Q comme René Quintard, encore une impasse

J’aime l’expression qu’utilisent les généalogistes anglosaxons, qui parlent de “brickwall”, mur de briques, quand ils butent sur un ancêtre et ne peuvent remonter la piste.

J’ai comme tout le monde un certain nombre d’ancêtres qui me donnent du fil à retordre, à une période où les registres sont présents depuis assez longtemps pour qu’on puisse espérer remonter encore une ou deux générations.

Celui dont je vais vous parler aujourd’hui, je le partage avec un bon nombre d’autres généalogistes, a priori pas plus avancés que moi .

René Quintard apparait de nulle part pour la première fois en 1725 à Montreuil Bonnin, lors du baptême de son fils René le 16 août 1725.

Acte de baptême de René Quintard 16 08 1725
Acte de baptême de René Quintard 16 08 1725

 

René, nous dit l’acte, est marié en légitime mariage avec Marie Rideau. Le parrain du bébé est Estienne Rideau.

Quand on épluche les registres de Montreuil Bonnin ou qu’on étudie les relevés des associations du Poitou, on trouve bien Marie Rideau, née de Louis Rideau et Françoise Gaultier le 5 octobre 1695 à Montreuil Bonnin, soeur ainée d’Estienne, né le 11 avril 1700. On pourrait croire que le mariage va être facile à trouver : la fiancée est née à Montreuil Bonnin et on a les registres de l’époque dans la bourgade. Et bien non, rien …

René Quintard n’est pas ma première ou ma seule impasse, mais celle là me laisse perplexe. La région a été extrêmement bien analysée par les cercles locaux, il y a beaucoup de généalogistes faisant des recherches depuis longtemps dans le Poitou, et surtout le couple René Quintard – Marie Rideau a une nombreuse descendance. Mais personne n’a pu dépasser ce mur.

Pourtant, des Quintard dans la Vienne, il y en a à foison. Et il y en a beaucoup avant 1700, sur Jazeneuil, Béruges ou Coulombiers, au Sud de Montreuil Bonnin. Mais pas un seul René, et pas de mariage Quintard – Rideau.

Je suis quasiment sûre que mon René n’est pas originaire de Montreuil Bonnin. D’abord parce qu’il y a peu de Quintard dans les registres de Montreuil Bonnin avant la naissance en 1725 de René, même pas dans les témoins ou parrains des actes, et de plus, lors du baptême de son second enfant, le curé a carrément laissé un blanc sur le patronyme du père, soit parce qu’il n’était pas présent, soit parce que son visage ne lui disait pas grand chose. C’est apparemment la famille Rideau qui est de Montreuil Bonnin.

Montreuil Bonnin - vue du chateau - GE86 - Thierry Peronnet
Montreuil Bonnin – vue du chateau – GE86 – Thierry Peronnet

 

Alors, d’où vient René ? S’appelle t’il d’abord vraiment René ou plutôt pour les registres paroissiaux Louis ou Jean ? Est il né dans une famille protestante ? Il y en a beaucoup au sud de Montreuil Bonnin, mais la révocation de Nantes date de 1685, la chronologie n’est pas cohérente.

J’ai repris mes fichiers, et tranquillement je mets à jour la ligne de vie de René Quintard, j’essaie de retrouver tous les actes concernant ses enfants, et les actes concernant les frères et soeurs de sa femme. Peut être vais je un jour trouver un indice . Ou peut être René Quintard est il un de ces aliens débarqués  de nulle part  comme nous en avons tous dans nos arbres ……..

Aperçu généalogique
Branche Reau
Nom: René Quintard
Parents:parents inconnus
Epouses: 1 - Marie Rideau * - 2 - Magdeleine Pagot
Lien de parenté: Mon aïeul à la 9ème génération
  1. René Quintard
  2. René Quintard
  3. René Quintard
  4. François Quintard
  5. François Alexandre Quintard
  6. Marie Angèle Quintard
  7. Marie Rose Guignard
  8. maman
  9. moi
Sources et liens
  • AD86 – BMS Montreuil Bonnin 1720-1736
Print Friendly, PDF & Email

6 commentaires sur “Q comme René Quintard, encore une impasse

  1. Bonjour à tous,
    Je me permets d’écrire sur ce forum car je suis à la recherche des enfants et/ou petits-enfants d’un Monsieur Quintard qui fût gardien de la paix dans le 17ème arrondissement de Paris jusqu’en 1942.
    Il était le collègue et meilleur ami de mon père Georges Colin, qui a quitté son métier en même temps que lui pour ne pas servir le régime de Vichy.
    Ils se sont beaucoup écrit par la suite et je garde le souvenir que Monsieur Quintard travaillait peut-être chez Lu et vivait dans la région nantaise.
    Auriez-vous peut-être vous-même un lien de filiation avec lui ou connaissez-vous l’un(e) de ses descendant(e)s ?
    Si oui, je serais très heureuse d’en savoir davantage.
    Vous remerciant par avance,
    Bien à vous.
    Renée B. (née Colin)

    1. Bonjour

      Vous avez eu raison de laisser ce message, peut etre quelqu’un le verra t’il. Je ne connais pas de cousin de ma grand mère qui soit allé vivre à Nantes, mais je n’ai pas forcément gardé la trace de tout le monde. Il doit être possible de retrouver sa trace à partir de son dossier à la prefecture de police, mais je ne sais pas vraiment comment. Bonnes recherches, et merci d’être venue sur ce blog.
      Brigitte

    1. Bonjour

      non je n’ai pas encore avancé, mais j’ai vu que certains genealogistes donnent une ascendance à René Quintard. Malheureusement, ils n’indiquent souvent aucune source qui me permettrait de vérifier sans aavoir à aller aux archives de la Vienne. Si j’avance sur le dossier, ce ne sera pas avant l’automne maintenant. Vous descendez aussi de lui ? Nous serions donc cousins ? Enchantée
      Brigitte

  2. Si cela peut vous aider.Dans ma généalogie les QUINTARD étaient nombreux à Vasles 79,notamment un mariage Jacques Quintard + Magdeleine Dibault (peut-etre Rideau) le 11.10.1825 – Décès d’1 Pierre Quintard et d’1 René Quintard en 1807 toujours à Vasles

    1. bonjour et merci
      Il semblerait qu’il y ait des Quintard à coulombiers avant que je trouve le premier de ceux que je connais, je me pencherai bientôt sur cet indice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.