Evernote mon ami

Depuis quelques semaines, j’ai entrepris d’appliquer à mes recherches généalogiques quelques uns des conseils glanés sur le net et lors de l’atelier de la RFG auquel j’ai participé en septembre.

J’ai décidé d’axer dans un premier temps mes recherches sur la branche de ma famille maternelle, qui est celle pour laquelle je dispose du maximum d’informations, puisque la totalité de cette branche puise ses origines dans le Poitou, avec une petite incursion à Cholet …. mais on est à la limite nord du Poitou.

J’ai donc commencé à mettre en place pour chacun des Sosa de ma maman une ligne de vie, incluant la transcription des actes que je reprends dans cette ligne de vie.

Je m’étais interrogée ici sur la nécessité de cette transcription. Après quelques semaines de test, je suis maintenant convaincue. La transcription est vraiment un plus quand on revient quelques semaines ou mois plus tard sur un évènement ou un individu. J’avoue que transcrire systématiquement tout ce que je récupère va sérieusement ralentir ma progression, mais à quoi sert de collectionner des noms si on doit ensuite revenir dessus et éventuellement les dissocier de son arbre.

J’utilise Evernote pour gérer mes recherches, m’inspirant une fois encore des idées partagées par Sophie Boudarel, mais je n’ai toujours pas réussi à mettre en place une structure qui me convienne totalement.

[one_half] [/one_half]
[one_half_last]

 

Actuellement, j’utilise la structure suivante pour la généalogie :

  • une pile de carnet par branche
  • une pile pour la documentation générale que je trouve un peu partout sur internet
  • une pile pour suivre les recherches en archives
A l’intérieur de chaque pile, j’ai
  • un carnet pour chaque département – ou pays – où je retrouve des informations concernant la branche en question. Mes branches ne se recoupent que très peu géographiqument, c’est déjà ca
  • un carnet par patronyme

[/one_half_last]

 

 

 

 

Jusque là, tout va bien, et cette structure que j’ai deja plusieurs fois modifiée semble maintenant convenir à mes besoins.

C’est à l’intérieur des carnets que je continue à avoir des interrogations.
Je suis une habituée du classement par couleur – j’ai commencé ma vie professionnelle au moment de l’arrivée du surligneur, ça a dû me marquer :) – et je cherche comment mettre en place un substitut du classement couleur dans Evernote – qui ne me laisse même pas changer les couleurs des titres de mes notes, pauvre de moi.

J’utilise donc les étiquettes un peu comme j’utilisais les couleurs, en les indiçant : 0_ pour fini ou en cours, 1_ pour les lieux, 2_ pour les patronymes, 3_ pour le reste ……

Je commence à m’y retrouver un peu mieux, mais je ne suis toujours pas totalement satisfaite ….

Alors si vous avez mis en place une super façon de gérer vos recherches, dont je pourrais encore une fois m’inspirer pour aller de l’avant, n’hésitez pas à m’en faire part.

 

Sources et Liens

 

 

 

Les articles publiés sur ce blog sont tous écrits avec un profond respect pour les personnes qui y sont mentionnées. Si l'un d'eux vous offense malgré tout, prenez contact avec le webmestre par email auprès de webmaster at chroniquesdantan dot com

Comments

  1. Martine says

    Bonjour Brigitte,

    Votre article m’intéresse particulièrement. En effet j’ai très envie d’organiser mes notes généalogiques avec Evernote.
    Je souhaite créer comme vous un dossier par branche, mais je m’interroge sur les limites de cet outil, on ne peux créer que 250 dossiers synchronisés. Qu’en pensez-vous ?

    • Brigitte says

      bonjour Martine
      je ne connaissais pas la limite des 250 dossiers, ca peut etre un problème, mais on peut aussi voir ca comme une obligation de bien structurer ses notes. Pour l’instant, j’ai une pile pour une branche, et pour chaque branche je commence à entasser des dossiers, mais je vais peut etre devoir modifier ma façon de faire. Je vais commencer par aller voir sur Evernote ce qu’on dit sur les limitations de l’outil

      • Anonyme says

        Bonjour Brigitte,

        Vous trouverez sur le site d’Evernote la rubrique “Maintenance” et “Vue d’emsemble des limites des données du compte”
        Pas de problème pour les notes, 25 mo c’est confortable, et le temps d’en écrire 100000…mais seulement 250 dossiers synchronisés c’est juste. Ou alors le nombre est illimité si on ne les synchronise pas.
        Encore beaucoup d’interrogation pour l’organisation idéale.

        • Brigitte says

          bonjour et merci pour cette réponse si rapide. La synchronisation, j’en ai besoin, toute mon organisation personnelle ( pc fixe – portable – ipad ) repose dessus, et depuis que je synchronise je ne me promène plus comme une idiote avec un ordinateur dans la maison. En revanche les 250 dossiers, ca va m’obliger à mieux organiser mes dossiers, et ne pas créer un peu n’importe quoi.

  2. Joël says

    Bonjour,

    [quote]Evernote – qui ne me laisse même pas changer les couleurs des titres de mes notes[/quote]

    C’est ce qui m’a incité à me tourner vers un logiciel me permettant un peu plus de souplesse en la matière. (j’avais utilisé Evernote avant de l’abandonner)
    J’utilise pour ma part [url=http://www.mytreedb.com/treedbnotes_free.html]TreeDBNotes Free 4.26[/url] qui me permet de mettre de la couleur partout (modification des couleurs d’arrière plan dans les arbres et l’éditeur, multiples possibilités de surlignage, modification des styles d’écriture…)

    J’ai deux bases sous TreeDBNotes, l’une Notes Générales où l’on trouve de tout, et l’autre spécifique généalogie qui remplace tout mes petits bouts de feuille que j’arrivais à noircir au grés de mes recherches. J’y note les pistes qu’il me faudra explorer, mes trouvailles, mes doutes, bref, tout ce qui fait le sel d’une quête sans fin.
    J’ai aussi des notes concernant les saisies faites et à faire dans heredis et principalement Gramps qui remplace de plus en plus heredis.
    Toutes ces bases sont synchronisées dans Dropbox pour en avoir la disposition n’importe où.
    Il me serait difficile maintenant de me passer de ces logiciels de prise de note, ils sont devenus des outils indispensables.

    • Brigitte says

      bonjour et merci pour le message, qui était parti dans les spams, horreur … bon, c’est réparé.
      J’ai déjà entendu parler de mytreedb, sur un blog américain je crois, mais je n’ai pas encore testé. Je sens que je vais retomber dans un de mes travers, le test de logiciels. D’un autre coté, par moments j’ai besoin de prendre un peu de distance avec mes recherches généalogiques pour y revenir avec plus d’entrain. Alors testons …

  3. says

    Brigitte, oui un fichier texte sur lequel j ecris ou j en suis pour chaque branche et ce que je pense pouvoir faire pour les debloquer. Quant a Heredis c est un super logiciel sur lequel on peut ecrire ce qu on veut pour chaque ancetre, qui permet de retrouver n importe lequel de nos ancetres en 5 secondes, qui fait ressortir les sosa…etc…
    Ne soyez pas jalouse, c est juste l organisation qui me va, vous allez trouver la votre ;-)

  4. Brigitte says

    bonjour Gregory

    juste un fichier texte ? je suis jalouse :)
    j utilise Heredis mais je pense que je ne l’utilise pas autant que je le devrais.
    L’organisation idéale pour moi, c’est celle que je vais arreter de remettre en cause tous les 10 jours, je sais qu’elle est quelque part, alors je la cherche :)

  5. says

    Bonjour, je l avoue je n utilise pas Evernote pour ma part. Je m organise pour l essetiel avec Heredis et un fichier texte style bloc notes et ca va je m y retrouve bien. Mais je reconnais qu Evernote peut etre un outil tres utile. Apres je pense que l organistion ideale n existe pas et que chacun va developper la sienne selon ses attentes, ses envies et ses competences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>