E comme Enterrement

Avez vous déjà visité les Catacombes de Paris ? C’est une expérience que j’hésite à faire, et pourtant si je la faisais elle aurait un aspect généalogique certain pour moi. Il est plus que probable que parmi les squelettes qui y ont été regroupés figurent ceux des ancêtres parisiens de mes enfants ….

En l’absence de registres paroissiaux, il n’est pas simple de savoir où ont été inhumés les Parisiens de mon arbre. J’ai eu la chance d’en retrouver la trace, pour certains d’entre eux, à travers les actes notariés que j’ai retrouvés.

En l’église de Saint Eustache

La paroisse Saint Eustache est la paroisse la plus citée dans les actes concernant “mes” Parisiens. C’est autour de cette église, une des plus prestigieuses du Paris de l’époque, qu’ils ont vécu sur plusieurs générations. Si vous visitez l’église, vous verrez le tombeau de Colbert.

Tombeau de Colbert - Eglise St Eustache - Paris - Collection privée
Tombeau de Colbert – Eglise St Eustache – Paris – Collection privée

Le mercredi 27 avril 1729, Jean de Valossière, 86 ans, époux de Geneviève Crelot, décédé la veille à son domicile rue de Cléry, est inhumé dans l’église, ainsi que l’atteste l’extrait du registre des inhumations que son valet de chambre, François de Golle, dépose chez Maitre François Prevost, notaire à Paris.

CARAN - MC/ET/XX/542
CARAN – MC/ET/XX/542

Dix huit mois plus tard, le 22 septembre 1730, Geneviève Crelot dicte son testament à Maitre François Prevost, dans sa maison de la rue de Clery. Avant de distribuer son patrimoine, elle précise ses volontés concernant son enterrement et l’accompagnement religieux qu’elle souhaite.

CARAN - MC/ET/XX/545
CARAN – MC/ET/XX/545
19 veut et ordonne que son convoy soit fait simplement sans
20 tenture et que son corps soit inhumé en l’eglise de saint
21 eustache sa paroisse ou repose le corps dudit feu son mary,
22 veut et ordonne qu’il soit dit le jour de son deceds ou le plus tot
23 que faire se poura dans la huitaine deux cent messes
24 pour le repos de son ame, autre un annuel lequel ainsy que
25 lesdites messes seront dittes et celebrées en telle eglise qu’il
26 plaira a monsieur son executeur testamentaire cy après
27 nommé pour [.] desquelles messes et annuel elle veut
28 qu’il soit payé scavoir pour lesdites deux cent messes cent
29 cinquante livres; et pour ledit annuel deux cent vingt
30 livres

Sa volonté a t’elle été respectée? A t’elle été inhumée dans l’église avec son mari ? Je l’ignore.

Je ne sais pas si d’autres membres de cette famille furent enterrés dans l’église Saint Eustache. Si c’est le cas, ils n’y sont plus, l’église ayant été “vidée” des corps qui s’y trouvaient, pour des raisons d’hygiène public, avant la Révolution. Tous les ossements sont dans les catacombres.

Cimetière Saint Joseph

Le 20 mars 1736, Anne Crelot, 93 ans, veuve de Mathurin Goret, est inhumée au cimetière Saint Joseph, dépendant de la paroisse Saint Eustache. Ce cimetière est situé juste en face de la maison qu’elle a habité près de 30 ans, rue du Croissant.

CARAN - MC/ET/XXI/328
CARAN – MC/ET/XXI/328
(2)
Extrait du Registre des inhumations de l Eglise
Parroisse de St Eustache a Paris
L’an mil sept cent trente six, le mardy vingt mars anne
crelot agée de quatre vingt treize ans, veuve de Mathurin
Goret Ingénieur du Roy, demeurant rue du croissant, décédée
du dix neuf du present mois, a été inhumée au Cimetière de
St Joseph en présence d’henry Etienne Devienne bourgeois de
Paris et de Gratien Landes chirurgien juré ses petits gendres
qui ont signé
Collationné a l’original et delivre par moy
Prêtre commis aux convois le 6 juin 1736
Signé Cordier

Ce cimetière recevait environ 300 corps par an. François Couperin, Gabriel Nicolas de la Reynie, Molière, entre autres, et Anne Crelot, y furent inhumés. Quel dommage de ne pas avoir le registre des inhumations de ce cimetière, où furent inhumés probablement de nombreuses personnes dont les noms ont traversé les siècles.

Gallica - Titre : Paris au XVIIIe siècle. Plan de Paris : en 20 planches : fac-similé ([Reprod. en fac-sim.]) / dessiné et gravé sous les ordres de Michel-Etienne Turgot, prévôt des marchands, commencé en 1734, achevé de graver en 1739 ; levé et dessiné par Louis Bretez...
Gallica – Titre : Paris au XVIIIe siècle. Plan de Paris : en 20 planches : fac-similé ([Reprod. en fac-sim.]) / dessiné et gravé sous les ordres de Michel-Etienne Turgot, prévôt des marchands, commencé en 1734, achevé de graver en 1739 ; levé et dessiné par Louis Bretez…
Le cimetière des Saints Innocents

Dans le dernier testament d’Anne Crelot que j’ai trouvé, en date du 7 juin 1727, elle demande pourtant à être enterrée au Cimetière des Saints Innocents, là où sa mère Barbe Moreau est inhumée.

CARAN - MC/ET/XXI/305
CARAN – MC/ET/XXI/305
intercession de la tres S[ain]te Vierge et des S[ain]ts et Saines quant a son corps
qu il soit inhumé dans le cimetiere des S[ain]ts Innocents a l endroit ou est
inhumé la Dame sa mere et que ses funerailles soient faites le plus
simplement et modestement que faire se poura sans aucune tenture
que le jour de son deceds si faire ce peut sinon le lendemain il soit dit
et celebré en l eglise de S[ain]t eustache pour le repos de son ame vingt
messes basses et qu’il soit payé pour icelles quinze livres
qu il soit dit (.) par M. LeBon prestre habitué de St Eustache son
confesseur (.) annuel de messes pour le repos de son ame et qu’il luy
soit payé pour ce trois cent livres une fois payé

Pourquoi son souhait n’a t’il pas été exaucé ? Le cimetière des Saints Innocents n’est pas si éloigné de la rue du Croissant. Dans le testament, seule la sépulture de sa mère est indiquée comme étant aux Saints Innocents, son père n’est pas mentionné. Je sais qu’en 1696, lorsque Geneviève, leur fille, soeur d’Anne, se marie, ils sont morts tous les deux, mais je n’en sais pas plus à leur sujet.

Saints Innocents 1550 Hoffbauer.jpg
Par Th. HoffbauerTravail personnel, scan by Jebulon, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14960992

Le 21 mars 1763, le Parlement de Paris ordonne qu’une enquête soit menée sur la salubrité des cimetières parisiens. Les résultats de l’enquête conduisent le Parlement à interdire dans un premier temps à partir de janvier 1766 les enterrements dans les cimetières existant à l’intérieur de la capitale. Depuis 1724, de nombreuses voix s’élevaient contre la proximité de ce cimetière, en plein coeur d’un quartier particulièrement peuplé

Ce n’est pourtant en 1780 que les enterrements cessèrent véritablement aux Saints Innocents, et on commenca l’exhumation en 1785. Et Barbe Moreau, aieule de mes enfants à la 13ème génération, rejoint les Catacombes ….

Depuis, le quartier des Halles a bien changé, j’y passe régulièrement en me rendant aux Archives Nationales, et j’ai à chaque fois une pensée en traversant la place des Saints Innocents pour tous les parisiens tombés dans l’oubli qui y avaient un temps trouvé une provisoire dernière demeure.

 

Sources et liens
Print Friendly, PDF & Email

4 commentaires sur “E comme Enterrement

  1. Dans le testament de 1730, ligne 27, je pense déchiffrer “et célébré”…
    Ton article me rappelle que nous avions fait un tour ensemble dans l’église Saint-Eustache. Bravo pour cet article.

  2. Ces articles du ChallengeAZ sur ta généalogie parisienne sont passionnants et bien documentés. C’est paradoxalement la ville la moins documentée en archives pour la généalogie et pourtant tu arrives à faire revivre le XVIIIe siècle parisien, c’est super ! Et l’idée de la carte sur Gallica m’inspire, il faudra que j’aille y jeter un coup d’oeil pour mes ancêtres parisiens.

    1. Merci François. En fait, c’est plus compliqué qu’ailleurs, mais comme j’ai la chance que ces ancêtres soient en fait d’un milieu plus élevé que ceux de mes campagnes, ils ont laissé beaucoup de traces dans les archives notariales. Ca prend du temps, mais j’en apprends beaucoup plus sur eux. Pour info, il y a sur Gallica une carte des paroisses parisiennes vraiment au top, je te la conseille http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53062351d

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.