Y comme Ypres

Temps de lecture: 3 minutes

Pour cette nouvelle participation du blog au Challenge AZ initié par Sophie Boudarel, de la Gazette des ancêtres, je vous emmène sur les terres ancestrales de ma mère, dans le village de Latillé en Poitou.


Ypres …. une ville au passé médiéval glorieux, une de ces superbes cités drapières de Flandre du Moyen Age, au même titre que Bruges ou Gand. De superbes monuments, des maisons à colombage racontant la splendeur des temps passés de cette ville jadis riche et célèbre.

IEPER ” Grand’Place La Revue Anno 1900 “

Aujourd’hui, 100 ans après la fin de la Première Guerre Mondiale, le nom d’Ypres est associé aux nombreuses batailles qui ont eu lieu autour de la ville, dans les champs des Flandres.

Dès octobre 1914, et toutes les années ensuite, on va se battre pour Ypres, autour d’Ypres, à Saint-Julien, Passchendaele, Zonnebeke, Poelkappelle, Wallemollen, au Mont Kemmel, à Brodseinde, à Boesinghe, à Polygonenweld. Des noms de lieu que je ne connaissais pas il y a 5 ans, et qui me sont devenus familiers, au bout de 8500 indexations de fiches de soldats morts pour la France.

Première bataille d’Ypres, dite aussi bataille des Flandres, du 10 octobre au 15 novembre 1914. Seconde bataille d’Ypres, du 22 avril au 25 mai 1915, avec la première utilisation par l’armée allemande des gaz de combat. Troisième bataille d’Ypres, appelée bataille de Passchendaele, entre le 31 juillet et le 6 novembre 1917, communément appelée seconde bataille des Flandres pour l’armée française. Quatrième bataille d’Ypres, connue sous le nom de bataille de la Lys, en avril 1918.

Quand enfin les armes se sont tues sur les champs de bataille, la ville était détruite, et les victimes des quatre ans de conflit, tant civiles que militaires, armées alliées ou armée allemande, innombrables.

Les hasards de la guerre, et des affectations des régiments font que les soldats de Latillé morts à Ypres et dans la région sont tous morts en 1914, pendant la première bataille d’Ypres. Les années suivantes, c’est sur des champs de bataille en France qu’ils ont trouvé la mort.

Deux d’entre eux sont morts à Zonnebeke, deux autres à Wallemollen. 

Souvenons nous des cinq autres soldats de Latillé, morts à l’automne 1914 dans les champs de Flandre.

Jean André Aubourg – 1883-1914

Jean André AUBOURG
Né le 29 novembre 1883 à Latillé
Fils de Jean Pierre Aubourg et de Céline Virginie Monnereau
Frère de Pierre Clement Aubourg
Classe 1903 – Poitiers – Matricule 1199
Soldat au 125e régiment d’infanterie
Tué à l’ennemi le 27 octobre 1914 à Saint-Julien – Belgique
Monument aux Morts de Latillé
Livre d’Or de Latillé
Croix de guerre avec étoile de bronze

Clément David – 1890-1914

Clément DAVID
Né le 21 juillet 1890 à Latillé
Fils d’Augustin David et de Marie Augustine Foucault
Frère de Gustave David
Classe 1910 – Poitiers – Matricule 1066
Soldat au 68e régiment d’infanterie
Tué à l’ennemi le 23 août 1914 à Houdremont – Belgique
Croix de guerre avec étoile de bronze
Monument aux morts de Latillé
Livre d’or de Latillé

Désiré Clément Duranceau – 1892-1914

Désiré Clément DURANCEAU
Né le 12 février 1892 à Latillé
Fils d’Alexis Marie Duranceau et de Marie Pélagie Reau
Classe 1912 – Poitiers – Matricule 1089
Soldat au 125e régiment d’infanterie
Tué à l’ennemi le 24 octobre 1914 à Ypres – Belgique
Monument aux morts de Latillé
Livre d’Or de Latillé

Georges Jean Baptiste Goujon – 1893-1914

Georges Jean Baptiste GOUJON
Né le 10 août 1893 à Latillé
Fils d’Onésime Goujon et de Mathilde Ernestine Guignard
Classe 1913 – Chatellerault – Matricule 1425
Zouave au 8e régiment de zouaves
Mort le 16 novembre 1914 à Boesinghe – Belgique
Médaille militaire à titre posthume, Croix de guerre avec étoile d’argent
Monument aux Morts de Neuville-de-Poitou
Livre d’Or de Neuville-de-Poitou

Charles François Landreau – 1880-1914

Charles François LANDREAU
Né le 13 septembre 1880 à Latillé
Fils d’Eugène Landreau et de Pauline Morin
Classe 1900 – Poitiers – Matricule 1049
Engagé volontaire, militaire de carrière
Sous-lieutenant au 3e régiment d’infanterie coloniale
Tué à l’ennemi le 22 août 1914 à Saint Vincent – Belgique
Croix de guerre avec palme
Monument aux Morts de Latillé
Livre d’Or de Latillé

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.