Léon Gustave BRANGER – 1891-1914

Léon Gustave BRANGER
Né le 24 septembre 1891 à Ayron
Maréchal ferrand à Ayron
Classe 1911 – Poitiers – matricule 960
Soldat de seconde classe au 109ème régiment d’infanterie
Mort le 14 août 1914 à Plaine – Bas Rhin
22 ans 10 mois 20 jours
Tué à l’ennemi
Décès transcrit à Ayron le 29 janvier 1917
Nécropole Nationale de Plaine
Livre d’or d’Ayron
Monument aux Morts d’Ayron
Avant la guerre

Léon Gustave Branger, qu’on va appeler Gustave dans la vie quotidienne, nait à Ayron, dans la maison de ses parents Louis Branger et Marie Métais, le 24 septembre 1891. La maison est sur le côté gauche de la route qui vient de Poitiers, nous dit le recensement de 1901, du même côté de l’église et le chateau. Le père, Louis Branger, est maréchal ferrant. Quand on remonte sa lignée maternelle, on trouve le couple Jacques Pouzet et Marie Anne Foucher, mes ancêtres. Léon Gustave est donc un lointain cousin de ma grand mère Marie Rose. Lointain, mais cousin malgré tout.

Le cousinage entre Léon Branger et ma grand mère maternelle

Il est le troisième de sa fratrie. Après lui naîtront encore deux frères, Etienne et Narcisse.

branger_leon

Le 21 octobre 1911, la seule fille de la famille, Marie Valentine, se marie… Les deux ainés, Olivier et Léon, sont maréchal-ferrand, comme leur père. Début 1912, c’est le recensement militaire, et le conseil de révision.

Service militaire et période 1914-1918

Malgré sa petite taille, 1,52m, Léon Gustave est bon pour le service, et le 9 octobre 1912 il quitte Ayron pour le 109ème régiment d’infanterie, stationné à Chaumont, en Haute Marne. Long voyage pour ce paysan du Poitou, et dépaysement assuré. Léon appartient à la première classe appelée après la modification du service militaire, il part donc pour trois ans et reviendra en novembre 1914.

Caserne du 109ème régiment d'infanterie à Chaumont

Caserne du 109ème régiment d’infanterie à Chaumont

 

Mais la guerre éclate. Le 109ème quitte son casernement le 1er août 1914, par voie ferrée,  à destination de Bruyères.  On continue ensuite à pied sur St Dié, où le cantonnement est installé  jusqu’au 7 Août. Le 8, l’ordre est donné d’attaquer les cols du Bonhomme et de Sainte Marie, l’objectif c’est l’Alsace, la libération de Strasbourg.

Itinéraire du 109ème RI debut Août 1914. Carte Geoportail.fr

Itinéraire du 109ème RI debut Août 1914. Carte Geoportail.fr

Le 109ème se masse sur Saulxure le 13 Aout à 19h30 pour descendre à l’assaut du  village de Plaine au petit matin. Dans le JMO du régiment, l’action est racontée en détail, pour les afficionados de stratégie militaire.  En guise de conclusion à cette journée de combats, on lit dans le JMO, avant la litanie des officiers tués ou blessés : “Cette affaire a coûté au régiment 500 hommes de troupe tués ou blessés”. (JMO Aout page 9/54).

C’est là qu’est mort au combat Léon Gustave BRANGER, en ce 14 aout 1914, 12ème jour après la mobilisation. Avec ses compagnons d’infortune, il repose à la nécropole nationale de Plaine.

Nécropole de Plaine (67) - Photo pages14-18.mesdiscussions.net

Nécropole de Plaine (67) – Photo pages14-18.mesdiscussions.net

Le décès de Léon est transcrit le 29 janvier 1917. Son nom apparait sur le Livre d’Or d’Ayron, et sur le Monument aux Morts de la commune.

Livre d'or - Ayron - Archives Nationales de France

Livre d’or – Ayron – Archives Nationales de France

La famille de Léon Gustave Branger pendant la guerre
  • Olivier, le frère ainé, né le 16 juin 1887 à Ayron  fait son service militaire au 9ème régiment d’artillerie du 8 octobre 1908 au 29 septembre 1910. Avant son appel, il était maréchal ferrant. Sa fiche matricule  nous apprend que le 7 novembre 1908 il a été blessé lors d’une chute de cheval. Est ce la raison pour laquelle il quitte apparemment Ayron pour travailler pour les chemins de fer, aux Batignolles, où quand la mobilisation a lieu, il est maintenu à son poste jusqu’en septembre 1914? Il rejoint ensuite le 49ème régiment d’artillerie jusqu’au 16 septembre 1916, quand il est remis à la disposition des chemins de fer, où il finit la guerre. Il est rendu à la vie civile le 9 juillet 1919.
  • Etienne est né le 26 décembre 1896, à Ayron . Il devrait faire partie de la classe 1916, mais je ne trouve pas son nom dans le répertoire des matricules.
  • Narcisse est né en 1899 et échappe donc à la guerre.
Sources et liens
AD86 – Naissances Mariages Ayron  1883-1892 – vue 52/126 – acte 16
AD86 – Naissances Mariages Ayron 1883-1892 – vue 25/126 – acte 18
AD86 – Registre matricule Poitiers 1907 – 649-1004 – matricule 922 – vue 448/560
AD86 – Naissances Ayron 1893-1902 – vue 29/66 – acte 32
AD86 – Recensement Ayron 1901 – vue 7/19
Arbre Geneanet de Patricia Courandière
Les articles publiés sur ce blog sont tous écrits avec un profond respect pour les personnes qui y sont mentionnées. Si l'un d'eux vous offense malgré tout, prenez contact avec le webmestre par email auprès de webmaster at chroniquesdantan dot com

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>