L’un des interêts d’une branche parisienne bourgeoise avant la Révolution, pour un généalogiste, c’est le plaisir de la découverte de métiers inconnus et incongrus, glânés au hasard des actes notariés. C’est dans le contrat de mariage de Louis Lebois Duclos et Louise Deshayes que j’ai fait la connaissance de la familleLire l article