A comme Adèle


Adèle Kuehner, la grand mère de mon mari, a déjà eu plusieurs fois les honneurs de mon blog. Il faut dire que j’ai beaucoup de photographies d’elle et de sa famille, sans malheureusement que ces photos soient datées ou identifiées. Nous avons aussi de nombreux documents la concernant, et sa vie très mouvementée a été marquée par les tragédies de la première moitié du 20ème siècle.

Voici trois photos d’Adele, prises à différentes étapes de sa vie, que je n’avais pas encore eu l’occasion de vous présenter.

Enfants Kuhner - Odessa vers 1890 - Connection privée
Enfants Kuhner – Odessa vers 1890 – Connection privée

Le père de mon mari avait indiqué au crayon sur la photo que la petite fille en premier plan de la photo était sa maman. Adèle est née le 8 février 1886 à Odessa, j’estime donc que cette photo date environ de 1890. Autour d’Adèle se tiennent quelques uns de ses frères et soeurs, que je ne suis pas sûre de pouvoir actuellement identifier.

Voici  l’arbre familial d’Adele, tel que je l’ai reconstitué à partir des archives de l’église luthérienne d’Odessa, microfilmées par les Mormons jusqu’en 1885 uniquement.

Arbre familial d'Adele Kuehner - Heredis 2015 -
Arbre familial d’Adele Kuehner – Heredis 2015 –

A partir de cet arbre, peut être la petite fille à droite d’Adele est elle Therese Caecilie. Quand aux deux garçons, il pourrait s’agir de Gustav Louis et de Friedrich Gustav …. Le tout sans aucune certitude, puisque je n’ai actuellement aucun renseignement sur la famille après 1885.

Le 23 juillet 1910, Adele met au monde son fils unique, Boris. L’accouchement a été difficile, et le médecin a été catégorique, un second enfant pourrait coûter la vie de sa maman. Alors Boris sera fils unique.

Voici vers 1912, toujours à Odessa, une photo prise chez un photographe professionnel d’Adele et de son fils.

Adele Kuehner et Boris Snejkovsky - Odessa - vers 1912 - Collection privée
Adele Kuehner et Boris Snejkovsky – Odessa – vers 1912 – Collection privée

A partir de 1925, la famille Snejkovsky trouve refuge en France. C’est à Marseille et à Paris qu’ils vont désormais vivre.

Voici une des dernières photos d’Adele vers 1950 probablement à Mareil Marly, dans les Yvelines,  où la famille avait des amis et passait régulièrement le dimanche.

Adele Kuehner vers 1950 dans les Yvelines - Collection privée
Adele Kuehner vers 1950 dans les Yvelines – Collection privée

Adele Kuehner, épouse Snejkovsky, est morte le 2 mars 1955 au 29 rue St Lambert dans le 15ème arrondissement à Paris. Son mari Michel était décédé quelques années plus tôt. Elle repose avec lui, leur fils Boris et leur belle fille Christiane, au cimetière orthodoxe de Sainte Geneviève des Bois, dans l’Essonne.

Aperçu généalogique
Branche Snejkovsky
Nom: Adele Kuehner
Parents: Edouard Kuehner et Teresie Porro
Epoux: Michel Snejkovsky
Lien de parenté: Grand mère de mon mari
  1. Adele Kuehner
  2. Boris Snejkovsky
  3. mon mari
Print Friendly, PDF & Email

9 commentaires sur “A comme Adèle

  1. Bonjour Brigitte et bravo pour ta participation et cet article qui inaugure bien cette nouvelle édition !
    en écho à ton billet, je suis en train de lire un roman qui se nomme “Adèle et moi” de Julie Wolkenstein, l’histoire d’une jeune femme qui part à la recherche de son histoire familiale à travers les papiers laissés par son père, juste après son décès… tout ce que j’aime !

    Bon courage pour la suite et au plaisir de te lire !

    Anne

  2. Bonjour,

    Un bien bel article avec de belles photographies. Les Mormons ont fait un travail fabuleux qui permet aux généalogistes de progresser dans des branches jusqu’alors (presque) inaccessibles.

    J’ai été ému quand j’ai lu qu’Adèle risquait sa vie en cas de deuxième enfant. J’ai tout de suite pensé à la peur qu’elle dut ressentir quant à la survie de son unique enfant.

    Au plaisir de te lire chaque jour ce mois-ci.

    Thomas de Sacrés Ancêtres!

    1. merci Thomas. Je ne sais pas si je vais assurer toutes les lettres, en m’y prenant la veille du top départ, je me donne un handicap supplémentaire. Boris était effectivement un petit garçon fragile, qui a vécu des expériences inhabituelles. Il a été toute sa vie durant un grand sportif, habitude prise dès son jeune âge pour justement contrer sa santé un peu fragile.

    1. merci Celine, mais là c’était simple, les photos sont numérisées depuis un moment, je connais plutôt bien la vie d’Adele, donc rapide à écrire et peu de recherches. C’est le leit motiv de ma participation, recherches minimum, utilisation des données que j’ai déjà, et en avant la musique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.