Tout au bout de ce que je connais de la lignée maternelle de mon mari, celle où le chromosome X et l’ADN mitochondrial se transmettent de mère en fille depuis la nuit des temps, je ne connais rien de Marie Salsé Roumagieras, rien sauf qu’elle fut l’épouse d’un certain GuillenLire l article

Après l’article dans lequel je faisais le point sur la branche Snejkovsky, la branche paternelle de mon mari, je vais aujourd’hui faire le point sur sa branche maternelle, la branche Karcher de mon arbre. Une fois encore, c’est à un voyage en Europe et en France que je vous convie.Lire l article