Retour sur un challenge imprévu

En 2014, je n’avais pas réussi à aller au bout du Challenge AZ proposé depuis 2013 par Sophie Boudarel. Et pourtant, en 2014, mon planning en dehors de la généalogie était plutôt léger. Mais je m’étais sans doute trop mis la pression, j’avais commencé trop tôt, j’étais trop ambitieuse, et je n’avais pas réussi à aller au bout de l’aventure.

Pour 2015, j’ai hésité, longtemps. Au début de l’année, j’ai décidé de me lancer, en pensant que ce serait une occasion de faire le point sur un certain nombre des ancêtres de mon arbre. J’ai préparé une liste, commencé des recherches, et un mois plus tard, j’avais deux articles. Oui, deux articles en un mois, longs, touffus, documentés, qui m’avaient pris de longues heures de recherches …. Et il en restait 24 autres à faire en quelques mois.

J’ai alors décidé de jeter l’éponge, j’ai publié mes articles, et choisi de passer à autre chose.

Ma vie quotidienne était assez remplie et j’imaginais mal comment trouver le temps et la sérénité nécessaires pour écrire 26 articles sur le mois de juin. C’était un constat raisonnable par rapport à la situation de ma vie quotidienne de grand mère par procuration. C’était décidé, j’en profiterais pour lire les articles de mes collègues, commenter les blogs, participer …

Et puis certaines collègues, fin mai, ont annoncé que finalement elles allaient se lancer dans l’aventure. Parce que chers lecteurs, s’il y a une chose qu’il faut que vous compreniez, c’est que l’émulation sur internet, c’est du même ordre que celle que vous pouvez connaitre dans la vie non numérique. L’entrainement, l’envie de participer, l’entraide, tout cela marche aussi bien entre généablogueurs qu’entre marathoniens. Tout seul, aucun de nous n’aurait l’idée d’écrire un article par jour pendant un mois sur son blog. Mais nous sommes plusieurs à tenter l’aventure, c’est le groupe qui nous entraine. On sait qu’on va pouvoir compter sur le soutien des autres, simplement par le fait qu’ils sont là à écrire, à chercher, à relire, à mettre en forme, devant leur écran d’ordinateur, tout comme nous. Et internet n’est plus une activité solitaire de geek asocial, c’est une aventure commune de gens qui partagent leur passion avec leurs amis généalogistes, et qui la font partager avec la communauté des lecteurs généalogistes – ou non généalogistes d’ailleurs.

 

J’ai donc commencé, sans pression, sans savoir combien de temps je tiendrais, si j’irais au bout du mois, si j’arriverais à publier chaque jour un article. J’ai réfléchi à tout ce que j’avais trouvé à l’occasion de mes recherches, sans l’avoir partagé avec vous. J’ai refusé de prendre un thème, je suis juste partie à l’aventure, un jour une histoire …. Je sais, ce n’est pas de moi, mais ça sonne bien.

Je suis absolument ravie d’avoir participé. Bien sûr, j’ai mis de côté certaines choses – mon jardin a sérieusement besoin que je lui consacre à nouveau du temps, dès qu’il ne fera plus 28° avant même 8 heures du matin. J’ai fait l’impasse sur mes poilus de Vouillé, et sur l’indexation 1 Jour 1 Poilu. J’ai moins trainé que d’habitude sur la terrasse, avec un bon livre. Et ma planche à repasser ne doit plus se souvenir de moi. Mais je suis arrivée au bout, j’ai fait de belles découvertes, totalement inattendues, parce que j’ai ressorti telle ou telle recherche infructueuse, mise de côté . En la reprenant avec quelques mois d’expérience supplémentaire, et un oeil neuf, j’ai eu de nouvelles idées et débloqué certaines nouvelles pistes.

Si – oui, si – je me reprends au jeu l’année prochaine, ce sera sur le même principe : pas de vraie préparation, au feeling, en exploitant toutes ces données qu’on accumule dans l’année au fil de nos recherches.

Et maintenant que j’ai un peu plus de temps devant moi, que les petits sont partis en vacances, que la maison est vide et calme, je vais lire tranquillement, à mon rythme, les différents blogs que j’ai souvent juste survolés. Et je vais prendre le temps de tester certaines des recettes d’Evelyne …..

Alors, à l’année prochaine, peut être, pour un nouveau challenge ? Peut être vous aussi, cher lecteur, allez vous vous prendre au jeu ……

 

 

Print Friendly, PDF & Email

8 commentaires sur “Retour sur un challenge imprévu

  1. Chapeau Brigitte !

    Challenge démarré en dernière minute, mais réussi avec brio !
    Merci pour toutes ces photos, ces beaux documents, les belles histoires de tes ancêtres, et d’Adèle en particulier.
    Je note quelques points commun dans nos recherches : Wagram, l’Alsace, le Tarn, l’Algérie. A suivre…

    @micalement

    Benoît

  2. J’aime cette phrase :”Tout seul, aucun de nous n’aurait l’idée d’écrire un article par jour pendant un mois sur son blog. ”
    Bel hommage à l’émulation initiée par le challengeAz qui nous pousse à écrire tout au long de ce mois de juin de folie. Cela rapproche les généabloggers, je suis heureuse de faire votre connaissance au travers des réseaux sociaux.
    Bravo pour vos articles !

  3. Ce sont les vacances ! Je vais prendre le temps de vous lire… Que de lectures pour les mois à venir si on veut aller sur tous les blogs du challenge !

  4. Très juste votre commentaire, j’ai découvert par hasard le challenge et ma généalogie qui était un peu en sommeil a reçu comme une piqure de rappel
    PS j’adore également jardiner
    Bonne journée
    Michèle

  5. Bravo Brigitte de t’être finalement relancée dans l’aventure, pour notre plus grand bonheur ! Comme toujours, j’ai beaucoup aimé tes articles, et la diversité des thèmes traités : j’ai été contente de retrouver Adèle et ses belles photos, de connaître tes découvertes généalogiques, et tes premières impressions sur la généalogie par l’ADN, …
    Si tu te reprends au jeu de la même façon l’année prochaine, tu peux être sûre que tu auras des lecteurs fidèles 😉
    A très bientôt,
    Elise

  6. Rester zen n’est pas toujours facile… Et comme tu l’écris si bien l’émulation de la geneablogoshere n’est pas un vain mot… Et l’appel de l’aventure est le plus fort ! Bravo Brigitte pour ton ChallengeAZ et pour ton travail de recherches. Et merci pour la mention

  7. Très contente que tu aies participé Brigitte! C’est vrai, c’est fou la pression qu’on se met parfois. Ça m’impressionne ceux qui ont rédigé au jour le jour. Excellent travail! À l’an prochain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.