Peut on faire de la généalogie sans organisation ?

Depuis quelques semaines, je tourne en rond sur des problèmes d’organisation de mes données et de mes fichiers généalogiques.

Je gère ma généalogie sur un logiciel du marché, Heredis, dont j’aime bien l’ergonomie, et qui est en train de sortir une version synchronisable sur tous les appareils d’un généalogiste, soit pour moi le portable sur lequel je vous écris actuellement, en gros mon ordinateur à moi toute seule, sur mon netbook que j’emporte avec moi quand je pars à la BNF ou chez mes amis les Mormons et sur mon Ipad, qui n’est jamais très loin de moi, même dans la maison.

L’intéret de cette synchronisation, il est clair : mes données sont toujours à jour quelque soit l’outil que j’utilise. La mise à niveau est prévue pour début juillet, et j’attends ça avec impatience.

Mon problème actuel concerne la gestion des 900 += sources qui justifient les evenements et ancêtres que j’ai déjà retrouvés.

Une source, c’est un élément matériel écrit – ou numérisé quand on parle d’archives sur internet – qui justifie de la véracité de l’événement que je prends en compte : naissance, bapteme, mariage, décès, acte notarié, …

Mon expérience professionnelle m’a enseigné qu’il faut au maximum utiliser le logiciel dont on se sert tel qu’il a été concçu, sans trop le modifier ou sans créer des personnalisations excessives qui soit vont à l’encontre de son ergonomie soit ne sont pas transposables lors des changements de version. Donc j’ai réfléchi au départ à ce que me proposait le logiciel et j’ai essayé de classer et de nommer mes sources de façon logique par rapport à la gestion des sources qu’il me propose.

Et tout allait à peu près bien ….

Jusqu’à ce que je me retrouve avec plus de 900 sources – et j’ai encore des tas d’actes à rechercher, d’evenements à confirmer par de nouveaux actes, donc de nouvelles sources …. et je ne suis plus sûre que ma méthode est la plus efficace.

Heredis ne différencie pas la source et l’information contenue dans cette source. Prenons par exemple un acte de baptême retrouvé dans un registre paroissial. Pour Heredis tel qu’il fonctionne et tel que je l’utilise, l’événement bapteme a une source, qui est l’acte de bapteme trouvé à telle page de ce registre. Si deux pages plus loin dans le meme registre, je retrouve un acte de bapteme d’une autre personne, je vais devoir créer une nouvelle source pour cet acte.

Avec “peu” de sources, le système est relativement simple, mais quand on commence à accumuler les actes, quand on retrouve dans un même registre de nombreux actes, le système n’est plus aussi pratique.

Cette gestion des sources fait l’objet de nombreux articles et commentaires sur les blogs de généalogie que je consulte, et plus je lis d’avis, plus je me pose des questions et moins je suis satisfaite de mon système, mais sans oser le changer …. principalement parce que je ne sais pas comment le changer.

Actuellement, si je cherche une information sur un acte dejà retrouvé à partir d’un des individus que j’étudie, je retrouve l’origine de l’information sans souci, ce qui est primordial. Mais si je reprends pour la Nième fois un registre pour y dégoter des informations sur un nouvel individu recontré au cours de mes recherches, je ne peux pas retrouver de façon simple quels sont les événements que j’ai deja retrouvés et où, et je perds un temps fou en lisant mes actes à vérifier que tel bapteme que je suis en train de lire, je l’ai déjà noté …..

J’ai entrepris de suivre dans des notes en dehors de Heredis, sur Evernote, les événements trouvés dans tel registre, c’est une première étape dont l’inconvénient est l’obligation de double saisie des informations, et les risques d’erreur qui vont avec.

Ce n’est toujours pas parfait, mais je vais attendre la prochaine version d’Heredis en juillet pour voir quelles sont les modifications éventuelles faites sur ce point avant de tout remettre à plat – peut être …

 

Comments

  1. damien says

    Bonsoir,
    j’ai eu le même souci il y a peu de temps et je l’ai résolu (en partie) en entrant dans les sources l’adresse des archives départementales puis de la tranche annuelle (ex lille NMD (1803-1817)) mais là où je mettais le n° de page, je mets dorénavant : voir remarque. Or sous l’onglet “sources” il y a un petit emplacement “remarque” où dorénavant j’inscris “page 619… par exemple !). Pour l’instant cela fonctionne mais il me semble nécessaire d’affiner car je me réfère souvent à certaines villes et donc sous plusieurs registres (parfois 17 tranches concernant Bapt, Naiss, Mariages… enfin vous savez de quoi je parle). Je cherche et je vous tiens au courant.
    Très amicalement.
    Damien. VERDAM59 sous geneanet

  2. Isabelle says

    Juste une petite précision : en partant de l’exemple que vous citez, c’est à dire le baptême, dans Gramps on considère que la source c’est le registre de baptême. Avec la dernière version, on peut affiner en donnant un second niveau à la source : à savoir la page XX sur laquelle il y a l’acte. Il y a donc une source et une sous-partie de la source.
    Ce principe est très intéressant car contrairement à Heredis, une source n’égale pas un acte mais un registre ou une liasse (moi je fais correspondre une source à une cote c’est à dire à un article).
    Amicalement,
    Isabelle

  3. Isabelle says

    Bonjour Brigitte,
    Au risque de semer le trouble … je me lance … J’ai troqué Heredis contre Gramps. Ce logiciel comble exactement les limites que vous décrivez et je l’ai adopté avec enthousiasme. Certes, il n’est pas “joli” (son interface est un peu triste), il est peut-être un peu (beaucoup) teinté “informatique” (mais les geeko-généalogiques que nous sommes sont prêts à tout), pas forcément simple au premier abord mais sur le plan, entre autre, du référencement des sources, il est imbattable. Et pourtant … j’étais fan d’Heredis !
    J’ai repris ma généalogie et sa saisie avec plaisir, ce qui n’était presque plus le cas tant j’étais noyée dans les sources.
    Si vous avez un peu de temps, jetez-y un oeil : il est gratuit (en plus !).
    Isabelle

    • Brigitte says

      j ai deja entendu parler de Gramps, je ne sais plus où …. il faudra que je regarde ca, sachant qu’actuellement, j’ai entrepris de renommer mes sources, et d’utiliser certaines nouvelles fonctionnalités d’Heredis 13, pas encore parfait, mais en progères.

      Merci de votre conseil, je vais aller y jeter un coup d’oeil :)

  4. Sophie says

    Bonjour Brigitte,

    Il faut que je revois ma méthode. Mon but est d’aider pas de faire douter !
    Je suis contente que les articles vous aident. A l’utilisation, vous ferez votre propre méthode. Partagez là, j’adore les retours d’expérience ;-)

    Au plaisir de vous lire :-)

  5. Sophie Boudarel says

    Les sources sont toujours un problème à un moment ou à un autre.
    Certes il faut exploiter son logiciel selon sa conception, mais si celle-ci est bancale, il faut trouver la parade (je travaille également sous Heredis).

    Si ce n’est déjà fait, je vous invite à venir lire le dossier sur le thème de l’organisation sur le blog. J’y parle de la gestion des sources.

    Bienvenue parmi les généalogistes blogueurs ^_^

    Sophie Boudarel
    La Gazette des ancêtres

    • Brigitte says

      Oh mais je le connais votre dossier, c’est en partie sa faute si j’ai commencé à me prendre la tête …:) . Je reconnais qu’il m’en faut peu et que je suis un brin perfectionniste ….

      J’en profite pour vous remercier aussi pour votre article sur l’utilisation d’Evernote, j’avais depuis sa sortie ou presque l’application sur mon Ipad, j’en lisais du bien et je n’avais jamais eu vraiment l’idée de comment m’en servir – à part des notes prises lors d’une conférence au Louvre, en vrac dans un coin de l’Ipad – jusqu’à ce que je lise votre article et que je “copie” honteusement votre façon de faire.

      Mais on n’est copié que quand on le mérite, j’espère que vous ne m’en voudrez pas :)

Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>