E comme Ellis Island

Pendant toute la première moitié du 20ème siècle, une des portes d’entrée sur le territoire des Etats Unis était Ellis Island (1), une île à l’embouchure de l’Hudson par laquelle passaient tous les immigrants en puissance.

EllisIsland1900.jpg
« EllisIsland1900 » par Brown Brothers, Department of the Treasury. Records of the Public Health Service — Picturing the Century:A New Century NARA, 1912-1968(90-G-22D-42) [VENDOR # 21] NARA’s ARC# 595034 Record Group 90. Sous licence Public domain via Wikimedia Commons.

C’est là que le 17 juin 1919, le Vladimir (2) arrive, en provenance de Novorossisk, qu’il avait quitté le 11 mai 1919.

Sur le Vladimir, après la guerre

Sur le Vladimir, après la guerre – Michel, Boris et Adele Snejkovsky

Le Vladimir est un bateau appartenant à la Russian Volunteer Fleet, dont le commandement était alors assuré par Michel Snejkovsky (3). La Russian Volunteer Fleet est une compagnie maritime russe privée. C’est l’agent de la compagnie, Ivan Shestacovsky, et le capitaine, Michel Snejkovsky, qui vont accomplir les formalités.

Manifeste du Vladimir - Ellis Island

Manifeste du Vladimir – Ellis Island

Dans un premier temps, les 111 personnes à bord du navire – 102 hommes, 8 femmes, dont Adele Kuehner (4) (5), épouse de Michel Snejkovsky, et 1 enfant de huit ans, Boris Snejkovsky, grand père de mes enfants, fils de Michel et Adele – ces 111 personnes donc sont consignées à bord.

 

Manifeste du Vladimir

Manifeste du Vladimir

Le 28 juin, 11 jours après l’arrivée, autorisation est donnée à l’équipage de se rendre à terre, sous condition d’avoir avec soi une carte dactolygraphiée d’identification.

Manifeste du Vladimir

Manifeste du Vladimir

Entre temps, le médecin du bord a fait passer une visite sanitaire à l’équipage. Il a dû attester de ses capacités médicales, et le capitaine Michel Snejkovsky signe lui aussi un document attestant qu’à sa connaissance, tous les passagers ont subi une visite et sont “aptes” à fouler le sol américain.

Manifeste du Vladimir

Manifeste du Vladimir

 

11 personnes font les démarches nécessaires pour obtenir le droit d’immigrer aux Etats Unis. Sur le site d’Ellis Island, on trouve des renseignements interessants sur ces immigrants, comme la personne de contact aux Etats Unis et la famille proche restée dans le pays d’origine, pour chacun des immigrants.

Le 9 août 1919, le Vladimir se prépare à repartir, à destination de Eddystone, en Pensylvanie. La famille Snejkovsky quittera le Vladimir, qui était devenu sa maison, fin 1920 à Constantinople. Mais c’est une autre histoire  …

 

Sources et liens
Article écrit à partir du Manifeste du Vladimir à l’arrivée à Ellis Island, trouvé sur le site d’Ellis Island
(1) Wikipedia – Ellis Island
(3) Geneanet – Michel Snejkovsky
(4) Geneanet – Adele Kuehner

 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>