La famille Dabzat à travers les recensements de Jumilhac


La Dordogne, c’est un peu ma bête noire actuelle dans la recherche des ancêtres de mes enfants. Les actes des registres paroissiaux y sont souvent non filiatifs, les prénoms sont fluctuants selon les actes, et les recensements souvent approximatifs.

A partir des différentes ressources en ligne, j’avais réussi à reconstituer le semblant de fratrie suivant pour la famille de Laurent Dabzat et de Marie Lapouyade, ancêtres à la génération 6, au 19ème siècle, de mes enfants.

dabzat_laurent_1bis

De tous ces enfants que j’avais trouvés, un peu comme on les collectionne, au hasard de l’état civil ou des recensements, seuls Jean, arrière grand père de mon mari, et Gabrielle, semblaient avoir eu une descendance. Mais ni Jean ni Gabrielle, après leur naissance, n’apparaissaient régulièrement dans les recensements de la famille. En fait, c’était un beau salmigondis que cette famille au gré des recensements de Jumilhac.

Pour m’y retrouver, j’ai donc reporté dans un tableau Excel tous les événements que j’avais trouvés au travers des actes, et je les ai confrontés avec les données des recensements. Et la famille Dabzat a subi une cure d’amaigrissement sérieuse.

dabzat_laurent_2
Cliquez sur l’image pour la lire. Fichier Excel proposé en téléchargement en fin d’article

 

Laurent Dabzat et Marie Lapouyade se sont mariés à Jumilhac le 31 août 1830. De sa naissance à son décès, toute la vie de Laurent Dabzat se déroule à Chalusset, petit village au nord de Jumilhac le Grand. Il y est presque toujours appelé Laurent, à part en 1841 où dans le recensement il s’attribue le prénom de Jean. Les âges qui sont indiqués dans les recensements successifs sont à peu près cohérents et correspondent à son état civil.

En revanche, la situation est moins claire pour son épouse, Marie Lapouyade selon son acte de naissance. En 1836, elle est indiquée dans le recensement sous le nom de Jeanne, et à partir du recensement de 1856 jusqu’à 1866, l’âge qui lui est attribué est incohérent : 48 ans en 1856, alors qu’elle en a environ 50, puis toujours 48 ans en 1861, et 53 en 1866. J’ai du mal à croire qu’il s’agisse d’une coquetterie, j’avoue que je suis perplexe. D’autant qu’en 1872, lors du recensement à Saint-Hilaire-d’Estissac, où Marie vit avec la famille de son fils Jean, elle n’a plus “officiellement” que 52 ans, soit presque 20 ans de moins que son âge officiel. Pourtant je ne doute pas qu’il s’agisse bien toujours de la même Marie Lapouyade, les relations familiales indiquées sur les recensements en sont une indication claire.

AD24 - Recensement Saint Hilaire d'Estissac - vue 220/708
AD24 – Recensement Saint Hilaire d’Estissac – vue 220/708

En 1876, je la retrouve, seule, à Jumilhac à nouveau, ses deux enfants n’y habitent plus, elle y est dite “assistée indigente”. Je n’ai pas la certitude qu’il s’agisse bien d’elle, même si le nom du village, Chalusset, me semble une indication qu’il s’agit bien de l’arrière grand mère de mon mari. Elle ne figure de plus pas sur les recensements de ses enfants la même année. A ce jour, je n’ai pas encore pu localiser la date et le lieu de son décès, de même que je ne retrouve plus de mention de son nom dans le recensement de Jumilhac en 1881. Ma quête continue.

Passons maintenant aux enfants du couple, que mes premières recherches m’indiquaient au nombre de 9. Après vérification, il semble que 6 enfants seulement soient nés, dont deux, Jean et Gabrielle, ont atteint l’âge adulte.

Pourquoi le petit Jean Dabzat , né le 01/09/1837, est il toute son enfance appelé Julien dans les recensements ? Pourquoi son âge en 1846 et 1851 n’est il pas exact ? En 1861, il n’est pas recensé à Jumilhac, il est probable qu’il effectue son service militaire au moment où le recensement a lieu, mais il est aussi possible qu’il travaille comme forgeron dans une autre localité de Dordogne, et qu’il revienne ensuite en 1866 au domicile de ses parents à Chalusset. Je ne l’ai pas encore trouvé dans un autre recensement, mais je n’ai bien sûr pas vérifié tous les environs.

Voici à quoi ressemble maintenant la fratrie de Jean Dabzat. Je ne suis pas totalement sûre qu’elle soit exacte, mais grâce au travail de rapprochement entre l’état civil et les recensements, je la crois plus proche de la réalité.

dabzat_laurent_3

Aperçu généalogique
Branche Karcher
Nom: Jean Dabzat
Parents:Laurent Dabzat et Marie Lapouyade
Epouse: Marie Sinsous
Lien de parenté: Arrière grand père de mon mari
  1. Jean Dabzat
  2. Marguerite Jeanne Dabzat
  3. Christiane Karcher
  4. mon mari

Recensement Laurent Dabzat- Marie Lapouyade – fichier Excel 

 

Print Friendly, PDF & Email

2 commentaires sur “La famille Dabzat à travers les recensements de Jumilhac

    1. il fallait que j’ajoute mon grain de sel 🙂 En fait surtout je n’arrivais pas à boucler les recensements et l’état civil autrement 🙂 La je crois que mon analyse tient à peu près la route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.