O comme Oreille


Avertissement : Cet article ne doit en aucun cas être pris au premier degré ....

Il parait que la forme des oreilles est un élément distinctif d’un individu, tout comme les empreintes digitales. Je me souviens d’un épisode de la série Les Experts qui utilisait ce principe. Même si l’application de cette “preuve” n’est pas encore acceptée par les tribunaux, parce qu’elle n’est pas totalement fiable, on sait que la forme globale du pavillon auditif ne change pas pendant la vie d’un individu. Si vous naissez avec une oreille d’une certaine forme, vous mourrez avec cette même forme d’oreille.

En 2013, dans un article consacré à Christian Karcher, grand oncle de mon mari, j’avais utilisé plusieurs photos que je croyais à l’époque être de lui. En Avril 2015, j’ai installé la nouvelle version d’Heredis, qui permet d’identifier chacune des personnes dont on intègre une photographie dans le logiciel. Vous pouvez ensuite voir les différentes photographies que vous avez attribuées à la même personne. C’est en ajoutant les photos de Christian Karcher que j’ai brusquement eu un doute. Toutes les photos concernaient elles la même personne ? Alors j’ai regardé attentivement les oreilles visibles sur les deux  photos de l’article, et celle d’une troisième photo …

Sur cette première photo, prise à Bâle après 1883, les deux jeunes garçons qu’on voit sont Daniel et Christian Karcher, les deux fils de Jules Constantin Karcher et Marie Jeanne Jung.

Christian et Daniel Karcher - Bâle - propablement 1884 ou 1885
Christian et Daniel Karcher – Bâle – propablement 1884 ou 1885

Je n’ai aucun doute sur cette photo, trouvée dans l’album de Marie Jeanne Jung, prise à Bâle à une époque où la famille y vivait, avec deux petits garçons visiblement issus d’une famille bourgeoise. A droite, Daniel Karcher, à gauche Christian Karcher.

Voici le détail de l’oreille du petit garçon de droite, à savoir selon moi Daniel Karcher.

oreille_2015_1
Détail de l’oreille de Daniel Karcher vers 1885 à Bâle

Je vous ai récemment présenté une photographie, très clairement identifiée, de Daniel Karcher adulte.

Daniel Karcher, vers 1920 - Collection privée
Daniel Karcher, vers 1920 – Collection privée

J’ai de la chance, puisque sur cette dernière photo, on voit assez nettement l’oreille droite, ce qui va être utile pour ma comparaison.

Voici donc le détail de l’oreille droite de Daniel Karcher.

oreille_2015_2

Vous hésitez encore ? Regardez donc les deux photos l’une à côté de l’autre : la ressemblance est vraiment importante, même si la qualité des photos n’est pas exceptionnelle. A ce niveau d’agrandissement, sur des photos anciennes non retouchées, il m’est difficile d’obtenir une meilleure qualité.

oreille_2015_1oreille_2015_2

 

 

 

 

 

 

 

 

J’espère vous avoir convaincue, moi je le suis, le petit garçon de droite est Daniel Karcher. Donc sur cette même photo, le petit garçon de gauche est Christian.

Dans l’article consacré à Christian, je vous avais présenté une photographie que je pensais être la sienne, à l’âge adulte.

Christian Karcher - Collection privée
Christian Karcher – Collection privée

Voici les détails de l’oreille gauche des deux photos : à gauche de l’écran, le petit garçon, à droite, le jeune homme.

oreille_2015_3oreille_2015_4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A ce stade, je suis perdue ….. Les formes se ressemblent, pourtant il semble y avoir une légère différence dans l’orientation de la partie haute du pavillon … différence ou effet d’optique dû à la prise de vue ? Au secours …
Sortons donc une troisième photo présumée de Christian Karcher de notre chapeau, et une seconde photo des deux garçons qui toutes présentent le même profil …

oreille_2015_5

oreille_2015_6

 

Je ne vous infligerai pas à nouveau le supplice de l’oreille …. Sachez juste que j’ai regardé ces photos jusqu’à la nausée. Je crois que les photos de l’adolescent et du jeune homme ci dessus sont bien des photos de Christian Karcher. Je suis pourtant perplexe concernant la photo du jeune homme, qui aurait été prise par un photographe J. Jungmann à Strasbourg, dont je n’arrive pas à retrouver avec certitude la trace, ce qui ne me permet pas de vérifier le créneau temporel de prise de la photo. Chercher un Jungmann à Strasbourg, autant chercher une aiguille dans une grange pleine de bottes de foin …. La date possible de prise de cette photo est elle compatible avec ce que je connais de la vie de Christian? Impossible actuellement de le savoir …

J’ai essayé de trouver une méthode pour reconnaitre certaines photos de mes anciens albums de famille, toutes ces photos sans légende auxquelles je n’arrive pas à attribuer un nom … Et j’ai lamentablement échoué … Je vais renoncer à me lancer dans une carrière d’identification par l’oreille, que j’espérais pourtant prometteuse …. Et je vais chercher un moyen pérenne d’identifier toutes les photos numériques de ma famille actuelle, pour les générations à venir. Ca au moins c’est dans mes cordes.

Print Friendly, PDF & Email

7 commentaires sur “O comme Oreille

  1. J’adore ce côté “enquête” de la généalogie.
    Loin de moi l’idée de rajouter de la confusion, mais la “troisième photo présumée de Christian Karcher” montre un jeune homme aux yeux plus sombres que les autres…

    1. je sais, je m’interroge, mais la photo est prise à Bâle …. ce qui n’est pas une réponse, encore exact. Je les ai tellement regardé sous tous les angles, ces photos, que ca me monte au cerveau, je crois. Il faut que j’admette que je n’aurai pas de réponse à certaines de mes questions

  2. Très bel article ! Je n’avais jamais pensé à utiliser les oreilles comme moyen d’identification, mais je vais le faire maintenant ! J’ai été confrontée à devoir identifier (ou plutôt faire identifier par la grand-mère de mon mari) 2 photos soit disant de sa belle-mère mais les 2 femmes étaient pour moi différentes. En creusant plus, j’ai bien pu identifier 2 personnes différentes … mais peut-être les oreilles auraient-elles été un argument de plus …

    Bonne journée

    Eline

    1. En fait, c’est vraiment difficile à mon avis d’identifier quelqu’un à partir des oreilles sur les vieilles photos. Sauf différence flagrante, qui permet de confirmer que deux photos concernent des personnes vraiment différentes …. Mais ca vaut le coup de regarder

  3. Tiens, tiens… tu n’aurais pas été inspirée par la conférence de P. V. Archassal, par hasard ? En tout cas, c’est une bonne piste, à condition d’avoir bon nombre de photos. Allez, continue à nous régaler chaque matin…

    1. 🙂 Si tu étais sur Twitter, tu saurais que justement pendant la conférence de P.V. Archassal, j’ai précisé que mon O avait déjà été écrit 🙂 Je me doutais que quelqu’un ferait une remarque 🙂
      Merci en tout cas pour les encouragements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.