And now my journey begins …..

Temps de lecture: 3 minutes

2019 est une grande année de conférences internationales pour moi. J’ai la chance de pouvoir assister à trois événements majeurs européens :


Commençons par mon voyage à Birmingham, qui aura lieu maintenant dans moins de deux semaines.

Dès que Kirsty Gray et quelques autres généalogistes que je suis sur Twitter en ont fait l’annonce, il y a déjà plus d’un an, j’ai eu envie d’assister à cette conférence internationale sur le sol européen.

Très vite, les organisateurs ont pu annoncer la venue de pointures américaines de la généalogie : Blaine Bettinger, Judy Russel, Lisa Louise Cooke, dont certains n’ont encore jamais parlé en Europe.

Pouvoir aller écouter une conférence de Blaine Bettinger ou de Judy Russel en live, sans 12 heures d’avion et 9 heures de décalage horaire – et un budget en conséquence – ça a été pour moi le facteur déclenchant. C’était une certitude, j’y serais.

Ensuite, j’ai vu passer un appel pour participer à la sélection des conférences, j’ai envoyé ma candidature et j’ai participé au comité de sélection. J’ai été bluffée par la très grande rigueur des organisateurs et organisatrices, par leur écoute des envies du public, par leur volonté de mettre sur pied une conférence internationale de haut niveau, mais avec un accès aussi bien pour les débutants en généalogie que pour les très avancés.

Je ne participe pas au Board, comme cela m’a été proposé dans l’été, en raison de problèmes personnels qui sont encore cette année ma priorité. Je vois l’investissement personnel de tous les membres du Board, et je suis sûre que ces deux jours de conférences vont être passionnants.

Si vous hésitez, il est encore temps de vous inscrire et de rejoindre les francophones qui seront sur place, de venir rencontrer en personne des généalogistes internationaux de tous niveaux et de tous horizons. Il y aura des choses à apprendre, de l’émulation, des idées nouvelles, pour tout le monde, soyez en sûrs.

Comme souvent ailleurs qu’en France, l’entrée à la conférence est payant, et l’entrée aux conférences individuelles l’est aussi, ce qui vous assure, pour une somme modique, de pouvoir aller écouter les personnes qui vous intéressent. Pour n’avoir pas pu assister – même en arrivant 30 minutes avant le début – aux conférences de Judy Russel lors de RootsTech en 2016, je n’ai aucun problème à verser quelques euros pour être sûre cette fois ci d’avoir une place.

Voici la liste des conférences que j’ai prévu de suivre, et dont j’essaierai dans la mesure du possible de vous faire vivre les meilleurs passages sur Twitter.

Ambitieux programme, j’en ai conscience.

Mais je ne vous dis pas toutes les conférences passionnantes auxquelles je ne vais pas pouvoir assister, parce que j’assisterai à une autre : la seconde conférence de Sophie Boudarel, celle de Jonny Painter sur le Chromosome mapping, une technique passionnante , Valerie Elkins sur l’organisation, Michael Tobias sur la généalogie juive, une seconde conférence de Nathan Dylann Goodwin sur la recherche du père inconnu d’un enfant de la guerre …. et tellement d’autres.

Je vous le dis, le programme est passionnant, et s’adresse à tous les généalogistes en Europe, pas uniquement aux généalogistes du Royaume Uni.

Bien sûr, il y a aussi des exposants, qu’il va falloir que je trouve le temps d’aller voir, des généalogistes avec lesquels j’ai envie d’aller discuter un peu – ou beaucoup.

Alors, on se retrouve à Birmingham le soir du 6 juin, pour partager une pinte de bière – ou une eau gazeuse – et refaire le monde généalogique ?

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.