Publier, mais à quel rythme ?

Le Challenge 2013 est terminé, et après une petite pause indispensable, pour souffler et faire reposer les neurones, j’ai repris le blog et mes velléités d’écriture.

Mais je bute encore et toujours sur le même problème : comment publier, quand publier ?

Avant le challenge, j’écrivais, je relisais, parfois je laissais passer une nuit histoire de relire encore une fois, puis je publiais. L’intérêt de cette méthode, c’est sa spontanéité. J’ai une idée, je prends le temps de l’écrire, et hop je la donne en pâture à mes visiteurs. Mais si je publie le samedi à midi quand tout le monde est parti profiter du soleil – je parle d’un monde idéal où il fait beau au mois de mai, bien sûr …. – mon article ne trouve que peu de lecteurs et finit par disparaitre dans les archives d’internet.

Je ne publie pas que pour être lue, bien sûr, mais si je n’ai pas de lecteurs, pas de commentaires, pas d’interaction, je vais finir par me lasser. Si je ne dois écrire que pour moi, je peux rester sur Word et ne pas m’encombrer des blogs.

Donc autant publier quand j’ai des chances de trouver un public disponible.

6752326963_2efe84ec0a

Alors pourquoi ne pas “organiser” mes publications ? J’ai découvert pendant le challenge que j’organisais mieux mon temps d’écriture quand j’avais un impératif de production. Si je n’ai pas de contrainte, de date à tenir, si je n’écris qu’à l’inspiration, je n’avance pas vraiment. Je passe du coq  à l’âne, de Facebook à Pinterest, de mon jardin à mon ordinateur, et en fin de journée je n’ai rien fait de concret qui me satisfasse.

Je vais également reprendre prochainement la mise en ligne de petits articles rapides rappelant les anniversaires des dates marquantes de la vie de mes ancêtres, série interrompue pour cause de problèmes techniques.

Je ne suis pas encore totalement fixée sur le jour que je vais choisir, il faut également que je trouve un moyen pour que la publication soit automatiquement relayée sur mon compte twitter et la page facebook du blog.

Je ne sais pas combien de temps cette nouvelle façon de gérer mon blog va tenir, espérons au moins qu’elle tienne tout l’été ….

 

Les articles publiés sur ce blog sont tous écrits avec un profond respect pour les personnes qui y sont mentionnées. Si l'un d'eux vous offense malgré tout, prenez contact avec le webmestre par email auprès de webmaster at chroniquesdantan dot com

Comments

  1. says

    Depuis le challenge, j’ai moi aussi pris la résolution de faire vivre mon blog en publiant plus souvent. Mais certainement pas tous les 2 à 3 jours (voilà la peur de la page blanche qui ressurgit, comme début avril !). Les informaticiens n’ont décidément pas la même échelle de temps que moi.
    Je me dis que si je tiens un rythme d’un article tous les 10 à 15 jours c’est déjà bien. Il faut être indulgent avec soi-même ;-)

    • Brigitte says

      Je suis bien d’accord, tous les deux ou trois jours c’est un peu difficile. Je crois que j’ai trouvé un rythme, qui sera le lundi pour un article sur mes ancêtres et le jeudi pour un article sur mon organisation, un retour d’expérience, on verra bien. Et si certaines semaines, il n’y a rien, il n’y aura rien :) J’écris régulièrement, comme j’en ai envie ou comme je le sens, et si ca tient la route je programme. En ce moment, j’ai beaucoup de temps libre pour la généalogie, le mauvais temps ne m’incite pas à aller jardiner ou bouquiner au soleil. Donc j’écris et je programme :)
      Merci du commentaire
      amicalement

  2. says

    Bonjour Brigitte,
    Personnellement, j’ai opté pour une publication par semaine, le lundi matin à 8h, quitte à planifier les mises en ligne lorsque j’ai plusieurs billets finalisés (ce qui a été bien pratique pendant le challenge, alors que j’étais loin de mes bases).
    L’avantage du RV à date fixe, c’est qu’il empêche de toujours reporter au lendemain, ce qui serait pourtant ma pente naturelle. Il permet aussi aux éventuels lecteurs d’avoir un point de repère.
    Mais le plus important, c’est de trouver son propre rythme et de s’y sentir à l’aise.

    • Brigitte says

      Bonjour Dominique
      C’est ton exemple qui m’a motivé, j’avoue :) Quand on n’a de bonnes sources, autant les copier :)
      Je pense opter pour le mercredi matin c’est un jour qui devrait bien passer dans l’organisation de ma semaine.

  3. says

    Personnellement, je publie quand je fais une découverte amusante, sans me soucier de l’heure (j’ai des horaires atypiques). Au pire, les lecteurs de mon blog tomberont sur l’article quand ils viendront flâner dessus. Je n’ai pas de “stratégie” pour être lu, je pense que peu de monde lit mon blog, mais il est principalement dédié à ma famille, donc ça ne me gêne pas.

    • Brigitte says

      Mon souci n’est pas une stratégie de lecture, mais une stratégie d’écriture :) Après une fois l’article écrit, j’aime autant être lue puisque je publie. Si je ne voulais toucher que les quatre ou cinq personnes de ma famille, les bons jours, qui me lisent, je leur enverrais par email :)
      Une fois par semaine, ca va me permettre de me poser, d’écrire régulièrement et de prendre de bonnes habitudes, j’espère :)

  4. says

    J’avais lu sur un blog informatique que “l’optimum” “tait de publier tous les 2j, soit 3 billets par semaine environ. Ce qui me semble énorme ! C’est à mon avis plus la régularité qui compte, et en effet que le public de lecteurs en soit informé. J’essaie aussi de planifier mes articles, ou au moins de noter mes idées quelque part.
    A bientôt !

  5. says

    Très intéressante réflexion !
    Je reviens après quelques jours de vacances pendant lesquels rien n’a été publié !
    Je ne suis pas très organisée en la matière. Je publie lorsque c’est écrit, et il m’arrive de ne pas me relire… Je prends souvent aussi de bonnes résolutions que je ne tiens pas.
    Publier tous les jours, c’est trop, deux fois par semaine c’est bien.
    Je publie le JDD le dimanche… Et il a son public de fidèles !
    Quitte à programmer il faut choisir le matin tôt, nombreux sont les solitaires ou/et les lève-tôt qui prennent leur premier café dans le silence de la maison avec leurs blogs préférés !
    Bises.

  6. says

    salut Brigitte,

    j’aime ton raisonnement, j’ai lu quelque part que la blogosphère et les réseaux sociaux sont moins actifs les fins de semaine, d’autant plus quand il fait beau, à juste titre. Alors j’ai décidé de ne rien poster les samedis et dimanches ! Moi-même je suis peu sur internet les fins de semaine. Le challenge a pris beaucoup de ressources aussi, trouver de nouvelles bonnes idées ne vient pas tout de suite car pas de sujet imposé. Je recommencerai à publier lorsque mes autres projets seront terminés, à moins d’une grande inspiration !

    Hervé

  7. says

    Brigitte,

    Pour l’envoi vers Twitter et Facebook, j’utilise Tweeterfeed, très simple à mettre en place. Par contre, il ne semble pas prendre en compte les publications programmées, du mois avec blogspot.

    Quant au rythme, il n’y a pas de recette miracle. Le bon rythme sera celui avec lequel tu te sentiras le plus confortable.
    J’essaye de publier une fois par semaine, mais si l’article ne veux pas sortir, je reporte. Il faut que cela vienne naturellement. Si tu luttes pour l’écrire c’est que ce n’est pas le moment.

    Par contre, lorsque tu as trouvé ton rythme, il te faut un peu de rigueur pour le maintenir, et d’indulgence pour t’accorder un écart de temps en temps.

    Sophie

    • Brigitte says

      Hello sophie
      J’ai toujours plusieurs choses sur le feu, que je n’arrive pas à gérer dans l’espace d’un blog si rien ne m’y oblige. D’où l’envie de m’imposer un rythme – et un format ….
      Et je suis bien trop indulgente avec moi même, je n’arrive pas à garder mes bonnes résolutions d’organisation plus de 3 jours, je me désole :(
      On va voir combien de temps je vais tenir :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>