L’édition 2015 du Challenge AZ

Je m’étais promis de ne plus me laisser tenter, je n’avais même pas pu finir le Challenge AZ 2014, l’édition 2015 serait sans moi.

Alors pourquoi m’y replonger encore, moi qui n’arrive déjà pas à gérer mes nombreux projets en généalogie ? Mettons de côté la première réponse, évidente : je suis inconstante, et incapable de me tenir les promesses faites à moi même. Mon miroir en est un témoin quotidien.

Mais il y a une autre raison, moins pathétique, derrière ma décision de me relancer une fois encore dans l’aventure : la motivation, celle qui vient du fait de partager avec d’autres passionnés une même aventure, un même défi, la publication sur un mois de 26 billets autour de la généalogie. Cette appartenance à un groupe, qui partage sa motivation et son enthousiasme, elle est encore une fois essentielle dans mon choix. C’est clairement participer qui compte, d’autant qu’il n’y a ni trophée, ni victoire au bout de la route, juste le plaisir d’avoir partagé avec d’autres cette excitation, cette envie …. C’est un peu mon marathon de New York à moi, ce sont les autres généablogueurs qui m’aident à dépasser mes limites et ma paresse naturelle.

marathonnyc

Sophie propose en 2015 différents cadres pour le challenge : des billets limités à 100 mots, des videos de 180 secondes ….. mais là je ne vais pas la suivre, la video ce n’est pas ma tasse de thé, je veux jouer avec les mots, et je ne tiens pas à m’écouter vous raconter un article, même passionnant. Quant à tenir en 100 mots, j’ai tenté une fois l’expérience, et j’en suis sortie épuisée et frustrée. Vous qui me faites l’honneur de lire mes billets, vous allez encore devoir supporter ma logorrhée …. Je ne sais pas faire court, autant vous y faire.

En 2014, j’avais pris un thème, j’avais choisi de n’écrire qu’à partir d’actes que j’avais retrouvés. J’avais la matière pour aller au bout du chemin, mais j’avais commencé bien trop tard pour tenir le rythme.

Alors cette année, je ne me fixe pas vraiment de thème. Je vais profiter de ce challenge pour écrire une première version de la biographie de certains des ancêtres de mes enfants, ceux dont je n’ai pour l’instant que peu parlé sur ce blog, et dont souvent je ne sais que peu de choses. Ce sera l’occasion pour moi de reprendre les recherches les concernant, de chercher de nouvelles pistes, de nouveaux actes, d’établir leur ligne de vie, de relire et transcrire les actes en ma possession. Elise a mis en lumière au début du mois un “challenge” lancé au début de l’année aux Etats Unis : l’idée est de reprendre à zéro sa généalogie. Sérieusement, je ne me vois pas effacer tout ce que j’ai passé tant de temps à découvrir, mais partout dans mes recherches il y a des survols, des approximations, des erreurs de jeunesse ou de transcription, et je vais utiliser ce challenge pour faire un peu de ménage.

En juin 2015, puisque c’est le mois que Sophie a choisi, vous pourrez donc lire ici des essais de biographie de certains de mes ancêtres. Je ne décrirai pas mes recherches, je ne vous livrerai pas de conseils ou de méthodes, j’essaierai juste de vous raconter des vies, avec les éléments qui seront à ce moment là en ma possession.

J’ai une liste déjà prête, dont je sais qu’elle n’est pas définitive. J’ai un peu de mal, bien sûr avec certaines lettres, même en passant au prénom comme accroche. Je verrai si je choisis ou non de faire des impasses. Je ne m’engage à rien par rapport à moi même, peut être mon challenge s’arretera t’il au bout de quelques jours, faute de temps et d’inspiration, peut être tiendrai je le rythme …. A ce jour, une seule chose est sûre, l’article du 1er juin 2015 est finalisé et programmé, les recherches que j’ai faites pour l’écrire m’ont permis entre autres de découvrir un site – que dis je un site, une mine d’or – sur Parthenay et sa région. Et rien que pour cette découverte majeure pour moi, je tiens à dire merci à Sophie et à l’édition 2015 de son challenge. Quoiqu’il se passe ensuite, c’est déjà pour moi une réussite.