Dans la famille Peroche, on est meunier de père en fils depuis la nuit des temps, ou du moins depuis le début des registres paroissiaux. De Nicolas Peroche, mort en 1665 à Chiré en Montreuil à Jean Vincent Peroche, mort avant la Révolution, ma lignée Peroche ne compte que desLire l article

Il y a dans ma lignée maternelle une certaine Marie Escouault, qui au début du 18ème siècle, probablement à Béruges, épousa Vincent Peroche . Une de leurs descendantes est mon arrière arrière grand mère Eglantine Ardazire Peroche, dite Angelina. Je vous avais parlé de la très jolie signature de MarieLire l article

La signature est un des éléments qui nous permet de mieux connaître un ancêtre que l’on rencontre au détour d’un acte. Sait il signer ? Cela évoque un certain niveau dans la société, surtout au 17ème siècle. Ne sait il toujours pas signer au tournant du 20ème siècle ? CelaLire l article