Faire de la généalogie sans remettre en perspective la vie de ses ancêtres par rapport à l’Histoire, celle qu’on apprenait en classe de mon temps, avec des dates, des faits, des successions de rois et de ministres, de révolutions et de guerres, c’est possible, mais ce n’est pas ma conceptionLire l article