M comme Mystère

De leur vie d’antan, en Russie, avant l’exil, Ellis Island (1), le Japon (2), Michel Snejkovsky (3) et Adele Kuehner (4) ont rapporté quelques photos de famille, photos qui leur étaient suffisamment précieuses pour qu’Adele les prenne avec elle quand elle a quitté Odessa pour Vladivostock. Pour certaines, grâce à la présence de Michel ou d’Adele, j’arrive à reconstituer le contexte. Sur d’autres en revanche, pas de visage connu pour aider à l’interprétation, mais la présence des mêmes personnes dans les différentes photos est un mystère qui m’interpelle.

Voici les deux photos dont j’ai choisi de vous parler, pour lesquelles je n’ai absolument aucune indication.

 

Collection privée

Collection privée

Je n’ai qu’une seule certitude concernant la photo ci-dessus, elle a forcément été  prise en Russie, dans le sud du pays, puisque c’est là qu’habitaient au tournant du 20ème siècle les familles de Michel et d’Adele. Le premier mystère concerne la région possible dans laquelle cette photo a été prise : il peut s’agir de la région élargie de Kiev, région d’origine de Michel Snejkovsky, ou de la région d’Odessa, région d’origine d’Adele Kuehner.

Quels sont sur cette photo les indices qui pourraient m’aider à formuler une hypothèse ? Je n’y vois absolument aucun visage connu, ni a priori Michel Snejkovsky, ou du moins je ne le reconnais nulle part, et pas non plus un seul membre de la famille Kuehner. En revanche, les belles barbes fournies des hommes d’un certain âge, les casquettes, et le superbe samovar qui trône sur la table, tout cela indique pour moi que nous sommes dans la région de Kiev. Il n’y aurait aucune raison que ces éléments fassent partie du quotidien des Kuehner, mi allemands mi italiens, assez fraichement implantés à Odessa. A partir de ces éléments, je vais privilégier l’hypothèse que la photo a été  prise en actuelle Ukraine, à l’époque en Russie, dans les environs de Kiev. En revanche, je ne trouve aucun élément me permettant de dater précisément la photo, et c’est clairement le point le plus bloquant pour résoudre ce mystère.

Passons à la seconde photo, un groupe de personnes, probablement une photo de famille.

Collection privée

Collection privée

Nous avons dans nos papiers de famille une troisième photo sur laquelle se trouvent les trois jeunes filles vêtues de blanc sur la photo ci-dessus.

Toutes les photos sont collées sur des cartons visiblement sortis d’un album. Aucune indication n’est portée au dessous des photos et le dos des photos ne m’est pas accessible …..

En étudiant attentivement ces deux photos, on s’aperçoit que certaines des personnes de la photo 2 – la photo de famille – se trouvent sur la photo 1 – la photo de groupe.

mystere_2_numero

 

 

mystere_1_numero

 

Je pense pouvoir avancer que le 1 – ce monsieur au regard clair et à la barbe fournie – doit être l’époux de la dame 2, vêtue totalement en noir sur la seconde photo. Les trois jeunes filles et les deux jeunes gens seraient leurs enfants. Quant à la jeune fille à qui j’ai donné le numéro 8, assise entre les “ainés”, elle est visiblement en deuil. Je n’ai pas pu retrouver certaines des personnes de la seconde photo sur la première . Mais si cette photo a été prise lors d’une réunion de famille, certains des enfants peuvent être ailleurs : pensionnats, école de cadets ….

Sur les deux photos, les regards très clairs du père, d’une des jeunes filles et des deux jeunes garçons m’interpellent.

Voici la photo de Michel Snejkovsky vers 25 ans, quand il est lieutenant sur un des navires de la Russian Volunteer Fleet.

Michel Snejkovsky - vers 1900 - collection privée

Michel Snejkovsky – vers 1900 – collection privée

Regardez ces yeux clairs, la forme de la bouche. Maintenant, regardez à nouveau plus en détail la photo de famille.

mystere_4mystere_6

mystere_7

 

mystere_5

 

Peut être ai je passé trop de temps à étudier ces photos… Néanmoins, j’ai le sentiment que Michel Snejkovsky est un parent proche des personnes sur ces photos. Je ne pense pas qu’il soit l’un des jeunes gens, la forme des yeux, la forme des oreilles et la forme du visage ne sont pas suffisamment semblables. Mais l’air de famille est là, sans hésitation. Pourrait il s’agir de la famille de Michel ? Cela ne cadrerait pas avec la légende familiale, qui prétend qu’il n’avait qu’une soeur, morte vers 20 ans. Une famille aussi nombreuse ne correspondrait pas à ce que je crois savoir, mais en généalogie, il faut constamment remettre en cause ce qu’on sait.

Je n’ai aucune réponse à vous proposer, comme le dit le titre de l’article, il s’agit d’un mystère, d’un des nombreux mystères de l’ascendance russe de mes enfants. Si je partage ces photos ici avec vous, c’est que peut être un jour au hasard d’un mot clé, quelqu’un sur internet reconnaitra un visage qu’il connait, qu’il a vu dans une autre photo, ailleurs, quelque part …. Peut être par ce partage arriverai je à résoudre une partie du mystère.

Sources et liens
(2) J comme Japon
(3) Geneanet – Michel Snejkovsky
(4) Geneanet – Adele Kuehner

Comments

  1. Frédéric says

    Bravo pour cette série d’article, aussi passionnant les uns que les autres.
    Cette recherche me fascine, vous partez de rien mais vous avancez petit à petit.
    Je vous propose, cette analyse et ce regard décalé et masculin.
    De mon point de vue masculin, les casquettes blanches sont des éléments à creuser, surtout que plus tard, Michel, ira dans la marine marchande russe… s’agit d’une tradition familliale ? et ses casquettes ‘type marine”, à creuser.
    J’ai regardé assez longuement les photos.
    d’intuition comme vous, la photo de groupe est + ancienne, donc les personnes sont plus jeunes ^^.
    la photo de famille lors du deuil de l’époux est donc récente. Les personnes ont un peu vieilli.
    analyse de la grande photo:
    j’ai longtemps cherché le pourquoi de cette photo, pourquoi tous en blanc, un repas de famille ? les enfants devant, des hommes debout très digne et fier, les femmes en cercle autour de la table…. c’est marrant on dirait une photo de mariage…. en creusant l’idée, tiens au centre au dessus des autres :
    le marié, une femme + agée à gauche, sa mère. Alors en prenant l’oeil du photographe, la mariée est assise au centre de la photo, entourée de ses soeurs ou belle soeurs ou demoiselle d’honneur.
    le père du marié, avec la casquette derrière la mariée. le père de la mariée, votre n°1 juste après le père du marié. La mère de la mariée, donc plus loin assise (votre n°2). Le lieu de la photo est en rapport donc avec la famille du marié d’ou leur positionnement dans la photo. Ils reçoivent avec le samovar.
    dans ma théorie, la mariée serait de la famille Snejkovsky, et pourtant je la reconnais pas dans la seconde photo…
    et pour Michel???? sans doute nous sommes pas à la bonne génération. peut être s’agit d’une photo du père ou de sa mère de Michel jeune et de ses soeurs.
    d’ou la complexité, il peut d’agir du mariage d’une des soeurs de la mère à Michel… donc des patronymes totalement inconnu concernant l’époux.
    Que de belles théories, j’exprime la.
    Courage dans vos fantastiques recherches.
    Cordialement
    Frédéric

    • Brigitte says

      merci pour ce commentaire, qui m’a du coup fait réfléchir …
      je ne pense pas qu’il s’agisse d’une photo de mariage, je pense que c’est juste une réunion de famille ou une réception. Une chose est sûre, la famille que j’ai ensuite en photo n’est pas celle qui reçoit, sinon ils seraient probablement plus au centre de la photo.
      Pour les casquettes, c’est un couvre chef masculin assez fréquent dans la Russie de la fin du 19ème siècle. J’ai un grand nombre de photos du père de mon mari écolier avec justement une casquette. Je ne pense pas que les hommes qui en portent une soient particulièrement dans l’armée, et je suis assez sûre qu’ils ne sont pas dans la marine.
      En revanche, en réétudiant la photo, j’ai découvert un autre lien entre un des hommes de cette photo et deux photos d’Adele très clairement à odessa, probablement avant son mariage, avec plusieurs hommes que je pensais de sa famille, sans pouvoir préciser. Et cet homme est sur la photo … Du coup, je suis perplexe …. Ma belle théorie s’effondrerait elle ?

      • Frédéric says

        Bonjour,

        la vérité est complexe et lointaine, les familles mélangées…
        j’ai regardé date et lieu de naissance d’Adele, 1886 à Odessa, ses parents mariés à Odessa en 1868. Une vie sociale avec des éléments de culture Russe est possible, lorsqu’on est invité dans une famille de Russe Blanc ?
        Imaginons un instant, que la photo avec la jeune femme en deuil soit plutot d’origine Allemande et que lorque je vois le garçon n°4 dans ce texte et le garçon n°4 du reportage famille Khuenner, je suis comme vous troublé. Sans doute, il s’agit de membres de la famille Ziegler ?
        du coup, la jeune femme veuve en 8 ici serait jeune femme 5 ( la photo de groupe avant mariage d’Adele)
        jeune femme n°3 ici serait jeune fille n°6 ou 7
        j’en suis même à me demander si la mère en n°2 (très jeune à cette époque) (photo Ziegler – Kuehner ) ne serait pas la mère de famille ici en 2 ???
        du coup, cela devient plus clair, il ne s’agit des soeurs de Michel ( qui ne semble pas exister) – mais on est du coté d’Adele dans l’imbrioglio Ziegler – Kuehner qui font connaissance avec une famille Russe.
        Michel ayant les yeux du coté de sa mamam (et de la famille de celle ci) ;-)
        Cordialement et courage
        Frédéric

        • Brigitte says

          malheureusement, je n’ai aucun moyen d’en savoir plus, à ce stade, et on part là dans des supputations … il faut que je retombe dans mes photos, que je finisse de scanner et que j’indexe tout intelligeamment sur picasa, je trouverai peut etre alors plus de relations inattendues. En tout cas merci pour vos commentaires et votre intéret
          Brigitte

  2. says

    La jeune femme en deuil (8) de la seconde photo ne pourrait-elle être celle qui est debout à l’extrême droite de la première photo, appuyée sur le dossier de la chaise de celle qui pourrait être sa mère ?

    • Brigitte says

      Celle qui se tient de profil ? Pourquoi pas …. Plus difficile de reconnaitre une personne à partir d’un profil. Mais en reprenant la photo, je viens de me rendre compte que je reconnais un autre des barbus sur un portrait seul …. Le mystère s’épaissit …

      • frédéric says

        re-
        je rejoins l’impression de venarbol, j’ai l’étrange sensation que la jeune femme à droite debout est celle en deuil (8).
        Frédéric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>