Dernièrement, ma fille à qui j’essayais de parler de ses ancêtres parisiens, m’a fait cette reflexion pertinente : “Mais tu en es où en fait ? Parce que j’ai un peu l’impression que tu t’éparpilles ..” Et c’est vrai que je m’éparpille, ou du moins que j’en donne l’impression. AlorsLire l article

Dans la branche paternelle de mon mari, je bute sur une épine que j’espérais résoudre grâce aux archives de Salt Lake City. Ce n’est pas un mur de brique, parce qu’il me manque quelques éléments, mais que j’ai bien la chaine familiale. Remontons donc la branche qui me pose problème,Lire l article