P comme Pétronille

Temps de lecture: < 1 minute

Pour cette nouvelle participation du blog au Challenge AZ initié par Sophie Boudarel, de la Gazette des ancêtres, je vous emmène à la rencontre de 26 des ancêtres féminines de mes enfants, à travers l’Europe et à travers les siècles, au gré de mes envies.


Née le 24 février 1740 à Villelongue-d’Aude, diocèse de Narbonne, Pétronille Calmet a presque 25 ans quand elle épouse Michel Bayle, brassier à Cournanel près de Limoux.

Ses deux premiers fils, Philippe et Jean-Baptiste, meurent en bas âge, l’ainé à quatre jours, le second à deux ans.

Sa fille Guilhiarme  et son fils Guillaume vont se marier et avoir des descendants.

Dans les registres, on peut la croiser parfois sous le prénom de Pierrette, ou avec le patronyme de sa mère, Salamirot.

Elle meurt à Cournanel à 58 ans le 14 pluviose an 7. Son mari lui survit jusqu’en 1811.  


Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.