Louis Reault, né de père inconnu

En avril 2014, lors de ma visite aux archives de la Vienne, à Poitiers, j’avais consulté les documents concernant le recensement militaire de la classe 1892 du canton de Vouillé. Par manque de temps, je n’avais pas encore étudié les documents rapportés à l’époque.

Dernièrement, en faisant un peu de classement dans tous les documents numériques en attente, j’ai fait défiler ces photos, sagement rangées dans mon disque dur. J’avais là la liste nominative, village par village, des jeunes gens nés dans chacune des communes entre le 1er janvier et le 31 décembre 1872 et ne figurant pas dans la liste de recensement militaire dressée par le maire, avec pour chacun une indication de la raison de cette absence.

AD86 - 1R325

AD86 – 1R325

En parcourant la liste assez brève des noms de la commune de Latillé, le nom de Louis REAULT a attiré mon attention.

AD86

AD86

Reault Louis – fils naturel de Reault Angèle et de père inconnu, né le 2 avril 1872 à Latillé – a été déposé à l’hospice de Poitiers – décédé le 19 août 1872

Angèle Reault, ou Reau, les deux orthographes se font concurrence au 19ème siècle, c’est mon arrière arrière grand mère ….

Aperçu généalogique
Nom: Louise Angele Reau
Parents: François Louis Reau et Marie Anne Delaitre
Epoux:François Alexandre Quintard
Lien de parenté: mon arrière arrière grand mère
  1. Louise Angele Reau
  2. Marie Angèle Quintard
  3. Marie Rose Guignard
  4. maman
  5. moi

Ce document, dans ce carton d’archives militaires, prétendait que mon arrière arrière grand mère avait eu un fils naturel né de père inconnu ? un fils dont je n’avais encore pas eu connaissance et qui avait été confié à l’hospice de Poitiers ? Abandonné, n’ayons pas peur des mots ….

Dans un premier temps, le choc a été rude.

reault_louis_1872_3

 

Bien sûr il y a des enfants naturels dans mon arbre, quelques uns, et il y a une enfant trouvée, mon arrière arrière grand mère Edvige Colnay. Mais justement, elle je ne connais pas ses parents, elle a été abandonnée, et ça je le sais depuis ma naissance. Grand mère Edvige, la maman de mon arrière grand mère Clémentine Pelletier, j’en entendais souvent parler quand j’étais enfant, quand j’allais rendre visite à mon arrière grand mère.

Que Louise Angèle ait eu un enfant de père inconnu ne me perturbe pas vraiment, j’ai déjà découvert que sa vie de jeune femme n’a pas été un long fleuve tranquille. Mais qu’elle abandonne le bébé, ça ça me pose un vrai problème. Ca éclaire encore différemment l’histoire de ma famille.

Je suis donc partie en chasse, pour retrouver les différents éléments disponibles et essayer de comprendre cette histoire.

AD86 - Naissances Latillé 1863-1872 - vue 110/118

AD86 – Naissances Latillé 1863-1872 – vue 110/118

L’An mil huit cent soixante douze, le trois avril, à deux heures du soir. En la mairie et pardevant nous, Baron Charles d’Elloy, maire et Officier de l’état civil de la commune de Latillé, canton de Vouillé, département de la Vienne. A comparu : Alexandrine Bap, âgée de quarante neuf ans, sage femme, demeurant au chef lieu de cette commune; laquelle nous a présenté un enfant du sexe masculin, qu’elle a déclaré être né hier, à dix heures du soir dans la maison du sieur François Quintard, âgé de trente quatre ans, journalier, demeurant à la Paploterie, commune de Latillé, de Angèle Reault, âgée de vingt deux ans, journalière domiciliée au sus dit lieu de la paploterie, et de père inconnu, et auquel enfant elle a déclaré vouloir donner le prénom de Louis. Les dites déclaration et présentation faites en présence de François Quintard sus nommé et de François Texereau, âgé de trente ans, cultivateur, demeurant au même lieu de la Paploterie. Lecture à eux faite du présent acte la comparante l’a seule signé avec nous, les témoins ayant déclaré ne le savoir.

 

La déclaration de naissance de Louis est faite par la sage femme, situation classique en cas d’enfant naturel. Louise Angèle habite à la Paploterie, chez sa soeur Marie Madeleine Reau et son beau frère François Xavier Quintard.

Descendance de François Louis Reau et Marie Anne Delaitre - Heredis

Descendance de François Louis Reau et Marie Anne Delaitre – Heredis

 

Et là je commence à nouveau à être mal à l’aise. En effet, le 20 avril 1873,Marie Madeleine va mourir. Louise va rester habiter avec son beau frère, pour s’occuper des deux petits garçons survivants de sa soeur. Et le 5 décembre 1874, elle met au monde une petite fille, Marie Angèle – mon arrière grand mère – que François Quintard reconnait. Le 28 septembre 1875, François Xavier et Louise Angèle se marient à Latillé. Ils vont avoir ensemble 6 enfants, en comptant mon arrière grand mère. Cette histoire, ou du moins ce que j’en avais compris à l’époque, je vous l’avais déjà racontée.

Mais maintenant, le doute me taraude. Et si Louis, le petit Louis qu’on va aller déposer à l’hospice à Poitiers et oublier, était le premier enfant de François Xavier et de Louise Angèle ? Et si François avait avant même la mort de son épouse Marie Madeleine entretenu une relation – coupable bien sûr – avec sa jeune belle soeur ? Est ce la raison pour laquelle il est témoin dans cet acte de naissance ? Il suffisait que le voisin, François Texereau, assiste la sage femme pour que l’acte soit légal, sa présence n’était pas indispensable. Et cette présence même me rend suspicieuse, parce que je connais la suite de l’histoire.

Je n’ai pas encore retrouvé l’acte de décès de l’enfant, qui ne figure pas dans les registres de Poitiers en 1872. Il est probable que le bébé a été confié à une nourrice, quelque part dans la Vienne. Dommage que le maire en 1892 n’ait pas indiqué le lieu du décès. L’accès au dossier de l’hospice de Poitiers concernant le bébé pourrait peut être me permettre d’en apprendre plus.

Pour comprendre un peu mieux le parcours de Louise Angèle, j’ai repris les différents éléments que je connais de sa vie. En avril 1866, lors du recensement, Louise Angèle est servante à la Brissonerie, à Ayron, avec son frère Hilaire. Le 25 février 1870, sa mère Marie Anne Delaitre, meurt à Chalandray. Le 28 septembre 1871, Hilaire épouse Sophie David , et s’installe avec elle à La Vaupérouse, à Chalandray. Son père habite avec le jeune couple, mais qu’en est il de la soeur ? Le 2 octobre 1871, quelques jours après la noce, François Louis, le père, meurt. Louise n’a certes plus ses parents, mais elle pourrait toujours travailler à la Brissonerie. Elle pourrait vivre avec son frère Hilaire et sa belle soeur Sophie. Malheureusement, rien ne me permet de savoir à partir de quand elle vit à Latillé, et où exactement à Latillé. Où habite t’elle quand son enfant est conçu? Est elle arrivée enceinte à Latillé, venant se réfugier chez sa soeur ainée ? Cela pourrait me donner un indice … Malheureusement, je n’ai aucun élément sur ce point.

En Avril 1872, lors du recensement, quelques jours après la naissance du petit Louis, elle est indiquée comme servante dans le ménage de sa soeur et de son beau frère, aux Clous, le hameau le plus proche de la Paploterie. Le petit Louis a probablement déjà à ce moment là été déposé à l’hospice, puisqu’il ne figure pas dans le recensement. Pourquoi Louise ne l’a t’elle pas gardé avec elle s’il n’était pas le fils de son beau frère ? Mais en même temps, si elle avait eu un enfant de son beau frère, pourquoi sa soeur aurait elle accepté de la garder à son domicile ?

Même si je retrouve l’acte de décès du petit Louis Reault, je n’aurai jamais le fin mot de cette histoire, qui me laisse un goût amer.

Sources et liens