A comme Ascendance

Temps de lecture: 4 minutes

Pour cette nouvelle participation du blog au Challenge AZ initié par Sophie Boudarel, de la Gazette des ancêtres, je vous emmène sur les terres ancestrales de ma mère, dans le village de Latillé en Poitou.


Le 15 novembre 1926, mes grands parents maternels, Achille Hubert Clément Reau et Marie Rose Guignard, se mariaient à Latillé, à la mairie, puis en l’église Saint-Cybard, dans le coeur du Petit Bourg.

Collection privée – Achille Reau et Marie Rose Guignard le 15 novembre 1926

Un peu moins de 300 ans plus tôt, dans le même bourg de Latillé, dans une église Saint-Cybard différente, mais sur le même emplacement, trois couples s’étaient unis devant Dieu :

  • François Martin et Perrine Demon, le 5 février 1663
  • Jean Pouzet et Jacquette Ayrault, le 29 juin 1667
  • Jean Charles Bonneau et Jeanne Bourbeau, le 30 juin 1676

Mes grands parents descendent – entre autres – de ces trois couples.

Les actes de mariage issus des registres de Latillé font partie des actes les plus anciens que j’ai pu à ce jour retrouver.

AD86 – BMS Latillé 1631-1675 – vue 51/85
mariage des martins et demons de 1663
francois martin avec perrine demon
Louys martin avecq francoise demon
jean martin avecque Renée mantrau
Le lundy cinquiesme jour du mois de febvrier mil six cens soixante et trois nous curé soubsigné certifions avoir fait la benediction nuptialle en face de notre mere sainte esglise catholique apostolicque et romaine __ de francois martin de notre paroisse et perrine demon de la paroisse de chiré, et de Jean martin de la paroisse de la tillé et Renée mantau de chiré, comme aussi de louys martin de notre dict paroisse et de francoise [tache] du dit chiré, apres la publication de leurs bans par trois divers dimanches festes en notre paroisse et celle de chiré en grands messes et conformement aux saint decrets canons de l eglise toutes les ceremonies acoustumées observées et en presence de leurs parens et amis en foy de quoy nous avons escrit le present acte _ de plusieurs d iceux _ faict en notre esglise et paroisse de latillé les jour et an que dessus apres que plussieurs des dicts parens et amis ont declaré ne scavoir signer
Signatures : T Demond – Francois – Jacques Mousnereau
Nicolas Dumas pretre curé de latillé
AD86 – BMS Latillé 1631-1675 – vue 67/85
benediction nuptialle de Jean pousset et Jacquette herault de cette paroisse de la tillé jour des sts pierre et paul le 29 juin 1667
Acte de mariage entre Charles Bonneau et Jeanne Bourbeau – AD86 – BMS Latillé 1675-1685 – vue 24

Mariage de Bonneau avec Janne Bourbeau 1676
Le mardi trantiesme jour de juin mil six cent soixante et sese apres les fiancailles et la publication des bands de mariages entre charle Bonneau meusnier de cette parroisse d une part, et de Janne Bourbeau demeurant à la saulay de la parroisse de chiré d’autre part, et ne settant trouvé aucun empeschement legitime ainsi qu’il appert par le certificat de messire René Daunerse pretre curé dudit chirré en datte du vingt huit juin present mois et an signé Dauverre pretre curé de chiré, je curé sousigné les ay marié et leur ay donné la benendiction nuptionale selon les formes prescrites par notre mere la sainte eglise catholique apostolique et romaine, en presence de nicole martin mere dudit Bonneau, marie bonneau sa tante, jacques bonneau frere, françois louis et jean et philippe martin cousins germains d’une part, radegonde girard tante de la ditte Bourbeau, marie Bourbeau sa soeur Jacque Bourbeau frère, catherine riffanneau sa cousine germaine d’autre part qui ont desclaré ne scavoir signer, hors les sousignés
Signatures
pierre saurois – Anne marie landays – marie berault
Berault pretre curé de la tille

Ces mariages, aussi loin dans le temps – en terme de généalogie sourcée pour de petits paysans – ancrent mes racines dans le terroir de Latillé, ce village qui revient à chaque génération dans l’arbre de ma mère.

Ce sont les vies de ces ancêtres lointains, paysans poitevins dans un petit bourg du Poitou, au milieu du XVIIè siècle, difficiles à pister, méconnus, les vies de leurs ascendants – et les implexes supplémentaires qu’ils m’ont permis de constater -, les vies de leurs descendants, les lieux où ils ont vécu, dans le bourg de Latillé, que je souhaite mettre à l’honneur tout au long de ce mois de novembre 2018. Au hasard des archives, quelques articles sortiront du strict cadre de ma parentèle, mais ils seront toujours en lien direct avec Latillé.

Venez, suivez moi, je vous emmène en promenade dans les moulins le long de l’Auxance, dans les venelles du bourg, dans les chemins creux de la campagne de Latillé.

Print Friendly, PDF & Email

4 commentaires sur “A comme Ascendance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.