jeanne Coste. Comment vais je pouvoir remonter encore deux à trois générations – puisque mathématiquement ce serait possible, avec des registres disponibles – malgré ce mariage non filiatif ? D’autant plus qu’en feuilletant les registres, je découvre un nombre important de Talet/Tallet sur Jumilhac-le-Grand. Avec en plus un prénom aussi couru que Pierre, je risque d’avoir du mal à identifier la génération précédante.

Geneanet, appelé à la rescousse, m’indique qu’à part moi, trois autres membres du site ont travaillé sur ce couple, dont deux qui les ont dans leurs ascendants directs.

tallet_09_2015_4

Vais je trouver une piste grâce à Genenanet ?

Bien évidemment, les parents proposés pour Pierre Tallet ne sont pas les mêmes dans chacun de ces arbres. On me suggère les couples suivants :

  • Pierre Tallet, sergent royal, décédé le 10/03/1768 x Jeanne Duclaud – sans date
  • Pierre Tallet, menuisier, né le 30/10/1725, mort le 23/05/1779 x Jeanne Ouzeau – sans date

En revanche, pour Jeanne Coste, tous s’accordent sur Aubin Coste, dit Dupuy, et Marie Ouzeau. J’aime bien cette version, qui expliquerait la note dans la marge de l’acte, et le nom de l’épouse d’abord écrit dupuis, puis rayé et modifié par coste. De plus, le patronyme Coste est un peu moins fréquent sur Jumilhac que celui de Tallet. La recherche semble peu compliquée, je vais la laisser de côté et m’attaquer aux parents de Pierre Tallet dans un premier temps.

A la recherche des parents de Pierre Tallet

J’ai déjà passé un certain temps sur la famille de Pierre Tallet, et je commence à connaître certaines petites choses de sa vie.

Pierre et Jeanne ont eu au moins huit enfants, entre 1772 et 1794. Le petit dernier, Aubin, est né 5 mois après le décès de son père.

tallet_09_2015_5

Marie Tallet, l’ainée de la fratrie, est baptisée le 15 juin 1776, à Jumilhac.  (2)

tallet_09_2015_6

le quinze juin j’ay baptisé marie
née de hier fille legitime de pierre tallet
et de jeanne coste ha[bitan]ts de puey parrain
pierre tallet menuizier et marraine
marie ouzeau qui non pas signer

S’agissant d’un premier enfant, il est probable que les parrain et marraine du bébé soient les grands parents, s’ils sont vivants au moment du baptême. La marraine indiquée ici est Marie Ouzeau, le même patronyme que la mère de Jeanne Coste selon les informations trouvées sur Geneanet. C’est un premier indice pour une confirmation de ce couple de parents. Quant au parrain, on peut supposer qu’il s’agit du grand père paternel, Pierre Tallet, comme son fils, qui serait encore en vie en juin 1772. Hors pour un des couples possibles mentionnés comme parents de Pierre Tallet (l’époux de Jeanne Coste, accrochez vous, il peut même y avoir plusieurs enfants portant le même prénom que le père dans une même fratrie …  ), le couple Pierre Tallet – Jeanne Duclaud, le décès du dit Pierre, sergent royal,  est en date du 10 mars 1768. Il ne peut donc être parrain de la petite Marie. L’autre Pierre Tallet, l’époux de Jeanne Ouzeau, est lui mort le 24/05/1779, ce qui rendrait sa présence au baptême en tant que parrain possible.

Qu’en est il donc du couple Pierre Tallet – Jeanne Ouzeau. Puis je rapprocher les autres actes où je les trouve de ceux concernant la famille de Pierre Tallet et Jeanne Coste ?

Dans l’acte de baptême de la seconde fille de Pierre Tallet et Jeanne Coste, Jeanne Tallet, née le 26 décembre 1774 dans un lieu dit que je déchiffre tant bien que mal comme “peuy” et baptisée le même jour à Jumilhac (3), le parrain est un certain François Chiquet, et la marraine Jeanne Ouzeau. Jeanne Ouzeau, comme la grand mère paternelle possible du bébé, si les parents de son père sont bien Pierre Tallet et Jeanne Ouzeau. Voici un second indice qui pointe vers le même couple.

le vingt six xbre j ay baptisé jeane née du ? jour fille
legitime de pierre tallet menuizier et de jeanne Coste
ha[bitan]ts du peuy parrain françois chiquet et marraine
jeanne ouzeau qui non pas signer

Dans le même acte de naissance, le nom du père est suivi du qualificatif “menuizier” que j’ai considéré dans un premier temps comme le métier de Pierre Tallet, en cette année 1774. Si vous relisez attentivement l’acte de naissance de Marie, la première des enfants, le nom du parrain Pierre Tallet est lui aussi suivi du qualificatif “menuizier”.

Bien évidemment, il peut dans les deux cas s’agir de la façon dont les Tallet gagnent leur vie. Mais depuis que j’ai commencé à travailler sur la vie de Pierre Tallet, ses occupations successives m’interpellent. En 1774 il serait menuisier. En 1784, il est notaire royal, et cette charge est confirmée par les inventaires des Archives Départementales de la Dordogne, qui conservent les minutes de ses actes à Jumilhac de 1782 à 1792. En 1794, quand il meurt à 45 ans, son acte de décès – non filiatif bien sûr – indique également qu’il est maire de Jumilhac (4).

Le douze du mois de Messidor l’an 2.è de la
Republique Française, une & indivisible; pardevant moi officier public soussigné
se sont présentés pierre coste et pierre talet beau fre parent et voisin du décédé
ägé de trente six ans
exerçant la profession de tysseran demeurant au present bourg
ägé de quarante cinq ans exerçant la profession de Marchand
demeurant au present Bourg lesquels ont
déclarés que pierre talet agé de quarante cinq ans maire de la commune epoux
de jeanne coste du dit bourg
est décédé le onze du courant à huit heures avant
midy. Sur quoi, je soussigné, me suis transporté au lieu où est ledit décédé, & je
me suis assuré de son décys. En foi de quoi j’ai signé non
les declarans, pour ne savoir de ce interpellés

Bien sûr, rien n’empêche qu’un menuisier ait suffisamment d’instruction et d’argent pour acheter en 1782 une charge de notaire royal dans une grosse bourgade de 2 000 habitants. Mais il y a une autre possibilité, celle que ce mot de “menuizier” attribué aux deux Pierre Tallet, le père de Jeanne et le parrain de Marie, soit en fait leur surnom. Il y a assez peu de détails dans les actes paroissiaux autour de Jumilhac, mais très fréquemment le surnom de l’individu concerné est indiqué, même parfois lors de la sépulture d’un enfant de moins de cinq ans, ce qui m’a beaucoup intrigué au début de mes recherches en Dordogne. N’oublions pas qu’on utilise au maximum une dizaine de prénoms dans la région, que chaque individu ne porte qu’un seul prénom de baptême et qu’il n’y a également que peu de patronymes, qu’on retrouve très fréquemment. Des Pierre Tallet, j’en ai relevé bien trop dans les registres pour m’y retrouver facilement. L’utilisation dans la vie quotidienne de surnoms pour différencier les différentes familles homonymes semble en conséquence logique. Je vais donc garder dans un coin de ma tête la possibilité que “menuizier” soit ici le surnom de mes Pierre Tallet, d’autant plus qu’un de mes cousins généalogiques indique comme père de Pierre Tallet le père un certain Jean Tallet, dit Jantou du menuysier. Malheureusement, je n’arrive pas pour l’instant à retrouver la source de ce surnom dans les archives en ligne que je consulte.

Les actes de naissance des enfants suivants de Pierre Tallet et Jeanne Coste n’apportent aucun renseignement supplémentaire.

Pour l’instant, j’ai donc deux indices qui me laissent à penser que le couple Pierre Tallet – Jeanne Ouzeau est bien le couple parent de Pierre Tallet époux de Jeanne Coste. Je vais prendre le problème dans l’autre sens et voir si dans les actes concernant Pierre Tallet et Jeanne Ouzeau, ou leur descendance, je trouve des liens clairs avec Pierre Tallet, le notaire.

Commençons par le décès de Pierre Tallet, le 23 mai 1779 au village de Puylassort près de Jumilhac (5)

mort de puylasor
le vingt quatre may est decedé hier au village
de puylasor pierre tallet menusier epoux de
____ ouzeau agé denvison cinquante
huit ans muni des sacremens dont le corps a
ete inhumé dans le cimetiere en presence de
pierre et jean coste qui non pas signer

Première remarque, oh joie, le prénom de l’époux est resté en blanc. Du coup, je n’ai pas de certitude qu’il s’agit bien de mon Pierre Tallet, même si la mention de “menuisier”, sans savoir précisément s’il s’agit du métier ou du surnom, et les dates : mort à environ 58 ans donc né vers 1721, sont cohérentes avec la naissance possible d’un fils vers 1749. Quant aux témoins de la sépulture, Pierre et Jean Coste, ils ne font qu’allonger la liste de mes questions. Disons que cet acte n’apporte presque rien à ma recherche.

Presque, parce qu’il y a quand même deux éléments qui m’interpellent. Tout d’abord Pierre Tallet habite le village de Puylassort selon l’acte. Ce village, je l’ai trouvé sur la carte IGN.

A partir de Géoportail
A partir de Géoportail

En revanche ce n’est pas tout à fait le même nom sur la carte Cassini, où il porte le nom de Puy La Font … Mon couple Pierre Tallet – Jeanne Coste habite apparemment dans un lieu dit nommé Puey jusque vers 1780. Alors, Puy la Font, Puey, est le même lieu ? Je n’en suis pas sûre, mais il y a une proximité de consonnance, et aucun autre lieu dit ne correspond sur la carte de Cassini.

Gallica - Carte de Cassini 034 - Tulle
Gallica – Carte de Cassini 034 – Tulle

Le second élément est d’ordre chronologique. Jusqu’en 1776, je trouve Pierre Tallet peut être menuisier, vivant dans un village de quelques maisons au nord est de Jumilhac. En 1779, son -peut être-  père meurt, on peut imaginer que les biens du père sont partagés, et en 1780, Pierre Tallet est installé au bourg, qui compte environ 2 000 habitants à cette époque, où il achète une charge de notaire. Il y a une logique dans les faits quand on les présente ainsi. Bien sûr, il me faudra des actes notariés pour m’en assurer, mais je vais noter cela dans la liste de mes indices possibles.

Et après ?

J’avoue que je ne vais pas beaucoup plus loin. J’ai actuellement trouvé trois enfants au couple Pierre Tallet – Jeanne Ouzeau : Pierre en 1752, Pierre en 1754 et Aubin en 1758. L’ainé pourrait être le mien, et les deux Pierre, le frère et le père, seraient présents au mariage en 1769 …. Mais comme je peine à reconstituer la descendance éventuelle du Pierre n° 2 et d’Aubin, il m’est pour l’instant impossible de continuer à tisser des liens. Et puis avouez que s’y retrouver quand tout le monde s’appelle Pierre Tallet, sans avoir au moins les âges dans les actes, ca n’est pas simple.

Je travaille presque exclusivement sur l’ascendance de Jeanne Dabzat, la grand mère de mon mari, depuis le 15 août dernier. A cette date, j’avais imprimé son arbre d’ascendance, pour me motiver à remplir toutes ces cases vides. Un mois plus tard, je n’ai pour ainsi dire pas progressé … A ce stade, il faut que je travaille sur les actes notariés, archivés à Périgueux. Mais Périgueux, ce n’est pas tout près. Et sans accès à une base, un relevé des actes notariés, comme on en trouve dans certains départements, ou sans numérisation des registres des notaires, comme les Archives Nationales qui ont mis en ligne les registres des notaires parisiens, je ne peux pas non plus demander de l’aide à des bénévoles.

C’est donc frustrée, très frustrée, que je vais mettre de côté cette recherche ascendante en espérant un jour approfondir tout ça sur place.

Aperçu généalogique
Branche Karcher
Nom: Pierre Tallet
Parents: à confirmer
Epouse: Jeanne Coste
Lien de parenté: aïeul de mon mari à la 8ème génération
  1. Pierre Tallet
  2. Elisabeth Tallet
  3. Laurent Dabzat
  4. Jean Dabzat
  5. Marguerite Jeanne Dabzat
  6. Christiane Karcher
  7. mon mari
Aperçu généalogique
Branche Karcher
Nom: Jeanne Coste
Parents: Aubin Coste et Marie Ouzeau
Epoux: Pierre Tallet
Lien de parenté: aïeule de mon mari à la 8ème génération
  1. Jeanne Coste
  2. Elisabeth Tallet
  3. Laurent Dabzat
  4. Jean Dabzat
  5. Marguerite Jeanne Dabzat
  6. Christiane Karcher
  7. mon mari

Sources et liens

  1.  AD24 – BMS Jumilhac le Grand 1769-1780 – vue 16/268
  2. AD24 – BMS Jumilhac le Grand 1769-1 780 – vue 69/268
  3. AD24 – BMS Jumilhac le Grand 1769-1780 – vue 118/268
  4. AD24 – Décès Jumilhac le Grand an II – vue 15/22
  5. AD24 – BMS Jumilhac 1769-1780 vue 220/268
Print Friendly, PDF & Email

7 commentaires sur “Le mariage non filiatif de Pierre Tallet et Jeanne Coste

  1. Bravo pour les explications de cette recherche très claires et palpitantes ! Je pensais avoir le fin mot de l’histoire à la fin de l’article… on n’en ressent que mieux ta propre frustration…

  2. Une recherche très bien expliquée et très claire, bravo.
    N’est-il pas possible – puisque les registres remontent encore dans le temps – de faire un relevé systématique des naissances “TALLET” afin de voir s’l y a plusieurs Pierre… Bien-sûr cela ne sera pas forcéement exploitable, mais parfois on découvre certains liens intéressants… Bon courage !

    1. C’est ce que j’ai commencé à faire, mon souci est que pendant une période de 20 ans, à part les naissances, tous les actes sont non filiatifs. Donc j’ai le même type de problème sur toute ma branche autour de Jumilhac. Pour les noms peu fréquents, genre Dabzat ou Puybareau, c’est gérable, mais pour les Tallet, Faure et autre Ouzeau, un accès par les actes notariés serait plus efficace. Il faut juste que j’ai l’occasion d’aller aux archives …

  3. Qui sait si cet article ne sera pas lu un jour par un descendant de Pierre Tallet ? Qui t’apportera enfin le lien qu’il te manquait.

    En tout cas, belles recherches.

    1. bah, moi aussi je suis une descendante …. enfin, mes enfants … Il me faut un descendant qui habite près des archives de Perigueux, c’est surement faisable, non ?

  4. Bravo pour la persévérance, l’enquête est bien menée. Cette recherche n’est pas un échec, cela produit un bel article très précis.
    Qui sait … les impasses s’ouvrent parfois sur de nouvelles pistes.

    1. merci
      je sais qu’avec l’accès aux actes notariés, je devrais progresser, et comme j’ai bien déblayé le terrain, ca devrait être productif. Il n’y a plus qu’à aller à Périgueux ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.